lundi, juillet 25, 2011

Pêches, citron, safran, sirop de grenadine - Popelini

Article écrit et réalisé par Very Easy Kitchen




Une recette d’Alain Passard, issue de son superbe livre de collages. Un dessert acidulé et doux pourtant. Malgré le mauvais temps, les fruits sont mûrs. La température fraiche nous pousserait à envisager tartes et crumbles mais je suis toujours optimiste et prête pour un dessert léger et frais.






Je suis en manque d’inspiration actuellement en cuisine. L’été est plus propice aux assemblages qu’à la cuisine : de belles tomates, de la roquette, une mozarella de qualité, basilic, chèvre frais, abricots, melon, pêches, des produits qui se consomment crus et ne nécessitent pas de cuisson. Et pourtant, je vous propose une recette à la cuisson lente.








Pêches et citron au pistil de safran
pour deux personnes
2 pêches jaunes
1/2 citron jaune bio
1 petite prise de pistils de safran
2 cuillères à café d’huile d’olive de très bonne qualité
1 cuillère à soupe de miel d’acacia
1 cuillère à soupe de sirop de grenadine
beurre salé
amandes effilées grillées


Coupez les pêches en 6 quartiers et le demi-citron en 3 quartiers sans les éplucher. Faites fondre une grosse noix de beurre salé dans une sauteuse. Déposez dans le beurre fondu, vos pêches, citron, le safran, le miel et la grenadine. Sur feu doux, laissez confire les pêches dans le sirop de citron safran et grenadine pendant 20 minutes environ. Je les ai retournées à mi-cuisson afin qu’elles aient une belle couleur uniforme. La peau des pêches se détache, ce n’est pas grave. Réservez les citrons et servez les pêches avec le sirop safrané.
Parfumez avec l’huile d’olive et décorez de quelques amandes effilées. Passard recommande de les déguster tièdes mais pour les avoir gouté froides c’est excellent.



Sous une pluie battante hier à Paris, je suis allée goûter aux choux de Popelini. N’étant pas addict des macarons, cupcakes et autres petits gâteaux, mais ayant un faible pour les choux, j’espérais beaucoup de ma visite dans ce temple dédié uniquement à cette gourmandise (Popelini en 1540 à créer la pâte à chou). Comme pour les macarons ou le café, ils sont vendus en pack (sleeve) de 6 pièces à 11 euros (ou à l’unité). Première déception : les parfums sont très classiques : vanille, café, praliné, pistache, Grand-Marnier, rose, caramel, chocolat, citron.



Le chou du jour est à la figue avec une espèce de chantilly au dessus. J’aime les choux de pièce montée : un peu croquant avec du caramel et fourré d’une crème pâtissière légère. Ici le chou est haute-couture avec sa pastille de fondant et la crème pâtissière riche et généreuse. La pâte à chou était un peu molle (probablement à cause de la météo et des trombes d’eau qui tombaient).

Si vous êtes dans le quartier et n’êtes pas vraiment en finances pour aller chez Genin (à 200 m), n’hésitez pas une seconde à craquer pour un joli chou. Est-ce que j’y retournerai ? pour tester un parfum plus original : sûrement.

Popelini
29 rue Debelleyme
75003 Paris

Enfin, dans la nuit de vendredi à samedi est morte Amy Winehouse, à 27 ans comme Brian Jones, Jim Morrison, Janis Joplin, ou Kurt Cobain. No Future.

vendredi, juillet 08, 2011

Abricot rôtis à la vanille, glace au lait d'amandes et un tour chez Pantruche

Article écrit et réalisé par Very Easy Kitchen




Départ ce soir pour quelques jours de vacances à Annecy. Histoire de prendre aussi la température d’une ville qui n’a pas remporté son pari d’organiser les jeux d’hiver en 2018 ; mais il faut avouer qu’un annécien sur deux n’était pas franchement enthousiaste à l’idée de partager sa ville avec le monde entier et de voir les paysages changer et ses impôts augmenter. Annecy reste une ville assez secrète, une ville qui n’a pas forcément envie de vendre son âme pour des anneaux olympiques. Pour vivre heureux, vivons cachés.
On ne sait pas ce que l’on aurait gagner à remporter les jeux, on sait en revanche ce que l’on n’aura pas à subir. N’empêche que cela aurait été quand même assez excitant à vivre.Je vais finir par croire que je porte la poisse aux villes dans lesquelles je partage mon temps : Paris et Annecy perdent leurs paris olympiques...

Histoire de me faire pardonner un petit dessert d’été avec des abricots bien mûrs et une glace au lait d’amandes bombesque.




Abricots rôtis à la vanille
Pour 4 personnes
8 abricots bien mûrs
10 g de beurre doux
40 g de sucre roux
1 gousse de vanille (Grandes Comores de chez Roellinger)


Ouvrez vos abricots en deux. Enlevez le noyau. Dans une casserole, faites fondre le beurre. Quand il est chaud, placez vos abricots avec le sucre et les grains de vanille. Faites compoter doucement les abricots pendant 10 minutes environ. Faites refroidir votre compote et placez la au frais pendant au moins 3 heures.




Glace au lait d’amandes
(pour 75 cl de glace) - Préparation à faire la veille
50 g de pâte d’amande de bonne qualité (avec minimum 50% d’amandes)
25 cl de lait d’amandes
50 cl de crème anglaise maison pas trop vanillée.
2 gouttes d’essence d’amandes amères


Mixez la pâte d’amandes avec le lait d’amandes. Rajoutez votre crème anglaise et l’essence d’amandes amères. Mixez bien. Placez la préparation dans un récipient hermétique et placez au frais 24h avant de passer en turbine. Cela permet aux saveurs d’amandes de s’affirmer.
Passez en turbine ou en sorbetière. Servez aussitôt avec la compote d’abricots bien froide ou placez la glace en bac au congélateur pour une utilisation ultérieure. Attention à bien sortir votre crème glacée à l’avance pour qu’elle redevienne moelleuse et à température.





Testé la semaine dernière, un excellent bistrot Le Pantruche dans le 9ème à deux pas de chez Rose Bakery et Delmontel. Une formule à 17 euros (entrée/plat du jour ou plat du jour/dessert). Très sonore, service un peu lent pour le déjeuner (nous n’avons pas eu le temps de gouter aux desserts) mais pardonnés car c’est bon.

En entrée
Oeuf mollet sur piperade, crème de chorizo impeccable et gourmand avec un pain de chez Poujauran à tomber à la renverse.
Crème de concombre, daurade et une crème fouettée au curry pour mon compère




En plat
Suprème de volaille, petits pois carottes, frais et crèmeux
Saumon poêlé sur pousses d’épinards du marché




Pas de dessert mais un verre de Pinot Gris de chez Zellberg que j’adore et qui était idéal avec l’oeuf.

Leur spécialité en dessert : le soufflé au Grand Marnier... cela donne envie d’y retourner, non ?

Le Pantruche - 3 rue Victor Massé, 75009 Paris - 01 48 78 55 60

Il faudrait aussi que je vous parle du Petit Usagi à l'hotel Citizen mais je vous avoue que je ne sais pas quel bout le prendre ce satané lapin...

vendredi, juillet 01, 2011

Le Yellow Granola et une tartelette abricots, miel et pignons

Article écrit et réalisé par Very Easy Kitchen


A la demande générale (je compte au moins deux personnes qui veulent la recette, c'est un bon début) voici la recette du Granola à l’ananas et à la noix de coco, que j’appelle le Yellow Granola, en hommage à l'une de mes chansons préférées : Yellow de Coldplay. Une fois que l'on a appris à faire son propre granola, impossible de revenir aux céréales commercialisées avec conservateur, trop de sucres et de lipides.





The Yellow Granola
Pour 700 g de granola environ
300 g de flocons d’avoine (les gros)
100 g d’ananas confits en cubes
80 g de noix de coco en lamelles (Chez Terre d'énergies)
60 g de graines de courges
60 g de graines de lin
50g de raisins secs de préférence blonds mais je n'en avais plus
50 g de noix de coco en poudre
50g de quinoa soufflé
2 cuillères à soupe de miel doux ou sirop d’agave
2 cuillères à soupe d’huile de macadamia
1 pincée de sel
10 cl d’eau chaude (que vous pouvez remplacer par un jus de fruits comme de la mangue par ex)


Mélangez tous les ingrédients secs dans un saladier.
Mélangez tous les ingrédients liquides dans un autre en mélangeant bien pour que l’eau chaude dissolve le gras, le sucre du miel.
Versez le liquide sur les graines et malaxez bien pour imbiber vos ingrédients.
Versez le mélange sur une plaque de cuisson (j’ai pris un grand moule à tarte en silicone) et mettez dans votre four préchauffez à 160°C pour 40 minutes environ. Remuez régulièrement pour que le mélange sèche bien. Eteignez votre four en laissant le granola à l’intérieur jusqu’à total refroidissement. Sortez-le et cassez si nécessaire les gros morceaux si certaines graines se sont amalgamées et conservez le au sec. A déguster avec un fromage blanc ou un yaout au soja.



Alors que tout le monde s’exclame sur le livre de Gwyneth, moi je reste convaincue que ce qu’il y a de mieux chez elle, c’est son mari....

et Coldplay ... c’est dimanche soir à Arras au Main Square Festival. Pour tout ceux qui trouvent que Coldplay c'est un peu mou du genou, il faut les découvrir en concert pour comprendre leur succès.





Je ne vous laisse pas partir sans une petite tartelette aux abricots, miel et pignon sans prétention. Si j'ai le temps je publierai la recette de la tarte aux abricots et praliné qui est une vraie bonne découverte.





Une base de pâte à tarte sucrée (recette de Pierre Hermé), quelques abricots bien mûrs coupés en lamelles, une cuillère à café de miel sur les abricots et des pignons de pins pour décorer. Au four pour 20/ 25 minutes à 180°C. Tartelettes à déguster tièdes ou froides avec une boule de glace aux pignons ou lait d'amandes...


LinkWithin

Related Posts with Thumbnails