dimanche, juin 30, 2013

Carpaccio de tomates-ananas, fenouil / et une histoire de cerises au granola chocolat

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen




Plus qu’une semaine à tenir avant les vacances. Elles ne seront pas très longues, moins de 10 jours mais j’ai hâte. Ce seront trois périodes de vacances cette année, 10 jours en juillet, une semaine en août et 15 jours cet hiver en Asie du Sud-est au Cambodge, et Laos. Un beau voyage à préparer et de futurs reportages culinaires à suivre.
En attendant, profitons du soleil revenu. C’est dingue comme la météo influence notre alimentation. Le moindre rayon de soleil nous pousse au marché et comme par enchantement les pêches, tomates et cerises sont tout ce que nous attendions.




J’ai envie de tomates bien mûres, de fenouil frais, d’herbes aromatiques...
J’ai trouvé de belles tomates-ananas chez le marchand bio. C’est une tomate dense, avec peu de grains, d’une belle couleur jaune orangée. Cette tomate est parfaite quand on souhaite faire de belles tranches ou une salade de tomates. Sa douce saveur sucrée nous rappelle que la tomate est un fruit.







Carpaccio de tomates ananas, fenouil et vinaigrette aux herbes
Recette de l’Express style
Pour 4 personnes 
2 à 3 tomates ananas  (cela dépend de la taille car elles peuvent être très grosses)
1 demi-fenouil 
1 cuillerée à soupe d'huile d'olive 
1 cuillerée à soupe d'huile de colza 
1 cuillère à soupe d’huile de sésame grillé
2 cuillerées à soupe de vinaigre de riz 
3 cuillerées à soupe de sauce soja 
1 botte de ciboulette 
1 cm de racine de gingembre frais 
2 brins de menthe 
1 cuillerée à café de sucre cassonade en poudre 


Emincez le fenouil à la mandoline en fines tranches.  Coupez les tomates ananas également en fines tranches à l'aide d'un couteau à dents très bien aiguisé. Disposez les tranches de fenouil et de tomate ananas harmonieusement dans chaque assiette. Emincez la ciboulette très finement, et hachez la menthe. Faites fondre le sucre en poudre et une pincée de sel avec le vinaigre de riz, ajoutez la sauce soja, puis les huiles, mélangez au fouet, ajoutez les herbes hachées et le gingembre très finement émincé.  Réservez les assiettes au réfrigérateur, et servez au dernier moment en versant de la sauce sur chaque assiette. 


Si vous allez le temps de prendre un bon petit déjeuner ou si vous préparez un brunch pour des amis, voici une jolie façon de consommer des cerises, dont la saison est si courte. La recette est de Bill Granger, moins connu en France que Donna Hay, il est aussi un digne représentant de la comfort food à l’australienne




Yaourt grec, cerises poêlées à la vanille, granola au chocolat
Recette prise sur The independant (version UK)
Pour le granola
100g de flocons d’avoine
40 g de graines (tournesol, sésame,...)

50g d’amandes hachées
 ou de pistaches vertes non salées
50g de noix (de Grenoble ou pécan)

25g de noix de coco déshydratée

1/2 cuillère à thé de cannelle

1/2 cuillère à thé de 4 épices
1 cuillère à soupe de cacao en poudre
Quelques pépites de chocolat

2 cuillères à soupe d’huile neutre

2 cuillère à soupe de miel doux
Yaourt grec épais
300g de cerises dénoyautées
1/2 gousse de vanille ou une cuillère à thé d’extrait de vanille
2 cuillères à soupe de sucre cassonnade

Préchauffez le four à 180°c. Préparez le granola à l’avance. Mélangez tous les ingrédients secs à la poudre de cacao et aux épices. Dans un bol, mélangez l’huile et le miel à deux cuillères d’eau très chaude. Mélangez bien. Versez sur les ingrédients secs. Mélangez bien à nouveau et versez cette préparation sur une plaque à pâtisserie. Répartissez en étalant bien la préparation. Mettez à four chaud. Au bout de 15 minutes mélangez bien et faites cuire encore 15 minutes. Les noix et amandes doivent être dorées. Au bout de 30 minutes, laissez refroidir et casser les gros morceaux qui ont pu s’agglomérer.
Faites macérer les cerises dans un saladier avec la vanille et le sucre en poudre. Mélangez bien et écrasez légèrement les cerise pour qu’elles rendent du jus. Laissez reposer au moins 30 minutes
Servez du bon yaourt grec épais, avec une ou deux grosses cuillères de cerises et quelques pépites de granola au chocolat.

Juste avant mon départ, je vous parlerai de mon coup de coeur pour Frenchie to go et son super sandwich au pastrami.




mercredi, juin 19, 2013

Pêches en papillote, pistaches, miel et curry et la tarte aux fraises cuites de Marinette

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen










L'époque est au mook, contraction entre un book et un magazine. Que ce soit dans la mode, l’actualité, l’art et désormais dans la gastronomie, cette offre est proposée à tous ceux qui sont lassés d’une information de flux, trop rapide, pas réfléchie et immédiatement consommable. Le mook prend le temps de l’écriture, de la rédaction d’articles de fonds et de l’illustration haut de gamme, les photos y sont particulièrement mises en valeur.
180°C, des recettes et des hommes, a pour ambition de ne pas simplement proposer des recettes mais surtout de raconter l’histoire de l’homme, du produit, du terroir qui permettent à ces recettes d’exister. Vous ne le trouverez pas dans les bureaux de presse mais dans les FNAC et autres bonnes librairies. J’ai adoré l’article sur la Monolisa des îles avec ces fantastiques producteurs de pommes de terre sur l’ïle de Quéménès. Mais les articles sont tous passionnants.




Comme je suis toujours à la recherche de recettes faciles et qui en jettent, je fais toujours un premier scan dans un livre ou magazine, pour choisir la recette à tester en premier.
Evidemment, une recette qui ne demande pas de mise en oeuvre, comme ces pêches en papillote, ne pouvait que faire tilt avec sa note de pistache et de curry.





Pêche en papilotte, pâte de pistaches, miel et curry
Pour 2 personnes
2 petites pêches blanches
2 petites pêches jaune
30g de pistaches vertes non salées
30 g d’amandes en poudre
1 petit blanc d’oeuf
40 g de sucre glace
2 cuillères à soupe de miel doux
2 grosses pincées de curry
citronnelle ou verveine citronnelle

Mixez les pistaches en poudre. Mélangez cette poudre de pistaches, avec la poudre d’amandes, le blanc d’oeuf et le sucre glace.
Ebouillantez les pêches rapidement pour les peler et les coupez en gros quartiers.
Préchauffez le four à 180°C. Sur une grande feuille de papier cuisson, versez une grosse cuillère de pâte de pistache que vous aplatirez en gros cercle. Placez dessus les quartiers de pêche. Versez dessus le miel et la pincée de curry. Avant de fermer, émincez la tige de citronnelle et saupoudrez les pêches des fins cercles de citronnelle. Pour ma part, j’ai préféré mettre quelques feuilles de verveine citronnelle. Répetez l’opération avec une seconde papillote. Refermez hermétiquement les papillotes avant de mettre au four pour 25 minutes. Servez bien chaud et faisant attention à ne pas vous brûlez en ouvrant la papillote. Un bonheur pour les papilles.


Toujours dans les recettes faciles, la fameuse tarte aux fraises cuites de Marinette. Je ne connais pas Marinette, l’Auvergnate, fan de parties de scrabble endiablées, mais Marinette c’est un peu la Mamie universelle, celle qui fait des gâteaux en un tour de main. Ses recettes transitent par le bureau voisin, finissent par s’écrire dans un mail par défi et se cuisent dans mon four. La cuisine, ce n’est que de la transmission finalement.






La tarte aux fraises cuites de Marinette
2 oeufs

100g de beurre fondu

100g de sucre

150g de farine

1 barquette de fraises

Les ingrédients sont à mélanger dans cet ordre.

 Graissez le moule. 
Étalez la pâte dans le moule. 
Ajoutez les fraises en gros morceaux.
 Faire cuire 180°C pendant environ 30 min


Fingers in the noze, la Marinette touch. Et à faire avec des pêches, brugnons, mûres et tous les autres fruits d'été.







dimanche, juin 02, 2013

Salade thaïe aux agrumes et glaces Glazed

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen




Parmi mes moments préférés, je placerais certainement en tête le tout début d’une journée de fin de printemps. A cause de la lumière, de la transparence de l’air, des gouttes de rosée, de l’excitation des petits oiseaux qui prennent les premiers rayons du soleil. Ce n’est pas un moment calme, car les animaux s’activent, se réchauffent après la nuit et se préparent à chasser pour certains. Même les végétaux s’ouvrent à la chaleur montant de la terre. Bien sûr ce moment magique n’est accessible qu’à ceux qui se lèvent tôt (voire très tôt) ou se couchent très tard. Je suis une inconditionnelle de ce moment. Et partout où j’ai pu me rendre, même à l’autre bout du monde, j’aime la magie de ces minutes de réveil de la nature. Je fais partie des gens qui ne ferment jamais leurs volets pour être aux premières loges du spectacle du lever du jour.  Ensuite, la magie disparait, le temps reprend son cours.




Je suis très frustrée d’avoir eu un printemps gâché cette année. Ces moments m’ont été volés. J’espère que le mois de juin va m’apporter quelques minutes de bonheur matinal.
Et pour inciter le soleil à rester,  une de mes salades préférées.


Salade thaïe aux agrumes
pour 4 personnes
4 gros pamplemousse
2 grosses oranges
1 oignon rouge émincé finement
2 ou 3 petits oignons verts ou cives
1 bouquet de coriandre
1 petite poignée de cacahuètes grillés peu salées
1 citron vert
1 piment rouge
Sauce soja
1 cuillère à café de sucre complet
quelques gouttes de sauce nuoc mam
Huile de cacahuètes grillées (ou sésame)

Préparez les suprêmes de pamplemousse et d’orange en pelant à vif les agrumes. Il ne doit rester aucune petite peau. Dans un saladier, mettez les agrumes, l’oignon rouge émincé. Rajoutez les oignons nouveaux également émincé et un peu de piment rouge finement coupé. Coupez grossièrement la coriandre sur la salade. Couvez et placez au frais.
Juste avant de servir, mélangez le jus de citron vert, quelque gouttes de sauce nuoc mam, le sucre, une cuillère à sauce soja, deux cuillères à soupe d’huile de cacahuètes. Mélangez bien pour dissoudre le sucre.
Servez la salade dans des bols, parsemez de quelques cacahuètes et d’une belle cuillères de sauce.





Pour finir, vous prendrez bien une glace ? je vous invite à découvrir les Glaces Glazed pour les parisiens. Si vous recherchez des parfums classiques, passez votre chemin. Chez eux les glaces sont tout sauf effacées !

Quelques exemples
Poulpe fiction : Glace buttermilk, encre de seiche
Bohémian rasberry : Framboise, sumac
Mojito de tokyo : Rhum, citron, menthe
Pump of the volume : Mangue, piment d’espelette
Mister green : Pur pistache d’iran et crème de sésame noir.

Comment les gouter? soit en étant membre du club en prenant un abonnement mensuel (pas donné) soit en cherchant leur Ice truck pour déguster quelques glaces : aujourd’hui au Parc de la Planchette à Levallois (92). Il existe aussi quelques points relais listé ci-dessous :
L'Artisan Lafayette au 6 rue Lafayette 75009 Paris

Causses 55 rue Notre Dame de Lorette 75009 Paris

Wanderlust 32 Quai d’Austerlitz 75013 Paris

J’ai pris mon abonnement il y a quelques semaines et pour l’instant j’ai choisi cette glace merveilleuse à la faisselle et herbes du maquis, subtile et fraiche.

Un regret : 20 euros pour 500ml de glace, c’est cher et il n’y a pas de petit bonus. ça manque encore de générosité mais ils débutent. A quand une soirée Glazed ?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails