mardi, août 21, 2007

Risotto au vin jaune et morilles


Une grosse semaine de vacances à Annecy et c’est reparti sur les chapeaux de roue… pas de nouvelle recette pour le moment car je repars pour deux jours mais une recette de ce printemps que je n’avais pas eu le temps de publier. Vue les températures parisiennes en ce début de semaine, ce plat est presque d'actualité !
Ce printemps, j’ai congelé un poulet au vin jaune et morilles que j’avais cuisiné en assez grosse quantité : l’avantage des plats mijotés est que l’on peut en faire un peu plus et le congeler pour des repas sur le pouce. J’adore le vin jaune du Jura (mon premier souvenir était un chapon au vin jaune), un peu moins les morilles mais mon père étant un fervent « chasseur de champignons », je croule sous les morilles et chanterelles (nous avons mangé les premières de cette saison la semaine dernière à Annecy).
Ayant eu l’occasion de faire réchauffer ce merveilleux poulet, il me restait cette délicieuse sauce au vin jaune et aux morilles. Quoi de mieux que de l’utiliser pour un risotto.

Je n’ai donc pas de réelle quantité à vous donner sinon de réaliser un risotto classique avec un bouillon de poulet et au dernier bouillon de rajouter votre reste de sauce au vin jaune et morilles. Je l’ai fait un peu différemment parce que ma sauce était déjà faite.

Risotto au vin jaune et morilles
Pour 4 personnes :
160g de riz arborio
bouillon de volaille (40 cl environ) 1 cube environ
1 blanc de volaille coupé en petits dés
1 oignon 20g de beurre
vin jaune du jura (1 petit verre)
quelques morilles

Ciseler l'oignon. Dans une sauteuse, faites fondre le beurre, faite suer les les oignons sans coloration. Rajoutez ensuite votre riz et votre blanc de volaille jusqu’à ce que le riz devienne translucide. Salez et poivrez. Ensuite, mouillez avec une louche de bouillon et rajoutez vos morilles bien lavées de leur sable et terre. Rajoutez une louche dès que la précédente est absorbée. Au final, rajoutez votre verre de vin jaune. Couvrez pendant 5 minutes et servez bien chaud. Une merveille…

11 commentaires :

Sophie a dit…

Une idée à retenir! En général, quant il s'agit de champignons, je fait du risotto aux cèpes.

Tiuscha a dit…

Belle idée ce risotto au vin jaune, je retiens aussi !

Mamina a dit…

Très bonne idée... ici c'est le plein moment depuis déjà plus de 2 moi, des girolles mais des morilles me feraient bien plaisir aussi dans un tel risotto.

Clo a dit…

j'en ai mangé récemment chez une amie mais aux trompettes c'est trop bon!

valperfi a dit…

Ca doit etre excellent... superbe recette vraiment...

Liputu a dit…

A tester et à adopter surement ! On en oublierait presque la poularde... :-) A bientôt, Liputu

chrystel a dit…

Gravement tentant par le temps qu'il fait. En plus, j'adore les champignons.

aurélie a dit…

Crouler sous les morilles, je n'oserais même pas en rêver... petite veinarde ;-) Le vin jaune, j'y ai goûté, c'est bon mais très particulier. J'imagine qu'en cuisine, il apporte un quelque chose d'exceptionnel...

nathalie valmary a dit…

le riz, j'aime tellement cela que j'ai écrit un livre sur ce produit. Et j'ai un vrai faible pour les risotti.

Eryn a dit…

Je veux bien te croire quand tu dis que c'est une merveille ! Il a l'air délicieusement fondant ce risotto, je note ta recette, merci !

Bises :)

Miss Tiny a dit…

Moi qui adore le riz (eh oui, ds les îles c'est un aliment incontournable!!!), j'ai réalisé mon 1er risotto il y a un an (risotto à la betterave) et depuis, j'avoue que je suis accroc. Avant que je me lance ds la cuisine, j'entendais dire que le risotto était compliqué. Aujourd'hui, je me rends compte que c'était exagéré!!! C'est d'une facilité affligeante et on peut le varier à l'infini!!!
La preuve, au vin jaune... C'est excellent. Un de mes vins préférés... particulier mais typé.
Bizzzz,
Alexandra

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails