lundi, décembre 22, 2008

Saint-Jacques en émulsion de coco - mendiants et truffes




Voilà c’est la fin de l’année. Prochain post en 2009. et pour être fidèle à l’esprit de mon blog, une recette facile, rapide avec une pointe d’exotisme pour finir l'année. En fonction de son accompagnement et de sa présentation vous pouvez la rendre plus ou moins raffinée.
2008 n’aura pas été une année facile, sous le signe de la maladie pour des proches, j’espère que 2009 malgré les prévisions économiques catastrophiques m’apportera un peu plus de sérenité. Mais je suis ravie de vos 450 visites quotidiennes et de voir que vous trouvez un intérêt à venir me lire. Bonne fin d'année à tous.


Saint-Jacques en émulsion de lait de cocoPour 4 personnes
400 g de noix de St-Jacques sans corail
1/2 jus de citron vert,
15 cl de lait de coco,
1 pointe de couteau de curcuma,
1 cuil. à soupe d'huile d'arachide
1 cuil. à café de gingembre de gingembre
1 cuillère à café de citronnelle hachée


Dans une poêle avec l’huile chaude, faites-les saisir 2 min de chaque côté, salez, poivrez. Pendant ce temps, faites chauffer
dans une casserole, le lait de coco, le jus de citron, le gingembre, la citronnelle, le curcuma pendant 5 min à feu doux.
Salez, poivrez. Emulsionnez à l’aide d’un fouet 1 min à feu vif. Dès que le mélange mousse, nappez les Saint-Jacques
et servez accompagné de riz, d’une purée de pommes de terre ou de patate douce.


Quelques images des douceurs réalisées pour Noël et que j’emmène dans mes bagages pour Annecy.


Des mendiants au miel dont la recette a été trouvée sur le blog d’izzy,

Des truffes au fruits de la passion et au pralin à partir d'une recette de Pierre Hermé revu par Mamina, que j'ai simplement roulé dans du chocolat fondu, du pralin et du cacao.



Pour finir et répondre à Chantal Assiettes Gourmandes, voici ma sélection des 6 plus belles photos de la semaine entre le 14 et et le 20 décembre. Je suis très sensible à la mise en scène des recettes car on mange avec les yeux avant la bouche. La plupart viennent de blogs dont les photos sont toujours particulièrement réussie sans être des professionnels comme peut l'être Béa de La Tartine Gourmande. Le principe est simple: choisir 6 photos de 6 blogs parmi les recettes de la semaine et de sélectionner selon vous les meilleures photos de 2 entrées, 2 plats et 2 desserts.



Voici la règle du jeu:
- Mettre le Logo du jeu
- Mettre le lien(s) de la personne(s) qui vous a taguée(s)
- Mettre le règlement du jeu
- Mettre la photo (faire un copier/coller) avec le lien du blog de 2 entrées/2 plats/2 desserts
- Les avertir sur leur blog {"tu es tagué(e) !!! j'ai sélectionné ta photo !!!"}

En entrée
- La cuisine de Fabrice : Verrines de crème de topinambour et chips de vitelottes.

- BcommeBon (certainement le plus esthétique de tous) avec ses dattes et son foie gras


En plats
- Top Slurp avec Estebe et son canard colvert laqué au citron vert et mandarine, frites de racines de persil glacées au safran :



- 1001 recettes de Claude Olivier, avec son duo de foie gras fribourgeois.



et pour les douceurs :

- Savoirs et Saveurs, un site magnifique avec ses poires panées au roquefort. (le fromage vaut dessert pour moi)

- La tarte au sucre d'Anoushka, jeune polonaise égarée en Suisse,du blog Si vous veniez manger chez nous.



Trois blogs suisses parmi ma sélection... on s'fait plaisir mais ils sont bons ces helvètes.


Pour finir, je mets mon blog en pause jusqu'au 1er janvier sur l'invitation de Lolotte et de sa chaîne de solidarité pour ceux pour qui Noël n'est pas signe d'abondance, pour ceux que 2009 terrifie parce qu'ils ne savent pas avec quoi ils vivront. Si vous souhaitez participer, il faut vous engager à ne poster aucune recette entre le 23 décembre et 1er janvier, en pensant à ceux pour qui les assiettes de Noël resteront identiques à celles des autres jours.



(Image Miamourdises. )

samedi, décembre 13, 2008

Scones aux myrtilles




Rien de plus agréable pour un petit-déjeuner ou le tea-time, que de préparer des scones à déguster tout chauds à la sortie du four, natures, avec des raisins, des écorces d’oranges, du beurre, de la confiture ou de la crème épaisse en Angleterre, introuvable en France, que l’on appelle de la clotted cream. A défaut une crème fraiche de crémerie bien épaisse fait l'affaire. Vous pouvez la battre un peu avec de la vanille et un peu de sucre aussi.
Voilà donc ma participation au KKvKVK n°28 sur le thème des scones lancé par Iza

Et la meilleure recette selon moi est celle de Pascale Weeks, issue de son livre cookies muffins and co du blog Sucre en grain, je les ai préparés avec des myrtilles. Je voulais rester traditionnelle et ne pas tenter un scone salé bien que les variantes comme pour les muffins sont innombrables. J’avais trop envie de scones à peine sucrés sortis du four.


Scones aux myrtilles
Pour 10 scones de 6cm de diamètre
220 g de farine à levure incorporée
1 sachet de levure supplémentaire
1 pincée de sel
75g de beurre doux ramolli
60 g de sucre
5 cl de lait ribot ou de lait si vous n’avez pas
1 œuf + 1 jaune
1 poignée de myrtilles

Préchauffez votre four à 200°C chaleur tournante.
Mélangez la farine, la levure, le sucre, le sel. Rajoutez le beurre et mélangez le tout en un sable grossier. Rajoutez l’oeuf battu et un peu de lait. La pâte doit pouvoir former une boule qui ne soit pas trop collante. Rajoutez un peu de lait si nécessaire ou de farine inversement si la pâte colle. Incorporez les myrtilles dans la pâte en essayant de ne pas les écraser.
Abaissez la pâte sur votre plan de travail fariné sur une épaisseur de 15mm environ. Avec un emporte-pièce ou un verre, coupez des cercles de pâte que vous posez sur une plaque de cuisson beurré ou un silpat. Faites cette opération tant qu’il reste de la pâte que vous reformez en boule pour l’abaisser à nouveau. Battez le jaune d’oeuf avec une cuillère de lait et badigeonnez vos scones de cette dorure. Rajoutez quelques myrtilles sur les scones et enfournez pour 12 minutes. Dégustez-les tièdes, ouverts en deux avec de la clotted cream ou du beurre ou des myrtilles. God save the scones.






Le top du top, c’est un scone tiède avec de clotted cream et des fraises en saison. Les anglais sont doués pour le breakfast et le tea-time…Il vous reste, demain dimanche pour tenter la recette. En moins de 30 minutes, vous devriez avoir la même chose sur votre table.

dimanche, décembre 07, 2008

Crème de topinambour selon Troisgros - Macarons Pierre Hermé



J’ai découvert les topinambours comme beaucoup de gens j’imagine, quand ce légume ancien est revenu à la mode sur les cartes des restaurants et ensuite sur les étals. J’aime beaucoup les légumes "dits racines" comme le navet, le celeri-rave, la betterave, le panais, les crosnes, etc. Le seul que je n’aime pas trop est le radis sauf tout jeune et fraichement cueilli mais comme je le mange avec du beurre et du pain, c’est pas terrible.



Quand je trouve de beaux topinambours, je me précipite pour préparer une soupe, un purée ou une crème que je congèle en partie. C’est un légume très fin, avec un goût d’artichaut dit-on (il faudrait que je regoûte des artichauts que je n’aimais pas petite!). Ce légume adore le croquant des fruits secs pour l’accompagner comme des noisettes ou amandes.
En cherchant une nouvelle recette avec des topinambours, j'ai lu cette recette de Michel Troisgros qu’il a crée pour la Ligue contre le cancer. Elle est parfaite, rapide et peut être, aussi bien chic que classique sur la table. La version d’origine est avec des amandes. Je n’en avais pas, j’ai mis des noisettes. Il l’a sert avec une crème fouettée, j’ai fait l’impasse, mais pour un diner chic pourquoi pas.



Crème de topinambours, fourme et noisettes adaptée d'une recette de Michel Troisgros
Ingrédients pour 6 personnes :
- 1 kg de topinambours
- 1 litre de lait
- 10 cl de crème fleurette
- 200 g de fourme d’Ambert
- 50 g d'amandes effilées (noisettes pour moi)
- 1/2 citron jaune
- sel, poivre du moulin


Epluchez les topinambours et rincez-les; mettez-les dans une casserole, ajoutez le lait, salez légèrement et faites-les cuire à petits bouillons pendant 30 minutes. Ensuite, mixez-les en détendant peu à peu avec le liquide de cuisson, jusqu'à obtention de la consistance idéale d'une soupe ou d'une crème, puis passez à la passoire fine. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.


Ce que je n’ai pas fait : Montez la crème fermement, assaisonnez-la de jus de citron, de sel et de poivre, et gardez-la au froid.


Détaillez la fourme d’Ambert en fin copeaux. En prévoir 2 par assiette. Faites dorer les amandes au four doux (thermostat 6). Ou les noisettes cassées en éclats.
Versez la soupe dans les assiettes, parsemez avec les amandes ou noisettes et les copeaux de fourme.
Mettez la crème fouettée bien froide à part pour ceux qui veulent rajouter de la fraicheur à leur soupe.
Déliceux et rapide comme toutes les soupes.

Hier, je suis allée rendre visite à la boutique de M. Hermé. Il y avait bien 6 mois que je n’y étais allée mais étant dans le quartier, l’occasion fait le larron. Cela m’a permis de goûter aux nouveaux macarons : marron et thé matcha (super bons), pamplemousse confit et wasabi (top), chocolat Pure origine Mexique (dément pour les amateurs de chocolat), caramel beurre salé (un classique mais ceux de ladurée sont meilleurs), noisette et truffe blanche (inimitables).

J’ai testé aussi l’Arabella : chocolat, banane et fruits de la passion avec de gros morceaux de gingembre confit (délicieux mais trop de gingembre confit selon moi) et le Désiré : crème citron et fraises des bois sur sable breton (un peu plat).








Enfin si vous êtes dans le quartier de Saint-Sulpice, je vous conseille ausssi le salon de thé de la Maison de la Chine, collé à la boutique Shanghai tang. Dépaysement garanti.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails