mercredi, novembre 22, 2006

historique des KKVKVK

Je lis vos blogs de cuisine depuis mars 2006 environ (mon plus lointain souvenir remontant au KKVKVK 9 sur la Sachertorte). Et j'ai commencé à participer à ce jeu avec le KKVKVK 12 sur le thème du cheesecake. Mais vous, est-ce que vous vous souvenez de tous les KIKI , initié par Manue depuis un an ?

KKVKVK 1 : les florentins /les triangles gagné par Minouchka

KKVKVK 2 : Les macarons remportés par Doriann mais pourquoi.....?????

KKVKKV 3 : Les profiterolles gagné par Odelices avec des magnifiques profiterolles caramel coquelicot

KKVKVK 4 : Les biscuits à la cuillère gagné par Sandra

KKVKKV 5 : Les Bretzels gagné par Croqcuisine

KKVKVK 6 : Les rousquilles gagné par Soizic

KKVKVK 7 : Envies de Bretagne : les sablés gagné par Audinette et son 1000 feuilles de sablés

KKVKVK 8 : La Linzertorte gagné par La Belle au Blé Dormant

KKVKVK 9 : La Sachertorte gagné par Carlos qui n'a pas de blog
Carlos

KKVKVK 10 : le 1000 feuilles gagné par Amuses Bouches avec un 1000 feuilles after-eight

KKVKVK 11 : Les îles flottantes remportée par Ninnie avec des iles flottantes au gingembre

KKVKVK 12 : Le cheesecake gagné par Cuisine Campagne et son cheesecake breton

KKVKVK 13 : La tarte tatin gagné par notre Turtle

KKVKVK 14 : Les raviolis... :

On constate que le sucré a largement dominé les KKVKVK mais à vous de rendre l'histoire plus salée...

Le 9 février 2007 : je remets à jour ce post.

KKVKVK 14 : Les raviolis... remporté d'une main de maître par Doriann

KKVKK 15 : Pavlovas. Notre cher Doriann nous a fait plancher sur le thème de la Pavlova, gagné d'une pointe par Sandra et son Pétrin

KKVKK 16 : La brioche royale. Et voilà que la nouvelle année s'annonce sous le signe de la Brioche dont la reine s'appelle Fidji


Le 18 janvier 2010 : nouvelle grosse mise à jour


KKVKK 17 : Le pain tressé organisé par Fidji et gagné par Cécile de Gatococo

KKVKV 18 : Les gâteaux décorés pour enfants gagné par Carpe diem du blog Repaire et repère.

KKVKV 19 : Carpe Diem nous a proposé le thème des Mini-brochettes et leur accompagnement que Croc en Bouche souffle à tout le monde.

KKVKV 20 : La religieuse que Num Num Birdy remporte haut la main. avec sa religieuse au caramel beurre salé.

KKVKVK 21: Un thème breton est lancé avec le Kouign Amann. Et c'est Marion en septembre 2007 qui nous produit le plus beau KA de tous les KA. il en faut peu pour...être heureux.

KKVKVK 22 : Marion se creuse la tête et nous trouve le thème du soufflé au fromage. Dur Dur cette participation. Un soufflé à la concoillote et au vin jaune remporte le prix. C'est à Dedicacessen de trouver le prochain thème.

KKVKVK 23 : Le bonhomme au pain d'épices fait plancher tout le monde. Et Charline des Délices du Kérala met tout le monde d'accord.

KKVKVK 24: Samossas forcément pour Charline qui passe le relais à la
La cocinera loca avec des samossas qui se tranforment en samossas sucrés à la semoule cédrat et cannelle.

KKVKVK 25 : Le bavarois sucré ou salé, et Audrey dans sa petite cuisine gagne avec un bavarois pour le fête des mamans aux framboises et pistaches.

KKVKVK 26 : Les madeleines pointent leur bosse et Sofi la Gourmande truste la première place avec ses madeleines girly à la pistache.

KKVKVK 27 : Les éclairs que remporte Iza et sa petite pâtisserie avec ses éclairs au sucre et chocolat.

KKVKVK 28 : Pour clôre 2009, Iza choisi les scones et ce sont des Cranberries Christmas Scones qui remporte le prix avec Isabelle du blog J'en reprendrai bien un bout.

KKVKVK 29 : Les diamants brillent de mille paillettes en ce début d'année et ce sont des diamants cranberries chocolat qui suscitent le plus de vote venu du blog de Milan.

KKVKVK 30 : Les tartelettes sucrées qui enthousiasment Trinidad qui le gagne avec du chocolat au lait et de la noix de coco.

KKVKVK 31 : Les glaces, le nouveau thème qui réunit tout le monde et Alice du blog Avocat et Chocolat arrive la première.

KKVKVK 32 : Les crèmes brûlées nous font réfléchir tout l'été. Aurore gagne avec ses crêmes brulées au thym.

KKVKVK 33 : Makis pour tous. Céline la winneuse avec des makis de crèpes aux herbes.

KKVKVK 34 : Les mousses que remporte après un second vote Rouge Framboise, avec les mousses Nutella, fleur de sel.

KKVKVK 35 : En plein été 2010, on cogite sur le quatre-quart...que remporte Fleur de sel avec un quatre quart marbré bananes miel épices et fleur de sel

KKVKVK 36 : Clémence remporte le nouveau thème avec un crumble Brugnons pistache et miel

KKVKVK 37 : J'ai la chance d'organiser le KKVKVK 38 car mon flan remporte tous les suffrages...

KKVKVK 38 : Je vous fais plancher sur des croque-monsieurs.

dimanche, novembre 19, 2006

KKVKK 14 Raviolis sibériens : les pelmenis




Pour ce KKVKK14, j’ai décidé de mettre en avant un pays dont nous connaissons peu la cuisine : la Russie. Même si j’ai découvert les pelmenis au Kazakstan lors d’un voyage, je les ai toujours retrouvés sur les tables de Moscou et de Sibérie où j’ai également eu l’occasion de me rendre. Ils sont d’ailleurs originaires de Sibérie où les chasseurs avaient pour habitude de les emporter avec eux. Ils sont très nourrissants, se congèlent et se jettent tels quels dans l’eau bouillante.
Ils sont présents en Asie Centrale, héritage certainement des chinois et mongols traversant les steppes vers l’Ouest. Je me souviens à Tiumen de pelmenis frais juste arrosés de crème fraiche, d’un trait de vinaigre et d’herbes aromatiques, présentés dans un pot en terre. Selon la région ils peuvent se servir avec une crème fraiche au citron et à l’aneth avec toujours un verre de vodka glacée. Une vraie découverte à mi-chemin entre les petits raviolis italiens et les gros raviolis vapeur chinois. Une de mes amies avaient l’habitude d’en ramener en France chaque fois qu’elle revenait de Russie ou d’Asie Centrale.
Je devrais partir en Ouzbekistan en mai et j’espère en manger également là-bas.

Bref, j’ai été trop heureuse pour ce KKVKK de les préparer (une première !) et de vous les présenter.

Pelmenis sibériens
Les pelmenis sibériens mélangent du bœuf et du porc (pour les plus riches) mais vous pouvez les retrouver avec de la viande d’agneau et toujours des oignons et aromates. Il existe autant de recettes que de familles…

Pour 36 gros pelmenis ou une cinquantaine de petits
300 g de farine
1 petite cuillère à café de sel fin
2 œufs
100 g de viande de bœuf hachée
100 g de viande de porc hachée (j’ai pris une saucisse de Toulouse)
2 oignons
herbes : j’ai mis de la sauge dans la farce car je l’adore mais elle est assez forte en goût


Préparez votre pate à ravioli en mélangeant 300 g de farine avec deux œufs et 5 cuillères à soupe d’eau chaude. Vous obtenez une boule de pate souple qui ne doit pas coller aux doigts. Réservez au frais pour 30 minutes au moins.
Mixer les oignons et rajouter les deux viandes. Assaisonnez : sel poivre et herbes.
Préparez vos raviolis : étalez finement votre pate (pour cela prenez des petits bouts de pate que vous étalez au rouleau afin d’obtenir un ou deux raviolis sur votre plan de travail toujours généreusement fariné. Coupez des cercles de 7 cm dans la pate (pour des gros raviolis) et 4/5 cm pour des petits. Positionnez des boules de farce au centre et fermez vos raviolis afin de créer des demi-lunes. Avec une fourchette marquez la tranche de petits traits.
Les vrais pelmenis ont leur deux pointes qui se retournent comme les tortellinis mais je ne l’ai pas fait. J’ai gardé mes demi-lunes telles qu’elles. Autant vous dire qu’à la main (sans machine pour étaler la pâte) c’est long et pas aussi finement étalé que cela aurait du être. Pour être digeste la pâte doit être le plus fine possible et la farce doit se voir en transparence.





Plongez vos pelmenis dans l’eau bouillante pour 5 minutes de cuisson pour les petits et au moins 7/8 minutes pour les gros. Retirez les de l’eau, égouttez et servez dans des plats creux avec de la crème fraiche épaisse qui fondra sur les raviolis brûlants, un trait de vinaigre ou de citron et des herbes ciselées : aneth ou ciboulette.


Humm… alors on voit les steppes enneigées au loin, le renard artique qui coure le long des taillis et le troupeau de rennes dans un halo de vapeur qui s’élance dans le froid glacial…
Ou alors
La Place Rouge (un de mes endroits préférés au monde) sous son manteau de neige que l’on traverse pour se réfugier dans le Goum déguster un thé chaud et des pelmenis….

vendredi, novembre 17, 2006

Crème chocolat en crumble de citron





Réalisée le week-end dernier, une recette piquée à Audrey qu’elle avait imaginée pour le concours odelices en décembre 2005. Et c’est un vrai bonheur de la déguster. Le crumble aux zestes de citron jaune (Audrey utilisait du citron vert) est à garder pour d’autres occasions alors que la ganache est un peu trop riche pour moi. Surtout ne faites pas l’impasse sur les morceaux de citron qui font toute l’originalité de ce dessert.




Crèmes pour 2 personnes :
20 cl de crème fleurette
125 g de chocolat noir
1 CAS de sucre
10 g beurre
2 jaunes d'œufs
Faire bouillir la crème, faire fondre le chocolat haché dedans en lissant bien. Battre les jaunes d'oeufs, le sucre et le beurre, puis ajouter a la préparation au chocolat en mélangeant bien. Verser dans les verrines et laisser refroidir. Préparer le crumble : 30 g de beurre doux,30 g de farine, 30 g de sucre roux, 30 g de poudre d'amandes, le zeste d'un citron et un peu de jus de citron. Malaxer jusqu'à obtenir de grosses miettes de crumble que vous mettrez sur une plaque à pâtisserie et pour cuisson : 10 minutes à 200 ° C (attention de bien surveiller votre cuisson) .
Mettez vos verrines au frais. Couper en petits dés la pulpe du demi-citron qui reste et saupoudrer de sucre. Déposer les dés sur les crèmes au chocolat et couvrir de crumble. Trop bon






Mais pas aussi bon que le concert de mon Jean-Louis Murat (je me l'approprie un peu désolée) hier à la Cigale : superbe voix en live, supers musiciens... Pas causant l'Auvergnat mais on lui pardonne...


PS : photos remises à jour en 2012

dimanche, novembre 12, 2006

Cabillaud à l'huile Lapsang Souchong, purée de vitelottes



Ce sera un dimanche presque light après une semaine qui ne l’a pas été vraiment…
Les pommes de terre vitelottes ont un léger goût de chataigne et se marient à merveille avec tous les poissons. Elles ont en plus l’avantage d’être de la même couleur que ma cuisine ! Après le riz thaie violet, les pommes de terre…Je dois donc être mono maniaque en terme de couleur !

je vous promets que cette photo n'a pas été retouchée... étonnant non ?
Le thé fumé (un de mes préférés du Palais des Thés) est excellent en cuisine car il apporte une note « animale » aux aliments (je trouve qu’il sent le jambon fumé…). C'est encore une recette super facile à réaliser, le plus dur étant de trouver des vitelottes (les miennes ont été achetées aux Galeries Gourmandes Porte Maillot, magasin cher mais qui a l'avantage d'être ouvert toute la journée du dimanche, ce qui peut être utile!)

Dos de cabillaud, huile de thé fumé, purée de vitelottes
Pour 4 personnes
600 g de cabillaud sans la peau
15 g de thé fumé noir de chine Lapsang Souchong
25 cl d’huile de tournesol
600g de pommes de terre Vitelotte
20g de beurre

Faire tièdir l’huile, l’assaisonner de sel et de poivre, ajouter le thé et mixer cinq minutes avant de passer au chinois. Cuire les pdt en robe des champs, les éplucher puis, dans une casserole, les faire chauffer avec le beurre et les écraser à la fourchette.
Cuire à la vapeur le cabillaud taillé en 4 pavés. Servir sur une assiette en déposant un peu de pdt écrasées, le cabillaud et arroser le tout d’huile au thé noir.




Pour le dessert, une recette que je publierai cette semaine : des crèmes au chocolat au crumble de citron...

dimanche, novembre 05, 2006

Pavés de ricotta au citron



Un peu de soleil, d'acidité et de douceur... c'est dimanche

Recette prise dans Desserts aux Editions Marabout.

Pour 20 pavés
220 g de farine à levure incorporée
180 g de beurre doux ramolli
200 g de sucre en poudre
4 œufs
300 g de ricotta
20 cl de crème fraiche
2 cac de zestes de citron
18 cl de jus de citron
sucre glace

Préchauffez le four à 180°C. Graissez légèrement un moule à génoise rectangulaire et posez un papier sulfurisé sur le fond en remontant sur les bords pour le démoulage.
Mixez la farine, la moitié du sucre, le beurre ramolli jusquà formation d’une boule. A joutez un œuf et mixez à nouveau.
Tassez cette pate dans le fond du moule et passez au four 15 minutes, baissez la température à 150°C.
Mixez rapidement le reste des ingrédients (sauf le sucre glace). Versez cette préparation sur la pâte et remettez au four pour 30 minutes. Laissez tièdir dans le four et ensuite refrigérer pour 2 heures au moins afin que les pavés raffermissent. Coupez ensuite en rectangles et saupoudrez de sucre glace avant de servir.




Malgré les apparences, ces pavés ne ressemblent pas à un cheesecake car la pate est plus présente que la crême. ils sont également moins cuits qu'un cheesecake. Il seront délicieux au goûter avec un thé au citron pour souligner le côté citronné du pavé.

jeudi, novembre 02, 2006

Croustillant à la pomme et au reblochon


Pommes et reblochon viennent de ma région d’origine : Annecy.
J’utilise rarement les fromages savoyards en cuisine. Je ne suis par une grande fan des tartiflettes et diverses raclettes (même si j’aime en revanche beaucoup la fondue) préférant manger un bon reblochon ou un Beaufort avec un morceau de pain des Alpages et une salade verte à l’huile de noix.
Mais cette recette m’a fait de l’œil et ayant des feuilles de brick au réfrigérateur…



Croustillant pommes/reblochon
Pour 6 beaux croustillants
Préchauffez le four à 190°C. Epluchez 3 belles pommes et coupez les en dés. Les faire revenir à la poêle avec du beurre jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Salez, poivrez. Vous pouvez rajouter un peu de cumin également comme je l’ai fait.
Coupez les feuilles de brick en 2. Badigeonnez-les de beurre fondu. Déposez au centre de chaque demi-feuille les pommes avec quelques lamelles de reblochon (fermier bien sûr). Repliez les en chaussons et hop au four pour 8 minutes environ.



Vite préparés et vite mangés aussi ! Je pense que l’on peut également décliner cette recette avec un fromage normand et une pointe de calva. Qui essaie ?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails