samedi, avril 29, 2006

Dimanche dans le Perche, cake au pesto de roquette



Le départ pour la Crête n’est prévu que lundi matin 1er mai donc j’ai encore le temps de préparer un petit cake salé pour un dimanche à la campagne dans le Perche avec des amis. Et en écoute pendant la préparation et la cuisson : Miss Kittin (une grenobloise comme je l'ai été pendant 3 ans) A bugged out mix!

Cake au pesto de roquette et pignons

A partir d’une recette de « Quiches, cakes et compagnie » d’Ilona Chovancava Editions Marabout
180 g de farine à levure incorporée
150 g de pesto de roquette (recette de Trish Deseine récemment revue dans un blog) ou un pesto classique acheté dans le commerce
3 oeufs
100 g de gruyère rapé
3 c. à soupe d'huile d'olive
3 c. à soupe de lait
Une petite poignée de pignons
sel poivre

On fouette les œufs, le lait et l’huile d’olive, sel et poivre avant de les incorporer à la farine tamisée. On rajoute le pesto, le gruyère rapé, les pignons de pins (pour ceux qui aiment personnellement je ne suis pas fan). On verse dans un moule à caké huilé et fariné et hop au four préchauffé à 180°C pour 50 minutes de cuisson. Il en sort un cake tout chaud…

jeudi, avril 27, 2006

pulsion chocolat



Une envie subite de chocolat et voilà vite réalisées des petites bouchées croustillantes (enfin il faut attendre quelques heures au frais) mais le fait de lécher la cuillère est déjà un bonheur.

Bouchées croustillantes au chocolat
- Il faut 150 g de chocolat (du Bonnat par exemple)
- 50 g de beurre salé ou non
- 75 g de riz soufflé au chocolat (type Coco Pops)


Faire fondre au bain marie le chocolat, le beurre. Bien mélanger pour que la préparation soit lisse et rajouter le riz soufflé. Bien l'enrober dans le mélange et déposer des petits tas sur une plaque protégée par du papier sulfurisé. Mettre au frais 6 heures au moins.

J'avais choisi un chocolat très puissant en gout destiné au départ à la cuisson mais personne n'a été déçu par le résultat. Vive les pulsions

mercredi, avril 26, 2006

Cake piquillos féta



Test du week-end en écoutant les nouveautés musicales : Gnarls Barkley, Dudley Perkins, Spank Rock et mon morceau préféré du moment : the spinto band : Oh Mandy !

J’avais envie d’un cake salé qui soit un avant-gout de l’été à déguster avec une belle salade tendre.

Cake aux piquillos, féta et herbes
180 g de farine à levure incorporée
115 g égouttés de piquillos (poivrons marinés espagnols)
3 oeufs
100 g de gruyère rapé
4 c. à soupe d'huile d'olive
4 c. à soupe de lait
100 g de feta
Quelques herbes fraîches (basilic, persil, ciboulette)
1/2 citron
sel poivre



Dans un saladier, mélanger la farine tamisée, la levure, les oeufs, l'huile d'olive et le lait. Saler et poivrer.

Couper la feta en dés et les poivrons en fines lanières, Hacher grossièrement les herbes fraîches (je n’avais que du basilic et du persil) et presser le 1/2 citron, Ajouter le tout à la pâte. incorporer le gruyère râpé et bien mélanger.

Verser la préparation dans un moule à cake fariné et faire cuire pendant 50 min au four préchauffé à 180.

Servir avec une salade de jeunes pousses en ajoutant un filet d'huile d'olive sur la tranche de cake.

Premières tranches de cake dégustées encore tièdes au déjeuner avant de partir au Bon Marché et à la Grande Epicerie pour quelques emplètes (eau de fleur d’orangers de Valauris pour les bugnes de maman, morceaux d’oranges confites pour des muffins ou cookies à venir, plaque de chocolat au thé vert Sencha et poudre d’agar agar que je veux tester).
Enfin, RDV avec Laurent (qui vient de découvrir le livre de Pascale Weeks) au Delicabar pour le goûter : roulé au cacahuètes et caramel au beurre salé pour moi et roulé au chocolat et poivrons rouges caramélisés pour Laurent.
J’avoue que les gâteaux ont été sans grand intérêt et étaient même complètement fadasses particulièrement le mien ! Décidément je ne suis pas fan de leurs gâteaux qui m’avaient déjà déçus.

Et pour finir ce WE, dîner balinais dimanche soir au Djarkarta Bali rue Vauvilliers Paris 01.
C’est très bon (il faut aimer la sauce cacahuètes et la noix de coco grillée) assez proche de la nourriture Thaïe et presque léger pour le soir !

vendredi, avril 21, 2006

Encore quelques fraises





Ca y est je suis de retour de mes Alpages… comme disent mes amis (Alpages de basse altitude car Annecy n’est pas précisement en montagne mais c’est l’idée qui compte n’est-ce pas ?). A noter pendant ces quelques jours de repos : dégustation d’un Beaufort 2004 à tomber après avoir hésité avec un Beaufort 2002 qui se rapproche du Parmesan dans sa consistance, tarte aux fraises, et cuillette des champignons : morilles en veux-tu en voilà ! et pas trop de chocolat pour une fois, ma filleule de 3 ans et demi s’étant appropriée son œuf de chez Boissier ( offert par sa marraine bien sûr) sans que l’on puisse y toucher : pas prêteuse la gamine…






Bref, à partager avec vous il ne reste plus qu' une petite recette de tarte aux fraises au mascarpone que je fais régulièrement et qui est super facile


Tarte facile aux fraises et au mascarpone
 Ingrédients : 1 rouleau de pâte sablée, 500 g de fraises Gariguettes, 250 g de mascarpone, 50 g de pistaches non salées, 50 g de sucre glace + 1 cuil. à soupe, 1 cuil. à soupe de vanille en poudreFaites cuire 25 min à blanc la pâte sablée : 15 min avec papier et haricots pour l’empêcher de gonfler et 10 min pour la faire dorer.
Equeutez les fraises, coupez-les lamelles épaisses pour les plus grosses. Mélangez le mascarpone, 50 g de sucre glace et la vanille à la fourchette, étalez cette crème sur le fond de tarte, répartissez les pistaches concassées, puis les fraises. Poudrez de sucre glace en option et réservez au frais jusqu’au moment de servir. C’est excellent avec des framboises également.




Pour ceux et celles qui ne savent vraiment pas cuisiner ou qui n’ont pas de temps, vous pouvez réaliser en 10 minutes chrono une coupe de fraises à la crème fouettée pistachée et aux spéculos




Coupe de fraises à la crème fouettée pistachée et aux spéculos
 Ingrédients pour 2 coupes :
Crème fleurette légère
Sucre pistaché (ou sucre vanillé) : le mien a été trouvé chez Alinéa rayon épicerie
Quelques belles fraises Gariguettes
5 spéculos réduits en poudre grossière
quelques pistaches nature

Fouetter la crème bien froide en chantilly légère avec le sucre pistaché ou vanillé dans un bol également très froid. Réduire en poudre grossière les spéculos et couper les fraises en deux morceaux.
Dans une coupe ou un verre, versez une petite couche de poudre de spéculos, une coupe de fraises, une couche de crème fouettée, une couche de fraises, une couche de crème fouettée. Décorer avec de la poudre de spéculos, une fraise et quelques éclats de pistaches nature. Servir aussitôt afin que la poudre de spéculos reste craquante.



Ayant ramené dans mon panier quelques morilles, je compte bien vous proposer dans quelques jours un poulet fermier au vin jaune (du Jura) et aux morilles : pas la recette de Chazallet qui est, j’en suis sure, topissime mais la mienne qui est simplissime. (mais excellente aussi)






jeudi, avril 13, 2006

mini-muffins au saumon et baies roses



Que de travail actuellement au bureau, pas le temps pour les amis et pas de temps pour cuisiner mais ouf ! Bientôt quelques jours chez moi à Annecy pour Pâques. Et juste avant de partir il faut vite vider le frigo et trouver une solution pour quelques tranches de saumon fumé… et comme j’adore les muffins salés si rapidement préparés…


Mini-muffins au saumon fumé et aux baies roses
Ingrédients pour une plaque de mini-muffins
115 g de farine à levure incorporée
100 g de saumon fumé
Quelques pincées de baies roses
Quelques brins d’aneth
1 pincée de sel, quelques tours de moulin à poivre
1 oeuf
125 g de yaourt
2 cuillères à soupe d'huile

Dans un saladier, mélanger la farine, le sel, le poivre, le saumon coupé en petits morceaux, les baies roses concassées et les brins d’aneth coupés aux ciseaux.
Dans un autre récipient, battez l'oeuf avec le yaourt. Mélangez les deux préparations sans trop travailler la pâte et verser dans le moule silicone. Enfournez environ 20 min à 180°C.
Vérifiez la cuisson en enfonçant la lame d'un couteau : elle doit ressortir sèche. Laissez les muffins quelques minutes dans leur moule avant de les démouler sur une assiette.


C’est délicieux à l’apéro ou accompagné d’une bonne salade verte pour le repas du soir. J’adore le goût des baies et de l’aneth. Et s’il en reste, c’est facile à transporter et à consommer dans le TGV…

samedi, avril 08, 2006

premiers rayons de soleil sur Clichy

Depuis quelques mois j’ai découvert les blogs culinaires. Celui de Mercotte en premier qui m’a franchement impressionné (mais qui ne l’est pas par Mercotte) et puis Station Gourmande, etc…
La cuisine, les cuisiniers et les restaurants ne sont pas une passion pour moi mais m’intéressent en termes de création, d’architecture (construction, élaboration et décoration du plat) et des textures. Bref, cela se rapproche plus de la fascination qu’exercent ceux qui créent. Je suis également fascinée par la cuisine de tous les jours et de ces personnes souvent des femmes qui arrivent à se renouveler sans lasser leur public domestique. C’est ce qui est le plus difficile pour moi.
Je ne cuisine pas tous les jours, je suis fan de Picard, des sandwichs de chez Baloche (Levallois-Perret) et de la soupe le soir ! mais je cuisine pour mes amis (exigeants car fins palais et excellents cuisiniers pour certains), ma famille (cuisine classique pour laquelle introduire une nouvelle épice est déjà une révolution) et mes collègues (très bon public souvent affamé).
Ma grand-mère paternelle très bonne cuisinière ayant appris la cuisine à Lyon m’a donné des bases solides et une intuition dans les proportions d’un plat.
Enfin je suis originaire d’Annecy et d’une région qui a longtemps été sous-estimée pour sa cuisine et ses produits mais qui a donné naissance à Marc Veyrat et à d’autres chefs talentueux.
Pour finir un « j’aime/j’aime pas » culinaire qui vous permettra de voir ce que vous trouverez ou non dans ce blog

Je n’aime pas :
Les fruits de mer et les coquillages (à quelques exceptions : coquille saint-jacques et langoustine)
Les œufs de poisson (même le caviar si, si !)
Le mouton et l’agneau
Les légumes secs
La crème au beurre

J’aime :
Les légumes frais du jardin de ma maman (300 m2 de potager)
La volaille
Tous les fromages et les pains
L’ananas Victoria et les fruits de la passion
La cuisine thaïe et ses épices

cake à la crème de calisson



Et pour commencer ce blog, le gâteau du week-end : le cake à la crème de calisson du Roy René d’Aix-en-Provence. J’avais ramené cette crème il y a plus d’une année d’un déplacement à Aix et je l’avais parfaitement oublié dans un coin (en l’occurrence un tiroir de mon bureau). Je l’ai redécouverte lors du déménagement de nos locaux professionnels, avec une date d’expiration toute proche… Je me suis souvenue l’avoir achetée pour réaliser des tartes aux abricots mais leur saison étant encore loin, j’ai tenté le cake à la crème de calisson pour ce début de printemps.
Le cake c’est facile justement et j’adore en faire le samedi car il se garde presque toute la semaine pour le petit-déjeuner par exemple. Voici donc la recette :




Cake à la crème de calisson
Ingrédients :
220 g de beurre salé en pommade
100 g de sucre glace et 30 g de sucre en poudre
60 g de crème de calisson du Roy René
3 oeufs frais
160 g de farine avec levure incorporée
Pour les marbrures : 100 g de crème de calisson

Dans un saladier, mélanger énergiquement le beurre pommade, les sucres et la pâte à calissons. Ajouter délicatement les œufs un à un, puis la farine mélangée à la levure chimique. Chemiser le moule à cake avec du beurre et de la farine. Alterner successivement un tiers de la pâte à cake et de la pâte de calisson pour faire les marbrures. Mettre à cuisson le cake thermostat 6, soit 180 °C durant 40 minutes. Réserver sur grille et servir à température ambiante.

Résultat :
Un peu gras pour moi mais j’aurais du m’en douter au regard des quantités. Pour les amateurs de calisson, c’est un peu décevant car la texture de calisson manque : Serait-il mieux de mettre des petits morceaux de calisson plutôt que de la crème ? ou un mixte des deux ?
Cependant ce cake reste parfait pour le thé mais pas vraiment idéal avec le café du matin. Je pense que la prochaine fois je tenterai la recette du Calisson Géant...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails