dimanche, octobre 24, 2010

De retour de Chine et un petit risotto selon Michalak pour commencer






Voilà les vacances sont finies, riches en découvertes, en paysages. La Chine est vraiment un pays étonnant. A quelques kilomètres d’un centre ville ultramoderne, propre, ouvert sur le monde, des banlieues et des campagnes où le temps s’est arrêté, pas forcément aussi propres et prospères que cette vitrine qu’est Shanghai mise en avant par un gouvernement chinois avide de séduire. Le parallèle avec New-York se fait immédiatement : Shanghaï ce n’est pas la Chine, comme New-York n’est pas les Etats-Unis.





Balades dans le Sichuan aux paysages d’estampes avec ces villes d'eau, dans le Huangshan aux montagnes acérées, ou dans les villages Ming reculés au milieu des bambouseraies où des films mythiques ont été tournés comme Tigre et Dragon, impossible de s’ennuyer dans cette Chine.









Lieu du tournage de la première scène du film d'Ang Lee "Tigre et Dragon". De nombreuses autres scènes ont été tournées dans le village ainsi que le village voisin Nanpkin.



Mais aussi beaucoup de pollution, de cités géantes pour loger une population urbaine de plus en plus importante. Un avenir de cage à lapins pour des Chinois qui avaient l’habitude de vivre en communauté et qui finissent dans des 2 pièces isolés les uns des autres. Comment sera leur avenir quand on connait ce que sont devenus nos cités idéales des années 70?






La découverte aussi de la cuisine shanghaïenne et de la cuisine du Sichuan. Une découverte dont je vous parlerai plus longuement dans de prochains posts. Une cuisine épicée et assez grasse dont nous nous sommes assez vite lassés, surtout en montagne où le régime dim Sum, riz, légumes nous a rapidement fatigué. Il est vrai que nous n’avons pas osé beaucoup de plats où surnageaient parfois pattes de poulet, oreille de porc et autres bizarreries sans nom pour nous faute de traduction. Mais nous avons fait de bons restaurants à Shanghai, pas forcément chinois mais thaï, japonais et français.

La Street Food était beaucoup plus intéressante à l’exception du stinky Tofu ou tofu puant... rien à rajouter.

















Et enfin l'Exposition Universelle, immense et à la demesure du pays. Trop de monde, des files d'attente interminables, un pavillon français très décevant mais quelques merveilles comme les pavillons espagnols, anglais et les pavillons du futur. La Région Rhône-Alpes avait son propre pavillon également ainsi que la Région Alsace. Bocuse y tenait une table très courue par la communauté d'expatriés français et par les Chinois.







Retour donc à Paris et histoire de reprendre le fil du blog abandonné depuis presque 3 semaines, une recette de Christophe Michalak non pas sucrée comme on aurait pu s’y attendre mais salée : un risotto au gingembre confit, citron vert et parmesan. Un lien naturel vers la Chine avec ce gingembre confit.




J’ai pris des calamansis ramenés de Chine qui ressemblent à des minuscules citrons verts. Ils sont de la même famille que le kumquat. Trop bons dans une limonade glacée. Je crois qu'on les appelle aussi les citrons chinois.




Risotto gingembre confit, citron vert (calamansi) et parmesan de Christophe Michalak
Pour deux personnes
2 grosses poignées de riz arborio
250 ml de bouillon de poule

1 citron vert bio ou 2 calamansis
2 échalotes
1 gousse d'ail
50 g de parmesan
40 g de gingembre confit
25 g d'huile d'olive

Faites bouillir votre bouillon de poule avec l'ail. Enlevez l'ail après 10 min d'infusion.
Emincez les échalotes et les faire revenir dans l'huile d'olive. Ajoutez le riz et remuez bien jusqu'à ce que le riz devienne translucide et nacré. Ajoutez au four et à mesure le bouillon de poule jusqu'à la cuisson complète du riz ce qui prend entre 17 et 20 minutes. Ajoutez des cubes de gingembre confit, les zestes de citron vert et des gros copeaux de parmesan. laissez votre risotto couvert pendant 4 minutes avant de servir.


Délicieux quand un cube de gingembre confit éclate dans la bouche et frais avec l'acidité du calamansi.




Pas vraiment de saison à Paris cette limonade mais délicieuse lors du Brunch à l'hôtel URBN.

mardi, octobre 05, 2010

Voilà où vous me trouverez dans les 15 prochains jours









Après ces quelques indices vous aurez forcément compris.
 Départ pour Shanghai et les montagnes du Huangshan magnifiquement photographiées par Marc Riboud. C'est ma deuxième visite à Shanghai et en 12 ans la ville a dû exploser.

Un peu d’expo universelle, des centaines de buildings, du rouge, du jaune, quelques vieux villages, 5 000 marches, et beaucoup de surprises culinaires. En attendant c'est la course contre la montre, pour tout boucler...


Pas sûr que je fasse ce chemin.. je n'ai pas ultra confiance dans le matériel chinois et j'ai même le vertige en voyant cela. C'est considéré comme l'un des chemins de randonnée (je n'aurais pas utilisé ce mot) le plus dangereux au monde. Heureusement il y a des chemins un peu plus faciles (ouf).


Désolée de ne pouvoir participer au KKVKVK... ce sera pour la prochaine fois.

A dans 15 jours.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails