dimanche, juillet 30, 2006

Confit de filet mignon au miel orange gingembre, courgettes farcies au boeuf




J’ai profité du four allumé hier pour le clafoutis aux prunes pour réaliser un confit de filet mignon et quelques courgettes farcies au bœuf.

Confit de filet mignon miel orange gingembre
Pour deux personnes
1 filets mignon de porc de 400 g environ
1 CAS de sauce soja
2 CAS de miel
1 dl de jus d’orange
20 g de gingembre frais
1 gousse d’ail
1 dl de Noilly (ou vermouth sec)
2 pincées de 4 épices
Versez le miel dans une casserole, rajouter la gousse d’ail pelée et pressé, le gingembre rapé. Portez à ébullition et ajoutez le jus d’orange, le Noilly, la sauce soja, le 4 épices, le poivre et portez à nouveau à ébullition.
Laissez cuire 5 minutes, retirez du feu et laissez refroidir.
Mettez le filet mignon dans un plat allant au four, versez dessus la marinade, roulez le dedans et laissez reposer deux heures.
Faites-les cuire à 200°C en le tournant de temps en temps.




Courgettes farcies au bœuf

100 g de viande de boeuf maigre hachée
1 oignon moyen finement haché
4 courgettes rondes
sel, poivre
4/5 tomates bien mûres
paprika, persil, herbes de provence
chapelure (ou 1 tranche de pain de mie)
huile d'olive






Lavez les courgettes. Coupez le chapeau et enlevez les pépins en creusant le milieu avec une petite cuillère. Coupez la chair de la courgette que vous coupez en petits dés.
Faire revenir l'oignon haché dans 1 c.s d'huile d'olive.
Malaxez la viande hachée avec sel, poivre, herbes de provence, persil et paprika.
La faire revenir avec les oignons, les tomates et les dés de courgettes, pendant 10 min.
Beurrez largement un plat à gratin. Y placer les courgettes, salez et poivrez l'intérieur. Les garnir de farce. Mélangez du persil à la chapelure. En saupoudrer largement le dessus des courgettes, et les arroser éventuellement du jus de la farce restant.
Enfournez au four préchauffé à th 7, pendant 45 min env
Servir chaud ou froid.


Confit et courgettes peuvent être facilement emportés en pique-nique.

samedi, juillet 29, 2006

Clafoutis aux prunes jaunes et au miel



J’ai acheté il y a quelques jours des prunes jaunes Golden Japan, que j’adore manger bien fraiches. Ce sont traditionnellement les premières prunes de l’année.
Il m’en restait quelques unes qui ont vite trouvé leur place dans un clafoutis (recette trouvée sur Marmiton)



Clafoutis de prunes jaunes au miel

500 g de prunes jaunes,
3 œufs,
30 cl de lait,
2 grosses CAS de miel (au thym ramené de Crète pour moi)
1 yaourt nature,
75 g de farine.
Chauffez le four sur th 6-7 (200°c).
Dénoyautez les prunes en les coupant en 2 (moi je les coupe en deux mais je conserve le noyau sinon vous perdez une grosse partie de la chair de la prune). Battez les œufs au fouet dans un saladier puis incorporez le miel. Ajoutez ensuite le lait puis la farine et le yaourt. Remuez vivement pour éviter les grumeaux. Versez la pâte dans un moule à tarte puis déposez les prunes. Saupoudrez de sucre puis mettez au four pour 30 min.



C’est bon ce petit gout acidulé de la prune…

mardi, juillet 25, 2006

Tarte à la féta - pate brisée au romarin et au thym





Je délaisse un peu la cuisine avec cette chaleur mais ayant un peu de temps (exceptionnel !) j'ai réussi à trouver 30 minutes devant les fourneaux.
Encore une recette de Femina (décidement) et première tarte salée de l’année : il était temps ! Deux ingrédients principaux : courgettes et féta.


Tarte à la féta
Ingrédients pour 1 tarte rectangulaire
1 pâte brisée maison faite avec des brins de romarin et de thym dans la pâte (180 g de farine semi-complète bio, 100 g de beurre, 1 oeuf, quelques brins de romarin et de thym, sel et poivre)
100 g de féta (150 g pour une grosse tarte)
1 gros œuf (2 pour une grosse tarte)
2 petites courgettes (3 pour une grosse tarte)
15 cl de crème fraiche
1 citron non traité
4 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à café d’origan

Prélevez quelques zestes du citron. Coupez-les en fines lanières et faites-les blanchir 3 min à l’eau bouillante. Rafraîchissez-les et égouttez. Nettoyez les courgettes. Coupez-les, non pelées, en petits tronçons, puis détaillezles en gros bâtonnets. Faites-les sauter à la poêle 8 min dans 2 cuillères d’huile d’olive. Salez et poivrez. Préchauffez le four à 200°C. Etalez la pate brisée et piquez la avec une fourchette. Disposez sur le fond les courgettes refroidies. Ecrasez la féta à la fourchette. Dans une terrine. Fouettez l’œuf avec les zestes blanchis, la crème fraiche, 2 CAS d’huile d’olive , l’origan et la féta. Poivez (ne pas salez pas car la féta l’est déjà très naturellement).
Répartissez la préparation sur les courgettes et enfournez pendant 25 minutes. Laissez reposer 10 minutes avant de démouler ou de servir comme moi dans le plat.




Délicieuse surtout avec la pâte au romarin et thym. Surtout ne faites pas l'impasse sur le citron qui se marie très bien avec les courgettes et la féta. Je doutais de son utilité mais j'en suis désormais convaincue.

mercredi, juillet 12, 2006

Sablés à l'orange à base de polenta


Juste un petit mot avant de partir une semaine à Annecy après 3 semaines de travail acharné, un week-end de boulot à Rome et Perugia pendant la finale de foot (c’est possible !). Encore de la pâtisserie… mais à base de polenta fine cette fois-ci histoire de tester.
J’adore la polenta que nous allions manger au Semnoz après deux heures de grimpette, cuite dans un chaudron sur un feu de bois avec quelques lamelles de Beaufort fondu et des diots grillés.

Recette trouvée dans « Desserts » aux Editions Marabout

Sablés à l’orange (pour 30 sablés)

175 g de farine
200 g de polenta fine
100 g de sucre en poudre
100 g de beurre doux coupés en morceaux ramolli
3 cuillères à café de zestes d’orange
Des zestes d’oranges confits
2 œufs

Dans le bol du robot, mettez tous les ingrédients sauf les zestes d’orange confits et mixez jusqu’à l’obtention d’une pâte fine. Refrigérez 15 minutes.
Préchauffez le four à 190°C .
Déposez des plaques de pâte légèrement aplati avec les doigts (humidifiez vos doigts pour éviter que la pâte ne colle) sur une plaque de cuisson ou une plaque de silicone. Parsemez des zestes d’orange confits coupés en fins morceaux. Faites cuire 15 minutes au four jusqu’à ce que les bords soient dorés. Détachez les sablés de leur plaque avec une spatule et laissez les refroidir sur une grille.


Résultat : la polenta donne une texture particulière très agréable avec l’orange de ces sablés peu sucrés.

dimanche, juillet 02, 2006

Crumble Melon/Abricots



Samedi soir : La France l’emporte sur le Brésil et c’est aussi mon anniversaire. Anniversaire que je ne fête jamais (je déteste célébrer le fait que l’on vieillisse c’est de l’ordre de l’incompréhensible passer 18 ans… et encore). C’était plutôt l’occasion de retrouver des amis devant le match même si Rémy s’est endormi sur le canapé avant la fin (il était en plein décalage horaire et peu soucieux du résultat).


Nous avons donc grignoté rapidement ; champagne rosé, crème de thon, salade de rougets, tomates mozarella et Saint-Félicien à point. Pour le dessert un crumble Melon/Abricots que j’adore faire l’été. Il est bon très frais selon moi même si la recette originale préfère le déguster tiède.

Crumble Melon/Abricots

1 beau melon
400 g d’abricots bien murs
50 g de beurre doux
50 g de cassonnade
Pour la pâte à crumble
150 g de beurre salé
75 g de cassonnade
200 g de farine
(optionnel selon moi : 30 g de corn-flakes et 30 g de pignons)


Faites revenir dans le beurre, les abricots coupés en gros morceaux et le melon. Recouvrez du sucre et laisser dorer 3 minutes. Versez dans un moule. Faites préchauffer le four thermosthat 7 210°C.
Préparez la pâte à crumble en mélangeant rapidement farine, beurre et sucre jusqu’à obtenir une pâte granuleuse. Recouvrir les fruits de cette pâte. (option : vous pouvez rajouter les corn-flakes et les pignons à ce moment). Et hop, au four pour 30 minutes.


Facile et délicieux avec un sorbet melon ou une bonne glace vanille.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails