dimanche, juin 28, 2015

Tartines de rillettes de lapin, chutney à l'oignon rouge et abricot

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen








Avec cette canicule annoncée, les repas vont se faire light et les pique-niques se multiplier : dîner au frais dans le jardin ou improvisé dans un parc, histoire de trouver un peu de fraicheur en soirée.
Bien sûr on privilégie, les grandes salades de légumes, les soupes fraiches ou les fruits mais il faut aussi pouvoir nourrir tous les appétits. Je vous propose donc de petites rillettes de lapin light (pas de gras) accompagnées d’un chutney d’oignon rouge et d’abricot qui va les booster. On rajoute un rosé bien frais et le tour est joué. Je vous conseille vivement de préparer le chutney car les rillettes sinon perdraient de leur intérêt. Ce chutney est parfait avec n'importe quelle viande froide, un magret ou un rôti de porc. Il se conserve au frais dans un pot fermé pendant une semaine environ.




Je le répète aussi choisissez bien votre lapin, malheureusement aussi élevé en batterie comme les poules dans des conditions atroces. Privilégiez un lapin fermier ou label rouge et d’origine française.





Rillettes de lapin, chutney d’oignon rouge et abricot
Recette inspirée d’un Elle à table
Pour 6 personnes
700g de lapin en morceaux (râbles et cuisses)
2 oignons frais (ou des petites tiges d’oignon rouge)
2 cuillères à soupe de sirop d’érable (ou de miel)
20 cl de bouillon de volaille
1 cuillère à café de cannelle
1 botte de ciboulette
4 tiges de persil plat
pour le chutney
3 gros oignons rouges
2 gros cornichons
1 gousse d’ail hachée
1 cuillère à soupe de sucre roux
40 g d’abricots secs de qualité ou deux abricots frais
2 pincées de piment d’espelette
Huile d’olive
Sel et poivre

Faites dorer le lapin sur toutes les faces dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive, ajoutez les oignons épluchés et émincés, le sirop d’érable, la cannelle moulue, sel et poivre. Quand le lapin est doré, mouillez avec le bouillon, couvrez et laissez mijoter 40 mn.
Pendant ce temps, émincez les oignons rouges, mettez-les dans une casserole avec les cornichons coupés en petits morceaux, l'ail, le sucre, et les abricots coupés en dés. Si vous utilisez des abricots frais, ils ne doivent pas être trop mûrs. J'utilise des abricots secs qui viennent d'Arménie et qui sont le top du top en matière d'abricot sec. Ils redeviennent moelleux dans ce chutney mais aucune raison de vous privez des abricots de saison.
Rajoutez le piment d’espelette, du sel, du poivre du moulin et 20 cl d'eau. Faites bouillir pendant 10 à 15 mn en remuant de temps en temps. Faites refroidir.
Quand le lapin est cuit, désossez-le et mixez la chair avec le jus de cuisson, la ciboulette et le persil à l'aide d'un mixeur en utilisant la fonction par à-coups. Attention ce ne doit pas être de la purée ! Faites refroidir.
Faites griller des fins morceaux de baguette au pavot, aux graines, au sésame ou simplement au levain.

Tartinez les baguettes de rillettes et ajoutez le chutney par-dessus.

Si vous aimez le lapin vous trouverez d'autres recettes sur le blog notamment une recette du 14eme siècle : un lapin au syrop et des cannellonis au lapin, butternut et gorgonzola.


J'ai manqué un peu de temps et d'inspiration ces dernières semaines, mais j'ai quelques idées sur le coude, je devrai donc revenir rapidement. Retrouvez moi aussi sur ma page Facebook ou Instagram. Belle et chaude semaine.



dimanche, juin 07, 2015

Pilons de poulet, sauce Chimichurri - Rhubarbe pour un KKVKVK

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen






Voilà bien longtemps que je voulais préparer une sauce chimichurri à la maison. J’en avais gouté lors de mon voyage en Argentine et dans un resto à Paris, mais je ne l’avais encore pas préparée maison. La sauce chimichurri est très populaire en Argentine et dans quelques pays d’Amérique du Sud ou Centrale. C’est une sauce qui sert de marinade et d’accompagnement à la viande. Elle est principalement composée de persil plat, de coriandre, piment et d'ail.






Elle est parfaite pour les planchas et les barbecues estivaux. Si votre côte de boeuf manque de peps ou vos cuisses de poulet font grise mine, c’est la recette qu’il vous faut. Ca fonctionne aussi très bien avec des petites ailes de poulet pour l'apéro.

J’ai préparé mon poulet au four, les barbecues étant interdits sur les terrasses à Clichy (merci mon dieu de m’épargner les odeurs de merguez le soir l’été). J’ai cuit des pommes de terre nouvelles en même temps.






Pilons de poulet sauce chimichurri
pour 4 personnes
8 pilons de poulet assez gros
une vingtaine de pommes de terre nouvelles coupées en deux
1/2 bouquet de persil plat
1/3 bouquet de coriandre
1/2 citron jaune
Des flocons de chili (ou du piment rouge)
de l’origan
huile d’olive
fleurs de sel
4 grosses gousses d’ail
vinaigre de cidre

Dans un premier temps j’ai fait mariner le poulet dans de l’eau légèrement vinaigrée et salée, avec quelques flocons de chili. J’ai mis au frais pour 1/2 journée (ou une nuit).
Cuisson au four : Préchauffez le four à 220°C. Sinon préparez un barbecue ou une plancha.
Sortez le poulet de sa marinade et égouttez les pilons sur un linge propre.
Dans le bol d’un mixeur, mélangez les herbes (2/3 de persil, 1/3 de coriandre) avec les gousses d’ail, le jus de citron, une cuillère à café d'origan en poudre, une cuillère à café de flocon de piment (on en trouve chez Marks&Spencer pour les parisiens). Rajoutez 5 belles cuillères à soupe d’huile d’olive. Sel et poivre. Mixez jusqu’à obtenir une sauce. Elle ne doit pas être lisse mais on doit encore deviner les ingrédients. Réservez dans un bol.
Dans un grand plat allant au four ou sur une plaque de cuisson, disposez les pilons et les pommes de terre. Badigeonnez les pilons avec un peu de sauce. Mettez à four chaud pendant 15 bonnes minutes. Sortez les pilons, retournez les et badigeonnez l’autre face. Mettez encore au four pour 20 bonnes minutes. Une fois cuits, servez les avec un peu de sauce chimichurri.
Vous pouvez aussi déguster avec salade de tomates qui aiment bien cette sauce en accompagnement.





Pendant que le poulet marinait, j’ai préchauffé mon four en basse température pour préparer de la rhubarbe confite. Vous trouverez différentes recettes notamment celle de Sécotine… Sécotine et moi, on se connaissait sans le savoir. Son père était un grand ami du mien, et nous nous sommes souvent vues petites, lors de vacances soit en Haute-Savoie soit en Alsace avec son frère et sa soeur. Nous nous sommes perdues de vue et en voyant des photos du potager de ma maman à Thusy (74) sur ma page Facebook, ça a fait tilt chez Sécotine. C’est drôle la vie et les blogs nous ont permis de nous retrouver.
Et puisque l'on parle d'un temps ancien, cette petite recette (si l'on peut dire) participe au KKVKVK 59 (KiKiVeutKiVientKuisiner) le plus vieux jeu de la blogosphère culinaire et c'est Stef qui l'héberge cette fois-ci.






Rhubarbe confite, basse température

La recette est simple; pour garder la belle couleur rose de la rhubarbe, il ne faut pas l’éplucher.
Après les avoir lavées, coupez les tiges en tronçons de 5 centimètres. Posez les dans un plat allant au four en les alignant. Evitez de les superposer. Saupoudrez de sucre en poudre (en fonction de votre goût), versez un peu de liquide (un jus de fruits, du sirop de grenadine ou groseille ou un peu de miel dilué dans de l’eau chaude). Placez au four à 90° pendant au moins une heure voire une heure trente.

La rhubarbe a conservé sa belle couleur, elle est parfaite pour accompagner un fromage blanc, une glace au yaourt ou à la vanille.



Si on est pas bien avec cet été qui s’annonce…

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails