vendredi, juillet 29, 2016

Frozen coconut lemonade comme à Carthagène

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen




Prenez des glaçons, une boite de lait de coco, deux citrons verts et vous obtenez la base d'une boisson fraîche, crémeuse, dans laquelle vous pouvez rajouter à l'envie du rhum, doux comme le Bacardi, des fruits frais... Il vous faudra juste un blender de compétition pour crusher les glaçons.

Cette recette est sud-américaine et il faudra en préparer des litres en prévision des JO histoire de se mettre dans l'ambiance Copacabana, même si elle est originaire du Nord de la Colombie.




Frozen Coconut Lemonade / Lemonada de coco
Recette inspirée de Smitten Kitchen
pour 4 verres
1 boite de lait de coco crémeux
l'équivalent de deux boites et demi de lait de coco en glaçons
3 cuillères à soupe de sirop de canne ou sirop de coco
3 citrons verts bien juteux
en fonction de votre envie : cannelle ou noix de muscade en poudre, écorce de citron en poudre...

Prenez un blender qui tient la route, du genre à ne pas avoir peur des glaçons. Mixez le tout jusqu'à une consistance bien crémeuse. Versez dans des verres, saupoudrez d'un trait de poudre de votre choix, Buvez immédiatement.

C'est riche, c'est frais, c'est bon.



jeudi, juillet 14, 2016

Philly Cheesesteak Sandwich

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen







Pour tout vous dire ce sandwich a été réalisé au moment où les températures fraiches sur Paris incitaient plus à manger chaud et dense que liquide et frais.

En ce jour de fête nationale, je trouvais bien finalement de proposer autre chose qu'un plat français.

Presque toutes les villes américaines ont leur plat emblématique, le Mac&Cheese new-yorkais, le Bulkie Roll à Boston par exemple ou la Deep Dish Pizza à Chicago. A Philadelphie, c’est un sandwich au steak et au fromage qui fait la réputation de la ville. L’histoire raconte qu’il a été inventé dans les années 30 à partir du pain à hot-dog. Pat et Harry Olivieri souhaitant innover et proposer un nouveau sandwich, décidèrent d’y mettre du steak émincé et de l’oignon grillé. A ce moment nul fromage qui en fait la réputation aujourd’hui mais les deux compères innovent à nouveau en y intégrant du Provolone, origines italiennes obligent. Le sandwich commença à avoir tellement de succès que beaucoup de restaurants se l’approprièrent en proposant des variantes. Désormais le Philly Cheesesteak est incontournable dans tous les restaurants de la ville. Si vous y avez gouté, merci de me dire ce que vous en avez pensé.

Comme j’aime bien gouter aux histoires, j’ai décidé de me lancer dans la réalisation d’une variation très courante avec des poivrons et du cheddar fondu (au lieu du Provolone). Je l’ai totalement francisé en utilisant un pain de campagne au levain et du piment d’Espelette plutôt que du piment classique. Un petit splash de vin rouge pour cuire la viande, pour finir l'histoire …
Je me suis inspirée d’une recette de The Pioneer Woman






Philly cheesesteak sandwich
pour 2 sandwiches
1/2 poivron rouge
1/2 poivron vert
200 g de steak (rumsteak) ou de rosbeef
3 cuillères à soupe de vin rouge
1 oignon jaune émincé
60 g de cheddar jeune
2 cuillères de Philadelphia cream cheese
30 g de beurre doux
1 pincée de piment d’Espelette

Emincez le boeuf en fins morceaux. Faites les revenir à la poêle avec le beurre. Déglacez au vin rouge. Poivrez et salez légèrement avant de réserver. Attention à ne pas les surcuire.
Coupez en lanières les poivrons. Faites les revenir et cuire dans la même poêle. Ils doivent être bien tendres. Les poivrons s’imprègnent du jus de viande.
Salez légèrement et réservez les.
Faites revenir les rondelles d’oignon également dans la poêle. De la même manière ils doivent être cuits et légèrement grillés. Réservez les
Dans une casserole à feu doux, faites fondre le cheddar avec le Philadelphia, le piment d’Espelette et une pincée de poivre. Quand le mélange est fondu, réservez également.
Deux solutions pour les tranches de pain grillé : 
La version fat  à l'américaine : vous les faites revenir dans un peu de beurre fondu (c’est bon mais c’est gras) et la version light : vous les passez au grille-pain. Attention à ne pas trop les dessécher. Elles doivent être dorées à l’extérieur et tendres à l’intérieur.
Vous n’avez plus qu’à monter le sandwich : pain, steak, oignon, poivron, que vous nappez généreusement de fromage fondu avant de refermer avec la seconde tranche.





Miam. C’est bon parfois de tester des histoires de terroir surtout quand elles ne sont pas de chez nous.

jeudi, juillet 07, 2016

Glace au chocolat blanc amande et abricots

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen




Dans la liste des produits sur lesquels je louche depuis plusieurs mois, figure la dernière nouveauté de Nestlé Dessert : un chocolat blanc amande au packaging vert. Je ne mange pas de chocolat blanc que je trouve trop sucré mais la délicieuse note d’amande que je pouvais pressentir me tentait bien. Surtout avec des abricots dont c’est la pleine saison. L’acidité légère de l’abricot et la douceur du chocolat blanc pour une glace aux notes de l’été, c'est le pitch de départ.
Je suis partie de la recette de la glace au chocolat blanc d’Edda, recette que j’ai modifiée légèrement à ma sauce. Ses recettes sont toujours top. Une de mes valeurs sûres dans la blogosphère culinaire.






Glace au chocolat blanc amande, coulis d’abricots
pour 1/2 litre de glace
1/2 litre de lait frais entier + 50 g de mascarpone
100 g de sucre semoule
120 g de chocolat amande
4 jaunes d’oeuf
1/2 cuillère à soupe de sirop de glucose
3 gouttes d’extrait d’amande amère
4 abricots bien mûrs
éclats de pistaches ou pralin pour la déco

Portez à ébullition le lait avec le glucose. A part, séparez les blancs des jaunes. Rapez le chocolat blanc dans un saladier. Fouettez les jaunes avec le sucre. Versez 1/3 du lait en fouettant bien et reversez dans la casserole avec le lait restant afin de finir votre crème anglaise. Elle est cuite quand elle nappe une cuillère en bois. Versez la sur le chocolat blanc et mélangez afin que le chocolat fonde à son contact. Mélangez au blender ou au mixeur plongeur la crème obtenue avec 50g de mascarpone qui va rajouter encore du moelleux. Versez 3 ou 4 gouttes d’extrait d’amandes amères pour booster la saveur de l’amande du chocolat. Réservez au frais pour au moins une demi-journée.
Nettoyez et coupez les abricots en petits morceaux et faites les compoter à feu doux. Réservez les aussi au frais.
Turbinez votre crème comme vous avez l’habitude de le faire. Versez la dans un plat en alternant avec des traits de coulis d’abricots. Saupoudrez de pistaches en morceaux ou de pralin et laissez au congélateur avant de la servir. Faites là de préférence 2 heures avant le repas car cela permet de garder une glace moelleuse au moment du service.






Comme le froid anesthésie un peu les saveurs, j’ai été déçue lorsque je l’ai réalisée car la saveur de l’amande n’était pas assez puissante à mon goût. C’est pourquoi dans la recette je vous incite à rajouter un peu d’extrait d’amande amère mais faites selon votre goût.

Je ne pense pas que je vais devenir une fidèle de ce chocolat mais en tout cas je vous programme d'autres recettes glacée d'ici la fin de l'été.


LinkWithin

Related Posts with Thumbnails