lundi, novembre 26, 2012

Emmental de Savoie, recettes et concours

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen
















Je participe peu aux concours mais lorsque l’on m’a demandé de participer au concours de recettes à partir d’Emmental de Savoie, il m’a été impossible de refuser. Ma maison à côté d’Annecy est en plein coeur de la région de production de ce fromage, entre Albanais et Avant-Pays Savoyard. Le lait des vaches qui paissent autour de chez moi est, soit destiné à la Tomme des Bauges ou de Savoie, soit à l’Emmental.
Et puis cela permet aussi de préciser certaines choses. Certes, il est moins "noble" que le Beaufort ou que le Comté du Jura, mais il fait totalement partie de notre patrimoine culinaire et raconte l'histoire de cette Savoie.





Quelques explications : Emmental, Emmenthal, Gruyère ?

L’Emmental de Savoie fait partie de la grande famille des gruyères au sein de laquelle on compte également le Beaufort et le Comté du Massif Jurassien en France (je ne reviens pas sur les Gruyère suisses dans ce post ce serait trop long).
Emmental vient de « Emme », nom d’une rivière suisse et de « Tal » qui signifie vallée en Allemand. La Suisse n’a pas pu protéger à temps le nom «emmental» qui est devenu générique. Aujourd’hui trois appellations contenant le mot emmental sont protégées à l’échelle européenne : l’Allgaüer emmental en Allemagne protégé par une AOP, l’Emmental de Savoie en France protégé par un IGP. La Suisse a fait une demande d’AOP pour protéger son Emmental (Emmentaler) qui bénéficie déjà d’une AOC.

Pourquoi certains écrivent « emmental » avec un « h »? C’est un « h » archaïque. Dès 1901, la conférence sur l’orthographe allemande qui concernait l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse, posait comme principe que l’on devait écrire les mots tal, tat, tier, etc…sans « h ». Le mot allemand « Tal » ne prend plus de « h » depuis cette ancienne époque. Il s’agit donc d’une faute d’orthographe largement répandue mais acceptée par les dictionnaires.


L’emmental, un fromage destiné à être rappé ?

Il faut différencier l’Emmental de Savoie et l’Emmental de France, ce dernier provenant du lait de toute la France, il est surtout destiné à faire du fromage rapé (cela correspond à 250 000 tonnes). L’Emmental de Savoie (3 000 tonnes) est fabriqué à partir de lait cru collecté chaque jour sur les territoires de Savoie et Haute-Savoie. Moins de 5 fruitières le fabriquent. Chaque meule possède sa carte d’identité. Lors de sa fabrication, deux plaques de caséine sont glissées sur le talon de l’Emmental de Savoie avant que la croûte ne se forme. Elles contiennent des informations primordiales pour les professionnels de la filière :

- L’une, de couleur rouge, indique le pays et le code de la fromagerie.

- L’autre mentionne « Emmental de Savoie », le n° de la meule, la date de fabrication et même les initiales du fromager.

La meule nécessite 900 à 1000 litres de lait, pour un poids de 75 kg et un affinage de 12 semaines minimum. Il a un gout fruité, non corsé, une pâte blonde et onctueuse ponctuée de trous ou "yeux". Son ennemi n°1 est le réfrigérateur car le froid le dessèche. Il vaut mieux le conserver au frais en cave si vous en avez une.




Alors bien sûr, il est indispensable dans une fondue savoyarde mais il se déguste aussi très bien en plateau de fromages et même en petits cubes en apéritif avec un vin blanc de Savoie.


Le concours : Imaginez la recette qui troue
Vous avez jusqu’au 24 décembre pour proposer une recette personnelle. A gagner 1 dîner offert chez vous pour 10 personnes réalisé par le chef Norbert de Top Chef. Toutes les infos sur le site de Emmental de Savoie et pour une fois c’est un jury qui décidera de votre sort et non le vote des internautes.

Pour ma part, j’ai décidé de l’associer à une plante potagère que l’on cuisine peu malheureusement : le cresson. Le cresson présente un taux record de fer et de calcium, ce qui en fait un aliment de choix, associé à l’emmental vous êtes sur d’avoir votre ration de calcium. Attention à bien acheter du cresson cultivé de fontaine et ne pas ramasser du cresson sauvage qui abrite souvent un ver parasite pour le foie : la douve.
Le cresson a un léger goût piquant et je l’apprécie particulièrement en soupe ou en sandwich mélangé à des oeufs mimosa.
Dans cette soupe, j’ai souhaité l’associer au fruité de l’Emmental de Savoie, dont le goût de noisette est renforcé par une poudre de noisettes. L’emmental est fondu dans une crème mais il est aussi mélangé en cubes à une poudre de noisettes torréfiée.




Soupe de cresson, crème d’emmental et poudre de noisettes
pour 4 personnes
1 grosse botte de cresson
50 g de beurre
1/2 l de bouillon de légumes
20 cl de lait entier
2 échalotes
100 g d’Emmental de Savoie coupé en lanières fines*
30 g d’Emmental de Savoie coupé en tout petits dés*
20 cl de crème fraiche liquide
2 cuillères à soupe de vin blanc sec
50 g de poudre de noisettes grillées (maison ou du commerce)
30 g de farine
1 jaune oeuf
poivre noir du moulin
fleur de sel

Mélangez aux doigts la poudre de noisette, 30g de beurre et la farine. Poivrez la préparation. Rajoutez un jaune d’oeuf battu et amalgamez en boule la préparation. Faites un gros boudin de pâte que vous placez au réfrigérateur dans un film pendant au moins deux heures.
Préchauffez votre four à 180°C. Sortez le boudin de pâte du réfrigérateur et coupez des tranches de 5mm d’épaisseur que vous placez sur un plaque de cuisson. Faites cuire 10 minutes à four chaud. Sortez les sablés et réduisez-les en poudre grossière. Mélangez les dés d’Emmental à cette poudre.
Nettoyez soigneusement votre cresson en ne conservant que les feuilles et toutes petites tiges. Il faut le laver plusieurs fois avec deux ou trois gouttes de vinaigre et bien le sécher. Si vous le conserver au frais, il faut que les tiges restent bien humides.
Faites fondre une noix de beurre avec les échalotes émincées. Rajoutez les feuilles de cresson et faites-les suer 2 à 3 minutes. Versez le bouillon chaud et le lait. Faites bouillir 1 minute. Mixez finement la soupe au mixer plongeur. Rectifiez l’assaisonnement et réservez la au chaud. Vous pouvez aussi la préparer à l’avance
Faites chauffez la crème doucement. Rajoutez l’emmental coupé en lanières et le vin blanc. Poivrez. Quand l’emmental a fondu, mélangez bien et conservez au chaud.
Servez la soupe bien chaude dans des bols. Rajoutez une belle cuillère de crème d’emmental et saupoudrez de poudre de noisettes à l’Emmental.








La crème d’Emmental peut aussi être présentée en petites verrines, saupoudrée de poudre de noisettes. A déguster très chaude. Elle peut aussi s'incorporer à un gratin de légumes ou à des pâtes chaudes toujours accompagnés des dés d’Emmental de Savoie.



J’espère que ces recettes vous donneront envie de découvrir le vrai Emmental de Savoie et de venir découvrir sa fabrication dans nos fruitières.

Quelques images pour découvrir en vidéo l'Albanais, région de production de l'Emmental de Savoie et d'une partie de la Tomme des Bauges. Fan de VTT, c'est un paradis pour vous.




 *Emmental de Savoie : produit offert

lundi, novembre 19, 2012

Winter is coming

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen








Oui, je suis une fan de Games of Thrones (certains l’auront compris en lisant le titre). Oui, je vous engage à regarder cette série, très bien faite, avec d’énormes moyens dont la partie hivernale est tournée en Islande. De quoi tomber encore plus raide dingue de ces paysages.


    photo prise en Islande durant mes vacances 2009

Et quand l’hiver arrive, il faut renouveler les stocks de recettes qui font se sentir bien quand la température chute en dessous de 8°C.  J’ai la chance de ne pas être frileuse du tout à partir du moment où j’ai chaud aux pieds.  Je ne chauffe jamais ma chambre à Paris.  Et je respecte les recommandations gouvernementales des 19°C dans les pièces de vie. Il faut savoir que la plupart des maisons sont chauffées à 21°C et que baisser le chauffage d’un degré permet de réduire sa facture de 7%. Et avec ses économies vous pouvez facilement vous acheter un beau pull même en cachemire. Le gouvernement japonais a engagé ses concitoyens à acheter des pulls afin de soulager le système de chauffage mis à rude épreuve après l’arrêt de nombreuses centrales. Idée à suivre.





En attendant d’acheter le pull de vos rêves ou de mettre des chaussettes en laine, voilà de quoi réchauffer l’estomac.





Risotto aux poires et foie gras.
Recette prise dans le dernier Saveurs de décembre 2012.
pour 2 personnes
150 g de riz arborio
1/2 litre de bouillon de volaille chaud
75 g de foie gras de canard
1/2 oignon émincé
1 verre de vin blanc
20 g de beurre
1 cuillère de mascarpone ou crème épaisse
1 poire Williams
1/2 cuillère à café de 4 épices ou d’épices à pain d’épices
1 cuillère à café de sucre en poudre

Pelez et coupez la poire en lamelles de 5 mm d’épaisseur que vous saupoudrez de sucre et de 4 épices. Faites chauffer 10 g de beurre dans une poêle et faites revenir les lamelles de poires jusqu’à ce qu’elle prennent une belle couleur. Réservez dans une assiette que vous tiendrez au chaud.

Coupez de beaux copeaux de foie gras au couteau économe. Pour cela placez un morceau de foie gras au congélateur pour qu’il soit très froid; il sera plus facile à travailler en copeaux. Conservez ces copeaux protégés d’un film au réfrigérateur.

Faites fondre le beurre restant dans une poêle, faites dorer l’oignon émincé et le riz jusqu’à ce que celui ci prenne une belle couleur nacrée (5 minutes maximum). Versez le vin blanc et mélangez bien. Dès que le liquide est absorbé, ajoutez une louche de bouillon chaud. Et ains de suite jusqu’à ce que le riz soit cuit. Cela prend environ 17 à 18 minutes. Arrêtez le feu, incorporez le mascarpone ou la crème et couvrez pendant deux minutes. (quant on utilise du parmesan dans un risotto classique, inutile de mettre de la crème. Le fromage apporte le liant). Remuez et goutez, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire mais le bouillon étant salé, vous n’aurez qu’à poivrer.

Dans vos assiettes de présentation, mettez deux ou trois belles cuillères de risotto, décorez avec les tranches de poires et les copeaux de foie gras. Un peu de fleur de sel et du poivre moulu et servez bien chaud.






Et puis pour un quatre heures gourmand, un beau moelleux au praliné citron coriandre. Ce praliné vient de la boutique Un dimanche à Paris. Ils proposent des associations audacieuses avec des épices ou des graines de fenouil ou d'anis. Je ne peux que vous conseillez la visite dans leur boutique et leur brunch le week-end.








Gâteau au praliné citron et coriandre
Pour un gâteau de 8 parts
150g de beurre demi-sel à température ambiante et bien mou
130g de sucre blond
4 gros oeufs
250g de farine à levure incorporée
1/2 cuillère à café bombée de bicarbonate
150g de yaourt grec
130g de praliné citron coriandre
un peu de sucre glace pour le décor.
en option : 40 g de grué de cacao

Préchauffez votre four à 180°C. Battez le beurre mou avec le sucre jusqu’à l’obtention d’une crème mousseuse. Ajoutez les oeufs entiers, un à un en mélangeant bien entre chaque oeuf. Rajoutez la crème praliné citron coriandre et mélangez bien. Versez en deux fois la farine. Rajoutez le yaourt et le grué de cacao qui va apporter des notes croquantes. Vous devez obtenir une pâte lisse et onctueuse que vous versez dans un moule de préférence en forme de couronne. Faites cuire pour 45 minutes environ en surveillant bien la cuisson car le gâteau ne doit pas trop coloré. S’il prend trop de couleur, protégez le avec une feuille d’aluminium. Le gâteau est cuit quand une lame de couteau ressort sèche. Laissez le gâteau tiédir avant de le démouler. Lorsqu’il est complètement froid, saupoudrez le de sucre glace.







Maintenant si avec tout ça, vous n’êtes pas prêts à affronter l’hiver, je n’y comprends plus rien.

dimanche, novembre 11, 2012

Poulet au four, halloumi grillé, miel et citron

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen


C’est quoi pour vous le parfait déjeuner du samedi ? Pour certains il n’y en a pas entre petit-déjeuner tardif, gouter ou apéro du soir qui prend un peu d’avance. D’autres aiment bien faire le marché et prendre le temps de cuisiner. Certains ont des habitudes bien ancrées comme moi par exemple : plat de pâtes avec des légumes en fonction des saisons. Pas de prise de tête, juste l’idée de trouver un nouveau plat de pâtes. Et puis parfois, on trouve un plat parfait qui se cuit en 20 minutes, plein de saveurs et qui vous font aussi vite oublier les pâtes. C’est une recette de l’australienne Donna Hay, la reine de la confort food de l’hémisphère sud.






L’halloumi est un fromage originaire de Chypre, réalisé à partir de lait de chèvre mais parfois au lait de vache. Sa texture est semi-ferme et dans sa version traditionnelle il peut se conserver jusqu’à une année. Il existe depuis une cinquantaine d’année une version fraiche, celle que l’on trouve dans quelques magasins qui l’importent. Pour les parisiens, vous en trouverez facilement dans le nouveau Marks&Spencer de So Ouest ou aux Galeries Gourmandes de la Porte Maillot et j’imagine aux Galeries Lafayette et Bon Marché.





Certains fromagers le commercialisent aussi. Les anglo-saxons en sont très fans alors qu’il est peu connu chez nous en France mais c’est vrai que nous avons fort à faire avec nos variétés de fromages. L’halloumi se mange souvent grillé car il ne fond pas à la cuisson.

Pour le miel, j'ai utilisé celui ramené d'Arménie, presque blanc et très crémeux mais j'imagine qu'un miel de romarin serait aussi parfait avec ce plat.

La recette tient en 5 lignes, donc aucune raison de ne pas la tester.








Poulet au four, citron, miel et haloumi grillé
Pour deux personnes
2 beaux blancs de poulet fermier
150g de halloumi
1 citron jaune bio
un bouquet de thym citron
2 cuillères d’huile d’olive
1 belle cuillère de miel

Préchauffez le four à 180°C. Mélangez l’huile et le miel dans un petit bol. Dans un plat allant au four, placez vos blancs de poulet que vous aurez salés et poivrés. Coupez grossièrement quelques branches de thym citron au dessus du poulet et zestez le citron au dessus du plat. Coupez en grosses tranches l’halloumi que vous placez également dans le plat. Arrosez avec le mélange huile et miel avant de mettre au four pour 20 minutes environ. Servez avec un jus de citron si vous le souhaitez.


Ce plat se sert avec de la salade et des figues mais pour ma part, j’ai préféré salade et petits champignons grillés plus de saison.






Et en dessert, un Baba Mogador de chez Hermé. J'avais eu la chance d'assister au lancement presse de sa collection "automne et hiver 2012" sous le signe de Mogador. Toute la série Fetish Mogador associant fruits de la passion, chocolat, rhum et ananas est à tomber avec des notes acidulées des fruits et chaudes du gingembre. Mais il va lancer aussi des macarons merveilleux. Je vous en reparlerai sûrement.







Avez-vous des rituels pour votre déjeuner du samedi ?



LinkWithin

Related Posts with Thumbnails