jeudi, avril 23, 2015

Glace à la fraise, basilic, poivre sauvage

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen






La glace à la fraise est toujours en tête des glaces préférées des français avec la vanille et le chocolat. Trio de tête très concurrencé par la glace caramel beurre salé qui les talonne.

La glace à la fraise, c’était clairement pas ma préférée mais j’avoue que l’associer à du basilic et un magnifique poivre sauvage de Madagascar a été une véritable révélation. Je vais lourdement insisté sur le poivre pour réaliser cette recette. Pourquoi ? parce que c’est lui qui va révéler les autres parfums et créer une nouvelle saveur en bouche. Le poivre est un produit merveilleux mais il faut savoir y mettre le prix si vous voulez un produit de qualité tout comme pour l’huile d’olive par exemple, souvent galvaudée.





Il vous faudra un poivre aux notes très florales qui ne soit pas trop piquant mais qui développe des arômes longs en bouche. J’ai choisi un poivre noir sauvage de Madagascar comme le poivre de Voatsiperifery, fruité aux nombreuses tonalités, frais en bouche, ce qui lui permet d’être aussi bon sur une viande grillée qu’associer à des fruits comme la fraise. Il est aussi parfait avec du chocolat. Ces grains sont tout petits, cueillis à la main souvent à des hauteurs importantes. Un poivre que vous trouverez en épicerie fine au prix de 8/9 euros environ les 50g. Une fois que vous l’aurez gouté, impossible de vous en passer. Je l'ai trouvé chez Terra Gourma à Levallois.






Glace à la fraise au basilic et au poivre noir
Recette de Katie Quinn Davies que j’ai retouchée en réduisant de 100 g la quantité de sucre.
pour 1 litre de glace
350g de fraises bien mures si possible des Gariguettes françaises
220 g de sucre en poudre
2 cuillères à soupe de jus de citron
2 cuillères à soupe de jus de citron vert
1 poignée de basilic frais (une vingtaine de feuilles)
1/2 « bonne » cuillère à café de poivre noir Voatsiperifery moulu un peu grossièrement.
33 cl de lait entier
1 pot de mascarpone de 250 g
25 cl de crème liquide à 35% de matière grasse.

La préparation est à faire la veille afin de laisser infuser ensemble toutes les saveurs.
Dans un saladier, coupez les fraises en deux. Saupoudrez de 100g de sucre en poudre, des jus de citron. Remuez et laissez les fraises mariner pendant 2 heures.
Dans le bol d’un blender, mixez le sucre avec le lait, Rajoutez les feuilles de basilic et les 3/4 des fraises marinées, la crème, le mascarpone et le poivre. Mixez et versez dans un pichet afin de mettre au frais pour une nuit ou a minima 8h de repos. Réservez aussi au frais les fraises restantes ainsi que le jus résiduel.
Le jour même, versez votre préparation crémeuse aux fraises dans le bol de la turbine/sorbetière. 10 minutes avant la fin du programme, versez les fraises restantes que vous aurez grossièrement écrasées à la fourchette. Conservez un peu de jus de fraises. Servez aussitôt avec quelques marbrures de jus de fraises ou mettez dans un contenant en alternant couche de glace et jus de fraises afin de créer de jolies marbrures. Vous pouvez la faire prendre 2 bonnes heures au congélateur. Le mascarpone permet d’avoir une glace moelleuse. Si vous la mangez dans les jours qui suivent, comme pour toutes les glaces, sortez la au moins 20 minutes avant dégustation.

Une alchimie parfaite se crée entre le basilic, la fraise et le poivre. A tester même en version salade de fraises saupoudrée de basilic ciselé et poivre, c’est pas mal non plus.


Puisque nous parlons glace, un petit mot sur les glaces Mövenpick que j’ai découvert cette semaine. Je devrais plutôt dire redécouvertes car je connaissais la marque pour l’avoir gouté à l’étranger et aussi en petits pots individuels dans certaines épiceries fines.




J’étais invitée à la boutique Mövenpick du Marais à Paris pour découvrir les nouveaux parfums et quelques desserts glacé réalisés par Emilie Lang, comme cette glace Macadamia, dulce de leche en croute de fruits secs, noix de macadamia et fleurs de souci.




ou cette glace framboise, ganache chocolat blanc et yaourt grec, coulis mojto.





Mövenpick est une marque suisse très attachée à utiliser des laitages suisses notamment la crème, le lait et le lait en poudre très réputés dans le monde entier. En revanche les produits qui viennent composer les glaces sont sourcés dans tous les pays du monde afin de trouver le produit qui sera au top toute l’année. Par exemple les framboises viennent du Chili. Pas très développement durable mais leur parfum est juste incroyable.




La nouveauté cette année, la glace vanille macadamia qui rivalise avec celle de la célèbre concurrente australienne. A noter aussi l’un de leur best-off : la glace aux noix sirop d’érable. Les glaces sont de très bonne qualité tout au long de l’année et sont expédiées dans tous les pays du monde par bateau ou camion en fonction de la destination. Cela vous permet d’avoir une qualité égale dans le monde entier. Vous n’aurez pas les parfums délirants des glaciers artisanaux qui fabriquent sur-mesure avec des éditions limitées mais globalement ce sont d’excellentes crèmes glacées relativement peu sucrées avec des cornets bien croustillants réalisés à la minute. Ne venez pas en revanche pour les sorbets car c’est moins leur spécialités. Quelques bonnes glaces au yaourt sont également proposées.
Un regret : que l’on ne trouve pas en France la glace à la crème double de Gruyère et meringues, spécialité réservée à la Suisse.





2 commentaires :

papillonmyosotis a dit…

Bel article :)

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

jolie glace, je devrais trouver un poivre suffisamment floral pour cette recette. Ou alors du cubèbe pour sa fraîcheur végétale...
Movenpick est un souvenir d'enfance, restaurant de la madeleine, et surtout les fameuses glaces. Une fois nous avions pris à 4 une coupe géante avec peut être 12 boules de glace différentes, des topping et de la crème fouettée, une vrai fantasme... réalisé !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails