mercredi, juin 16, 2010

Tarte au lait sud-africaine





Cela ne vous a pas échappé mais nous sommes en plein dans la Coupe du Monde. J’ai de grands souvenirs du Mundial comme a pu le dire à une époque où l’Amérique latine dominait le monde du football, quelques années avant 1998. J’aimais bien regarder petite, ces matchs exotiques où l’on voyait des équipes flamboyantes danser avec un ballon, quand la France courrait sans succès derrière son étoile. Je n'y comprenais pas grand chose mais cette grande communion entre les peuples me plaisait bien. Ensuite il y a 98, nous étions invincibles...

Photo Flickr


Aujourd’hui, sous le bourdonnement insupportable des vuvuzellas (totalement inconnues en Occident avant cet évènement Dieu merci !) nous regardons toujours les mêmes pays espérer toucher le Trophée en or. J’ai toujours les mêmes chouchous, France, Argentine, Angleterre et déteste toujours autant l’Italie et l’Allemagne qui finissent habituellement par gagner.



Tout ceci pour en arriver à vous présenter une recette de tarte au lait typiquement sud-africaine : Milk tart en anglais ou Melktert en afrikaneer. Elle est servie traditionnellement lors des grands barbecues qui réunissent les grandes familles. Je suis partie de la recette de Tessa Kiros, Mon carnet gourmand, une bible de globetrotteuse culinaire.



Je l’avais déjà testée et je vous donne les quantités modifiées car sinon vous aurez de quoi faire deux tartes si vous suivez les quantités énoncées dans le livre. j’ai également utilisé une pâte feuilletée pur beurre et je n’ai pas réalisé sa pâte à tarte brisée. En règle générale je trouve la pâte feuilletée plus légère pour ce type de tarte.



Tarte au lait - Melk Tert d'Afrique du Sud
Pour une tarte de 26 cm de diamètre (6 à 8 parts)
Une pâte brisée ou une pâte feuilletée.
Si vous utilisez une pâte brisée il faut la faire cuire à blanc pendant une dizaine de minutes avant de verser la préparation au lait sur la pâte
Pour la garniture
40 cl de lait (si possible entier)
3 oeufs
1 cuillère à café d’extrait de vanille
100 g de sucre en poudre
20 g de maizena
50 g de beurre doux
cannelle en poudre

Battez ensemble 3 jaunes d’oeuf, 80 g de sucre et l’extrait de vanille. Lorsque le mélange a blanchi, rajoutez la maizena tamisée.
Dans une casserole faite chauffer le lait avec le beurre. A ébullition coupez le feu sous le lait. Versez une louche de lait sur le mélange oeuf sucre maizena comme pour faire une crème patissière, afin de ne pas surprendre les oeufs. Rajoutez au fur et à mesure le lait. Fouettez bien le mélange et faites refroidir l’ensemble.
Montez les 3 blancs en neige et les incorporer à votre crème une fois que celle-ci est refroidie.
Préparez votre fond de tarte en faisant de hauts bords. Versez la crème sur la pâte feuilletée, saupoudrez de cannelle en poudre et de sucre avant de mettre au four préchauffé à 180°C pour 30 minutes. La crème doit être prise tout en restant légèrement tremblotante. Servez bien frais avec des fruits comme des fraises par exemple


Cela vous rappelle peut-être un flan patissier mais en version plus légère avec les blancs d’oeufs en neige et la douceur de la cannelle. Une tarte qui pourrait devenir aussi un classique chez nous, qui sommes un grand pays laitier.




Voici également une version réalisée dans des moules à muffins à la manière des pasteis de nata portugais.


Pour finir ce post, juste un mot sur la préparation pour glace Alsa dont on a chanté les louanges «sponsorisées» sur plusieurs blogs. Je l’ai testée ce week-end avec des fraises du jardin d'Annecy. Effectivement la texture de la glace est moelleuse en sortie de congélateur avec une pointe de paillettes quand même mais j’ai trouvé cette préparation très sucrée donnant un goût un peu chimique et gélatineux à la glace.


Bien sûr, cela ne vaut pas une glace à la fraise bien crémeuse ou un sorbet réalisés à la turbine mais la préparation est très pratique pour ceux qui veulent réaliser des glaces sans outil technique. Attention cela ne fonctionne qu’avec des purées de fruits. Ne rêvez pas à une crème glacée au caramel...

29 commentaires:

La cuisine des 3 soeurs a dit…

En supprimant la cannelle et avec un peu plus de vanille, je devrais bien aimer cette tarte. J'attendais cette réflexion sur la préparation Alsa. Cela me confirme dans mon choix, de ne pas utiliser d'adjuvant dans mes glaces.

Dominique a dit…

Et zut! c'est la recette que je devais poster dans ma revue des recettes sud-africaines... Cette tarte est délicieuse!

Paprikas a dit…

J'adhère totalement !

Palaisdeslys a dit…

On ne peut qu'aimer le foot en manger des trucs pareils!! Ta tarte est superbe et magnifiquement dorée! Et allez la France!

foodandfashion a dit…

J'en avais fait il y a quelques semaines, c'était un vrai régal. Mais visuellement parlant, rien à voir avec tes belles photos!

Et je retiens ta version pasteis, très sympa. Du coup, la prochaine fois, je le fais de la sorte.

ann ju a dit…

quelle bonne idée cette tarte au lait, bien appétissante je pense qu'elle va beaucoup me plaire. bisous

Nanoud a dit…

C"est super de nous proposer un dessert sud africain car c'est une cuisine pour moi totalement inconnue . Merci pour la découverte...

Mercotte a dit…

je ne regarde pas le foot, je n'y comprends rien ! par contre cette tarte me semble très bien pour les enfants qui arrivent bientôt en vacances et la version moules à muffins m'attire particulièrement.Quand à la préparation Alsa joker !

Nilufer a dit…

alors moi aussi je ne suis pas derrière l'équipe d'Italie et d'Allemagne...non merci !
Par contre si l'Argentine pouvait nous remporter cette coupe du monde, ce serait top !

Les vuvuzela, on les avait découvert avec monsieur y lors de notre périple en afrique du sud...un voyage qui nous a laissé de bizarres sensations... drôle d'énergie par là-bas...après tout ce qu'il s'y est passé, on peut comprendre...

Isabelle a dit…

Magnifique! Cette tarte au lait a tout pour me plaire!!

laurenceel a dit…

J'aime beaucoup!

Clot a dit…

Qu'elle a l'air bonne ! je vais tester cette recette bientôt, l'idée d'un flan (presque mon dessert préféré) en version plus allégée est très alléchante...

stef o fourneaux a dit…

je note ta recette ... elle me semble tres savoureuses . Merci pour ce partage.
Bon WE

@nnick a dit…

Originale, cette magnifique tarte. On peut trouver des fruits confits vraiment savoureux chez Confit Fruit à Crolles : dans la zone commerciale qui jouxte le péage de l'autoroute Chambéry-Grenoble. A 2 mn de voiture. Ma préférence va au confit de clémentines. Bon dimanche.

gigi a dit…

ça me plait bien cette tarte ! Je note. Bises

Pascale (ivS) a dit…

Je vais l'essayer d'urgence, cette tarte! Et pour les versions mini, tu as mis de la pâte feuilletée dans les moules à muffins ou seulement la garniture?

Lucie a dit…

Je suis fan des pasteis de nata. J'imagine donc que ta tarte me plairait beaucoup. En tout cas, elle me donne l'eau à la bouche!

Nad0511 a dit…

Cette tarte est vraiment excellente je le confirme! Je la referai avec tes proportions!

lesrecettesdupanier a dit…

Miam, miam! Merci : je viens de trouver le dessert à associer au Boboti!

Et félicitations pour ces magnifiques photos.

Anne.

Elodie a dit…

Magnifique, superbe, allechant, gourmand... Cette article est divin ! Merci pour la recette et aussi pour cette suggestion de livre que je passe illico presto dans ma wish list sur amazon !

Kokille a dit…

Je fais souvent des flans pâtissiers mais la prochaine fois, je testerais cette recette avec les blancs en neige, ça a l'air très bon !

Tiuscha a dit…

Très bien les blancs d'oeufs en neige qui allègent (et rendent un peu mousseux ?).
Quant à Alsa, j'oublie car mes filles ont goûté des glaces un peu gélatineuse et chimique et n'ont pas du tout aimé, je m'en tiens donc à mes sorbets maison...

audrey a dit…

Cette tarte au lait a l'air géniale !!!
Des fraises d'Annecy... C'est amusant, t'a localisation m'a fait tilter, car je suis une clichoise qui est partie vivre à Annecy, avant de revenir à Clichy !
J'en profite pour te dire que ton blog me plait bien, j'y reviendrai souvent...

leilei a dit…

J'ai testé la recette en rajoutant juste dans le fond de tarte des raisons secs réhydratés dans un mélange d'eau et de rhum.
Froide c'était tellement bon que ma petite famille a regretté que je n'ai pas doubler les ingrédients.
Par contre j'ai un peu "galéré" pour mélanger les blancs d'oeuf en neige à l'appareil. Y a t il une astuce?

Beah a dit…

Merci pour cette recette qui va me plaire à coup sûr.

helene06 a dit…

appétissante cette tarte!

flou a dit…

j'ai failli acheter ce livre le mois dernier mais j'ai resisté (il est un peu cher, et j'en ai déjà plein!), voilà une occasion de tester l'une de ses recettes et, peut-etre, de courir le chercher!

Houda a dit…

je ne suis pas ttrop tarte au flan ou tarte au lait, mais ta photo est super alléchante, me fait rêver

Zenobie a dit…

Hello !!
C'est amusant..l'intitulé de ta tarte a éveillé des souvenirs d'enfance.....ma grand-mère faisait une recette reçue de sa mère....tout pareil sauf l'arôme qui est donné par du zeste de citron à la place de la canelle. Dans ma famille on appelle cette tarte un Papa !! me demande pas pourquoi et nous n'avons aucune origine sud-africaine!!!! comme quoi...on retrouve des basiques aux 4 coins du monde !!! et je suis à 35 kms de chez toi !!! bon dimanche

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails