dimanche, mars 25, 2012

Oeuf en croute de pain et gelée d'orange sanguine à la noix de coco

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen


J’aime les blogs de cuisine anglo-saxons totalement décomplexés qui nous proposent de savants mélanges de cuisine bio, de comfort-food, de plats fusions, et de pâtisseries totalement régressives frisant l’overdose de sucre. Les auteurs s’amusent et sont très loin des codes de la cuisine européenne. De la côte Ouest nous vient un de mes blogs préférés : Spoon Fork Bacon, tenu par deux filles Teri et Jenny qui mixent cuisine asiatique (surtout coréenne), classiques américains et cuisine saine californienne. Photos et graphismes sont clairs, lisibles et modernes. J’aime beaucoup aussi le blog Inspiring the everyday, qui surfe sur la tendance nature et cool comme d’autres mais les recettes sont trop jolies pour que l’on puisse y résister.


 Les deux recettes que je vous propose dans ce post sont inspirées par ces deux blogs. La première recette est un plat que Teri ou Jenny servent au petit-déjeuner : un petit pain creusé dans lequel elles font cuire un oeuf en omelette mélangé à des herbes que l’on peut varier en fonction des saisons. Facile et un effet assez waouh plus original que l’oeuf servi en ramequin ou à l’assiette. Et si le morceau de pain est trop gros, on le coupe en grosses tranches.







Oeufs en croute de pain.
Par personne
1 oeuf
1 petit pain (ici le petit pain vient de chez Gontran Cherrier) ou un buns
1/2 oignon nouveau émincé 2 morceaux de coppa grillé ou dés de jambon ou dés de chorizo
1 cuillère à soupe de crème fraiche épaisse herbes (coriandre, cerfeuil, persil ou autre)
un légume : poireau émincé, asperges, céleri branche, épinards...
un fromage : gruyère rapé, fromage de chèvre, bleu...
Sel et poivre


Préchauffez votre four à 180°C. Coupez un chapeau dans votre petit pain et creusez le légèrement afin de laisser de la place pour le mélange oeuf. Faites griller la coppa. Dans un saladier, battez votre oeuf en omelette avec la crème épaisse, rajouter les herbes ciselées, la coppa grossièrement émiettée, l’oignon tranché en fines rondelles, les légumes en petits morceaux et déjà pré-cuits. Rajoutez le fromage. Le mélange ne doit pas être trop liquide sous peine de transpercer la croute de pain. Salez et poivrez à votre convenance. Remplissez généreusement le petit pain et placez le dans un plat allant au four. enfournez pour 20 minutes environ. Servez chaud.

Idéal pour un repas rapide ou pour un brunch avec une belle salade.






La seconde recette m’a permis de profiter des oranges sanguines que l’on trouve encore sur les étals. Elles sont présentées en gelée accompagnées d’une pannacotta à la noix de coco. En petite verrine, elles peuvent être un pré-dessert ou un petit dessert de brunch.





Gelée d’orange sanguine, pannacotta à la noix de coco
Pour 4 personnes
Les suprêmes de 2 oranges sanguines
2 verres moyens de jus d’orange sanguine
1 feuille et demi de gelatine
2 cuillères à soupe de sirop d’agave
20 ml de crème de coco
20 ml de crème liquide
1 cuillère de sirop d’agave
1 feuille de gélatine.
Décoration selon vos envies et vos placards


Prélevez les suprêmes des oranges sanguines et réservez les. Dans une petite casserole, versez le jus des oranges et la gélatine qui aura ramolli dans un peu d’eau froide . Mélangez la bien au jus des oranges et au sirop d’agave en faisant chauffer doucement le liquide sans atteindre l’ébullition. Dans des verres, placez les suprêmes d’orange sanguine et versez dessus la gelée jusqu’au 3/4 des verres. Placez au froid quand le liquide a refroidi pour au moins deux heures. Préparez la panna cotta en mélangeant la crème de coco, et la crème liquide dans une casserole en leur rajoutant une feuille de gélatine ramollie et essorée. Vous pouvez sucrer le mélange avec un peu de sirop d’agave. Faites également chauffer le mélange sans atteindre l’ébullition. Laissez tiédir avant de couvrir les gelée d’orange qui auront déjà pris au réfrigérateur. Laisser prendre la pannacotta pendant deux heures au réfrigérateur avant de décorer (tranches fines de kumquats confits, violettes, copeaux de noix de coco, copeaux de chocolat blanc, etc). Laissez faire votre imagination.



Allez un peu de musique pour finir avec encore un groupe français... Y'a pas que les anglosaxons dans la musique.





dimanche, mars 11, 2012

Crème caramel selon Thoumieux (JF. Piège) - Borough Market (Londres)

Article écrit et réalisé par Very Easy Kitchen




La Brasserie Thoumieux revit depuis quelques années, grâce à la reprise des fourneaux par le médiathique Jean-François Piège. Un restaurant gastronomique, un hôtel et des salons privés sont venus compléter l’offre de la brasserie. L’endroit est sympa, aux tarifs du quartier (donc pas donné le soir et le week-end mais le menu est intéressant à midi). La carte change régulièrement mais de grands classiques comme la crème caramel sont proposés en permanence.






Crème caramel selon Thoumieux
Pour 6 crèmes caramel
100g de sucre en poudre
40g de crème liquide
35 g de beurre salé au sel de Guérande
4 jaunes d’oeufs et un oeuf
70 g de sucre
35 cl de lait entier + 1 petite brique de crème liquide
1 gousse de vanille grattée


Préchauffez votre four à 180°C. Préparez 6 verres à tapas ou contenants allant au four. Préparez le beurre en le coupant en morceaux et préparez la crème liquide. Ayez tout sous la main car le caramel n'attend pas. Faites votre caramel : versez le sucre dans une casserole à fond épais sur feu moyen et à sec attendez qu’il caramélise. Une fois qu’il devient légèrement brun, coupez le feu et versez la crème et le beurre. Mélangez bien pour obtenir un caramel fluide et homogène. Si vous l’aimez plus salé, rajoutez quelques grammes de fleur de sel. Versez une belle cuillère de caramel dans le fond de chaque verre.


Faites bouillir le lait, la crème et la vanille grattée. Fouettez les oeufs avec le sucre. Une fois que le lait bout, versez le en mince filet sur le mélange oeuf/sucre. Mélangez bien votre crème. A l’aide d’une petite louche, versez délicatement votre crème sur le caramel en évitant qu’ils ne se mélangent. Placez au four pour 35 minutes à 180°C. Dégustez tiède ou froid. Le caramel remonte du fond du verre et éclate à la surface.

La prochaine fois je ne mettrai pas de vanille car elle disparait derrière le caramel.







Borough Market
Quelques images d’un des plus beaux marchés de Londres, le Borough Market
A 15 minutes de la magnifique gare de Saint-Pancras International par la Northern Line (descendre à London Bridge), aucune raison de le zapper lors de votre prochain week-end à Londres. Je m'y suis rendue pour la première fois samedi dernier. 






Le marché de détail n’est ouvert que le jeudi, vendredi et samedi et réunit d’excellents producteurs anglais et quelques produits étrangers. On peut y manger ce qui en fait une bonne idée de visite à l’heure du déjeuner. Si le marché date du Moyen-Age, il est devenu depuis quelques années, un endroit très touristique pour gastronomes et bobos de toutes nationalités. 





La sélection des producteurs est drastique et les produits de grande qualité sont relativement chers. Vous y trouverez le meilleur fromager de Londres Neals Yard Dairy pour ramener des souvenirs gourmands et même des meringues prêtes à se transformer en pavlovas. 




Je reste toujours ébahie par la couleur presque fluo de la rhubarbe anglaise. 



LinkWithin

Related Posts with Thumbnails