jeudi, mars 28, 2013

Banana split au caramel et crumble noisettes

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen



C’est bizarre une banane... j’ai du mal à la prendre au sérieux. Pour moi, c’est le fruit des enfants, celui des goûters qui calent à la sortie de l’école, cette banane qui noircit dans le sac plastique du pique-nique de randonnée. Et pourtant, je l’aime bien, surtout bêtement écrasée avec un peu de sucre, dessert totalement régressif. Mais je pense rarement à en acheter. Dommage car elle se plie à toutes nos volontés et devient dessert plus adulte délicieusement flambée au rhum.
Mais la banane, c’est aussi celle de nos banana split d’ados, le dessert du Drugstore Publicis et des restos des années 80. Allongée entre les boules de glaces, chocolat, fraise, vanille et couverte de chantilly en bombe. Elle mérite finalement mieux que ça.




Banana Split au caramel, glace à la crème et buttermilk, crumble aux noisettes
recette inspirée de Donna Hay
Pour 4 personnes
1 petite banane des Antilles par personne
Pour la sauce caramel à la crème
120g de sucre
10 cl de crème fleurette
Pour le crumble aux noisettes
50g de noisettes grillées
150g de farine fluide
70g de beurre froid en morceaux
30 g de sucre glace

1 litre de glace de votre choix (coco ou vanille) ou une glace maison
Pour la glace
30 cl de crème liquide
30 cl de lait ribot
1/3 de boite de lait concentré sucré
1 gousse de vanille

Commencez par préparer votre glace en mélangeant tous les ingrédients ensemble. Laissez au froid pendant au moins deux heures avant de mettre la préparation en turbine ou dans votre sorbetière. Une fois la glace réalisée, versez la dans un bac et placez la au moins une heure au congélateur afin qu’elle soit plus ferme au moment de servir.

Préchauffez votre four à 180°C. Dans un récipient, malaxez le beurre froid, la farine, le sucre glace du bout des doigts afin d’obtenir une pâte grossière sableuse. Rajoutez les noisettes que vous aurez fait griller et que vous aurez concassées. Sur une plaque à pâtisserie, répartissez la pâte en gros morceaux et mettez au four pour 15 à 20 minutes. Une fois cuits et dorés laissez les morceaux de crumble refroidir.

Réalisez votre caramel. Dans une casserole à fond épais, faites fondre le sucre en poudre sans y toucher. Parallèlement faites chauffer doucement 10 cl de crème fleurette. Quand le sucre commence à devenir légèrement acajou, mélangez le et versez la crème liquide chaude. Attention à ne pas vous brûler. Mélangez rapidement afin d’obtenir un caramel crémeux. Coupez le feu pour que le caramel ne brûle pas. Laissez refroidir votre caramel dans un bol.

Coupez les bananes en deux dans le sens de la longueur en conservant la peau. Dans un grand plat, mettez les demi bananes coté chair au dessus, saupoudrez d’un peu de sucre et passez les rapidement sous le grill afin de les caraméliser. Les bananes doivent être dorées sans être totalement cuites. Vous pouvez aussi les flamber au rhum et les caraméliser au chalumeau de cuisine.
Présentez sur chaque assiette, les deux-demi bananes, accompagnées de deux boules de glace et des gros morceaux de crumble.

Vous pouvez réaliser une variante coco avec une glace coco et un crumble dans lequel vous aurez incorporé de la poudre de coco au lieu des noisettes.





Profitez bien de Pâques et des chocolats qui vont avec. Pour ma part, j'ai craqué pour ces jolies boites lapin de chez Marks &Spencer à moins de 3 euros...





dimanche, mars 17, 2013

Les carottes selon Katie Quinn Davies

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen






Qui s’intéresse un peu aux blogs de cuisine, connait forcément celui de Katie Quinn Davis.

Cette irlandaise (nous sommes le jour de la Saint-Patrick) devenue australienne par mariage, a commencé comme graphiste, avant de se lancer tardivement dans la photographie et stylisme culinaires. Ses photos dans un style nouveau assez "messy" renouvellent le genre et de nombreux magazines se l’arrachent, notamment le dernier Elle à table qui publie quelques recettes de son livre. J’aime beaucoup le côté rustique, vintage, un peu sombres de ses photos et comme beaucoup j’ai immédiatement acheté son livre quand il est sorti en France. J’avoue avoir été déçue en le feuilletant car je suis très attachée à la beauté de ces images que j’avais l’habitude de voir sur le grand écran de mon mac. Sur papier mat, elles devenaient moins fortes mais je commence à m’y faire. Le stylisme et la composition de ces photos permettent immédiatement de la reconnaitre : petits objets usuels dans un esprit 50’s, papiers fanés et bois brut, fonds noirs, et toujours des miettes, des traces de la préparation. Rien n’est caché même si tout est parfaitement mis en scène.





Comme tout arrive et plus de 3 mois après l’achat du livre, je l’étrenne avec une recette de carottes rôties au thym, noisettes et vin blanc. La cuisson se fait en papillote mais j’avoue avoir fait revenir les carottes dans leur jus pendant quelques minutes pour optenir un beau glaçage.


Carottes nouvelles rôties au thym, noisettes et vin blanc
Pour 4 personnes
700g de jeunes carottes
3 cuillères à soupe de vin blanc sec
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
une dizaine de noisettes
un bouquet de thym
2 noisettes de beurre
1/2 jus d’une orange (de préférence sanguine)
sel et poivre

Préchauffez le four à 180°C. Faites griller les noisettes à sec dans le four. Quand elles sont dorées, sortez les et concassez les en gros éclats.
Nettoyez les carottes. Vous pouvez simplement les frotter ou les peler.
Sur la lechefrite ou dans un grand plat, placez un morceau de papier cuisson. Mettre les carottes au centre. Salez et poivrez. Ajoutez quelques brins de thym frais. Recouvrez avec une seconde feuille et fermez trois côtés en repliant plusieurs fois le papier sur lui-même.
Mélangez le jus d’orange, l’huile d’olive et le vin blanc. Avant de fermer le dernier côté, soulevez légèrement la papillote et versez le liquide. Ajoutez les deux noisettes de beurre. Refermez la papillote en repliant le papier sur le dernier côté. La papillote doit être hermétique.
Mettez au four pour 30 minutes environ. Les carottes doivent être cuites sans être trop fondantes.
Percez la papillote et servez accompagné de thym frais et des noisettes concassées. Pour ma part, j’ai fait revenir rapidement dans une poêle très chaude, les carottes et leur jus de cuisson afin de leur donner un beau glaçage.






La petite vidéo très sympa qui vous permet de voir Katie à l’oeuvre. Enjoy


WKA BOOK BTS from Katie Quinn Davies on Vimeo.


D’autres vidéos visibles sur Vimeo

jeudi, mars 14, 2013

Soupe comme un nuage aux oignons nouveaux

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen







Je passe rapidement pour vous donner la recette d’une soupe simplissime que j’adore depuis quelques années et qui vient de Fumiko. Je vous ai souvent vanté les qualités de son livre La cuisine de Fumiko notamment ici, où toutes les recettes me vont envie.

Si le temps dans le Nord de la France, ne permet pas de croire que nous serons dans une semaine au printemps, les légumes primeurs commencent à arriver sur les étals. Certes on peut le trouver toute l’année, mais j’aime bien utiliser l’oignon nouveau au printemps avec les jeunes légumes, en salade ou même en soupe. Cette fois-ci je l'ai réalisé avec un beurre cru Bordier au Yuzu qui lui donne une saveur particulière.






Soupe comme un nuage aux oignons nouveaux

Pour 4 petits bols

300 g d’oignons nouveaux

1/2 litre de lait

30g de beurre (Bordier au yuzu)

sel et poivre

Emincez les oignons nouveaux en conservant un peu de vert. Faites les suer dans 30g de beurre. Faites chauffer le lait. Quand les oignons sont translucides et cuits versez le lait sur les oignons. Laissez cuire 2 ou 3 minutes avant de mixer longuement. La soupe va mousser légèrement. Servez très chaud avec un peu de fleur de sel et de poivre du moulin.




Je voulais aussi vous parler du nouveau magazine Arts et Gastronomie, qui vient de sortir et dont maquette et contenu me plaisent beaucoup.




Vous n'y trouverez pas des centaines de recettes comme certains mags, mais la qualité des photos et la bonne vingtaine de recettes présentées compensent largement. Certes c'est un magazine premium  (7 euros 50) mais il ne parait que tous les deux mois. L'approche est très simple, de saison, mélangeant art de vivre, art de la table, panier de saison et visites chez des chefs. Un oeil nouveau sur une cuisine de chef décomplexée et facile. Vous trouverez sur le web des recettes beaucoup plus techniques. A feuilleter si vous ne le connaissez pas.


lundi, mars 04, 2013

Du pain sec, une boite de thon et un citron : de délicieuses pâtes.

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen




Nous discutions il y a peu, lors d’un repas au bureau, du gaspillage alimentaire. Il y a ceux qui jettent tout ce qui peut rester dans leurs assiettes et plats, ceux qui conservent tout au frais bien emballés, ceux qui jettent par défaut comme moi (quelques feuilles de salade flétrie par exemple) mais qui souvent gardent en ce disant qu’il y aura toujours possibilité d’utiliser.



Que peut-on faire avec un reste de pain, un citron, une boite de thon et un paquet de pâtes ?  Et bien une recette de restes comme les italiens savent faire. Une cuisine pauvre mais toujours pleines d’astuces.



Fettuce au thon et chapelure citronnée
pour 2 personnes / recette parue dans Elle à table
200 g de fettuce ou fettucine
1 boite de thon au naturel ou à l’huile
100 g de pain sec
1 petite poignée de gros raisins secs blonds
1 citron bio car vous allez utiliser les zestes.
1 gousse d’ail
huile d’olive
piment séché
gros sel de mer
poivre

Commencer par mixer le pain en chapelure.
Zestez en longues bandes fines la moitié du citron. Zestez à la rape le reste du citron dans la chapelure. Pressez le reste du citron.
Dans une poêle, versez 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et une gousse d’ail écrasée. Quand l’huile est chaude, faites revenir la chapelure citronnée, rajoutez les raisins secs, salez au gros sel et poivre. Faites revenir doucement. La chapelure ne doit pas trop brunir. Assaisonnez avec une pointe de piment séché afin de booster la chapelure
. Faites cuire vos pâtes dans un grand volume d’eau chaude.
Une fois cuite, égouttez les en conservant 3 ou 4 cuillères d’eau de cuisson. Remettez les dans la casserole et rajoutez 2 cuillères de jus de citron et 2 cuillères d’huile d’olive. Mélangez les pâtes. Rajoutez la chapelure et les miettes de thon égouttées. Servez bien chaud.

C'est une recette de pâtes sans sauce, elles sont donc assez sèches mais je pense que vous pouvez éventuellement rajouter avant de mettre la chapelure, un peu de crème pour ceux qui le souhaitent.

Et en rab je vous rajoute une petite soupe grecque au riz et citron. Là aussi une cuisine pauvre mais avec du goût.



Soupe à la grecque
pour 4 grosses assiettes en repas complet
Recette de Régal
1,5 litre de bouillon de légumes ou volaille
125 g de riz rond
100 g de pousses d'épinard
4 cuillères à soupe de jus de citron
2 jaunes d'oeuf
cerfeuil ou thym frais

Dans une grande casserole, versez le bouillon et portez le à ébullition. Ajoutez le riz et laissez cuire par absorption pendant 18 minutes. Pendant ce temps, préparez votre juste de citron et lavez les feuilles d'épinard. Fouettez le jus de citron avec les deux jaunes d'oeuf. Ajoutez une petite louche du bouillon chaud.
Une fois le riz cuit, rajoutez le mélange aux oeufs et brassez bien la soupe en laissant cuire 5 minutes afin que la soupe devienne veloutée. Rajoutez les épinards, le cerfeuil et faites cuire encore pendant 3 minutes. Servez très chaud ou froid en fonction de vos envies. Personnellement je préfère chaud. Dans la version froide vous mettrez de la menthe fraiche à la place du cerfeuil ou du thym.



C'est une recette assez proche du risotto mais en beaucoup plus crémeuse et velouté alors qu'il n'y a pas de gras et de fromage.

Voilà qui finit les recettes d'hiver à base d'agrumes même si on les utilise toute l'année. Les légumes de printemps vont commencer à arriver, oignons frais et premières asperges pour Pâques...



LinkWithin

Related Posts with Thumbnails