dimanche, mai 31, 2009

Gand, C-Jean* et une pannacotta de saison à la cerise




La ville de Gand vient de promulguer un jour par semaine sans viande (ni produit issu de la mer), le jeudi et les habitants de la ville et ses restaurants sont instamment priés ce jour-là de ne consommer que des légumes, des fruits ou des produits laitiers. Les arguments pour diminuer notre consommation de viande, bien trop importante, cause de nombreuses maladies cardio vasculaires entre autres et cause aussi d’une partie du réchauffement climatique sont nombreux. Pensez que produire 1kg de viande ou 160 kg de pommes de terre consomme la même quantité d’énergie, sans parler de l’eau : produire un kilo de viande de bœuf nécessite autant d’eau qu’une douche quotidienne pendant une année. (source : Institut Bruxellois pour la gestion de l’environnement). L’idée est donc intéressante à suivre chez vous et je pense que je vais l’adopter assez vite bien qu’il m’arrive déjà souvent sans le vouloir de ne pas consommer de viande certains jours.

Tout ça pour revenir à la ville de Gand où nous avons pu découvrir le restaurant C-Jean,restaurant faussement sage du centre ville. Faussement sage en démontre la photo de la Cène affichée au mur et la cuisine épurée et surprenante des deux chefs.



En cuisine Jason Blanckaert et Filip Van Thuyne, de l’école hôtelière Ter Duinen à Coxyde, passés par Apicus à Gand pour l’un et Hof van cleve***, une étoile au Michelin depuis 2008, largement méritée selon nous. Ils travaillent avec des produits extra frais, avec des assaisonnements et des accompagnements tres intéressants.et nouveaux.
Quelques photos de plats issus de leur site internet :







Deux menus au choix (65 et 85 euros) sans les vins. Nous y avons déjeuné.

Nous commençons par des entrées présentées par 4 dans des contenants tous différents. Les plats sont élégants, la présentation soignée, à la “pince à épiler”. Encore de petits tableaux. Le pain noir est cuit au restaurant et il nous est servi tiède à table.



- Asperges, crevettes et une mayonnaise à l’estragon (Inlandse Asperge - garnaal, dragon, krokant brood)



- Un maquereau avec une huitre et un marschmallow de celeri, quelques brins de salicorne. (Oester en makreel - selder, daslook). Le vent souffle de la Mer du Nord






- Des couteaux, un fromage belge et un croustillant à la moutarde de Gand



- Un foie gras, pomme et croustillant de brioche.



Les portions sont assez petites et avalées en 2 bouchées mais les saveurs sont nettes sauf pour le foie gras, on ne sent pas du tout la pomme. Le maquereau et l’huitre encore un produit local sont excellents. Nous avons choisi un vin espagnol pour accompagner tout notre repas : El quinta, vin blanc 2006 de chez Barbara Forés. Il faut dire que les excès de la veille chez Oud Sluis ont réduit nos revendications oenologiques.

Vient ensuite le poisson : un morceau de barbu accompagné de chou et d’un espuma à l’ail et d’un oeuf de caille qui ramène du gras au plat. Je ne suis pas fan des jaunes d’oeuf cru mais pour le reste le poisson est parfaitement cuit et le chou fonctionne à merveille avec ce poisson.





Un bon morceau de porcelet rosé et dodu cuit au foin nous est servi avec une crème d’artichaud et pommes de terre à la pancetta (speenvarken, artisjok, pancetta ei, champignonmulsie) . Un plat rustique mais servi d’une manière très moderne. Le porc fond dans la bouche.




Comme pour les entrées les desserts sont servis aussi en quatuor dans les contenants appropriés :



- une pannacotta, glace au citron et sucre muscovado




- chocolat, glace et noix de macadamia



- crème fraiche, melon et calamansi



- mascarpone, estragon, pamplemousse rose et éclats de noix de pecan.


Tous les 4 sont magnifiques. Une préférence pour ma part pour les deux derniers notamment le melon et calamansi qui apporte une fraicheur incroyable. Aucun des desserts n’est très sucré. On reste sur sa faim car on en reprendrait bien une double portion.

Pour finir et accompagner le café, caramels au sel de Maldon, truffres chocolat framboises et macarons citron/vanille.



Comme vous l’avez compris une agréable surprise que ce restaurant réservé au dernier momen. De jeunes chefs à suivre. Seul bémol, n’y allez pas affamés car les plats ne sont pas spécialement généreux.

C-Jean
Cataloniëstraat 3
9000 Gent
Tél: +32 (0) 9 223 30 40


Dans un prochain post, je vous parlerai de De Karmeliet*** et du Jardin de l'Herboriste*, et nous aurons ainsi bouclé une partie des étoiles de la région de Brugges.



J'ai ramené d'Annecy le week-end dernier, un panier de cerises. Les deux cerisiers croulaient sous les fruits cette année et pour une fois j'ai pu en manger. D'habitude, je n'y vais jamais à la bonne période et il reste une malheureuse poignée de cerises quand j'arrive.






Pannacottas à la cerise

Pour 4 moyennes pannacottas
200 g de cerises dénoyautées
1:2 citron non traité
25 cl de crème liquide ou de panna (crème italienne très épaisse que l’on trouve parfois en UHT dans certaines épiceries fines)
45g de sucre en poudre
2 g d’agar agar (1 sachet) (ou 3 feuilles de gélatine)
1 gousse de vanille

Faites chauffer dans une casserole les cerises pendant 10 minutes environ. Rajoutez 1g d’agar-agar et laissez cuire 1 minute sans ébullition. Versez vos cerises dans le fond de vos verres. L’agar-agar va prendre à transformer le jus de vos cerises en légère gelée.
Dans une autre casserole, faites chauffer la crème avec de gros zestes de citron, les grains de vanille issus de la gousse et le sucre. Quand la crème est quasiment au point d’ébullition rajoutez 1gramme d’agar agar. Laissez cuire 1 bonne minute. Retirez les zestes avant de verser la crème sur la gelée de cerises. Laissez bien refroidir avant de mettre au frais pour 5 h environ. A servir bien frais avec une belle cerise sur le dessus.




Enfin pour finir, la semaine était placée sous le signe de la musique car j’ai eu la chance de voir le concert de l’année selon les Inrocks, celui de Phoenix à la Cigale . C’était fabuleux, le nouvel album Wolfgang Amadeus Phoenix est une merveille de pop rock à l’anglaise. Et Phoenix c’est le seul groupe français à avoir été invité au Saturday Night Live. Deux autres dates en France : Arras et Belfort début juillet. A réserver en urgence.



Jeudi, c’était mon concert annuel de Jean-Louis Murat aussi à la Cigale et seul sur scène. Plus dark que d’habitude, moins réussi selon moi que son concert accoustique à l’Européen où la proximité avec le public permettait ce genre de concert. J’attends aussi le nouvel album avec impatience.
Et il y a toujours mes chouchous habituels en écoute à la maison comme Miss Kittin et son hacker préféré, Erlend Oye et son Whitest Boy Alive.

Autre recettes avec des cerises :

-Cappucino de cerises
-Clafoutis aux cerises et à l'amande de CH.Felder

Autres pannacottas sur ce blog :


-Pannacotta au sirop de café
-Pannacottas au citron Meyer
-Pannacotta aux girolles pistou et parmesan

25 commentaires :

Yum a dit…

Je trouve l'initiative intéressante de se passer de viande pendant une journée. Je le fais moi aussi involontairement, de temps en temps, car ce n'est pas trop ma tasse de thé et je dois avouer qu'en connaissant maintenant les effets de notre consommation de viande je suis d'autant plus tentée de retenter l'expérience...
J'aime beaucoup tes panna-cottas, ça doit être un vrai bonheur de pouvoir récolter un panier entier de cerises fraîches, prêtes à être cuisinées!

Tiuscha a dit…

Idem, il y a des périodes végétariennes pures, en fait je mangeais moins de viande avant. J'en mange souvent en toute petite portion, mais avec un homme carnivore voire carnassier, pas facile...
Très sympa cette table, j'attends les prochaines découvertes belges...
Ici aussi on croule sous les cerises mais c'est habituel. Alors je les fais sécher, et là je m'en vais tester de la gelée de cerise... A suivre !

tallula a dit…

elles sont terribles ces panna cottas.... tu me donnes une magnifiques idées !!!

Mamina a dit…

Voilà une initiative qui ne me poserait aucun problème n'étant pas très carnivore de nature.
Les photo des plats sont sublimes... j'irais bien à Gand (j'avais adoré) pour tester tout ça.

Mélanie a dit…

Toutes ces photos donnent trop envie !

Val a dit…

Je suis impressionnée par tant de beauté dans les assiettes! Bisous

Dominique a dit…

Très beau billet gastronomique! les pannacottas me plaisent bien aussi: les cerises arrivent en masse sur les marchés, il ne faut pas rater la saison!

sandyneige a dit…

belle initiative de la ville de Gand, il faudrait que cette idée s'etendent...
je mange peu de viande ( que quand j'invite des gens ou que je mange à l'exterieur), et je m'en porte pas plus mal...

le resto : des plats sublime, c'est vrai que pas grand chose dans l'assiette, mais la multitude des petits plat compense ... et ca a l'air delicieux !

la tite panna cotta, je n'en ai jamais fait ... mais j'ai des cerise du jardin là ... ^^

cocotte a dit…

C'est bien, cette idée, mais est-ce que les restaurants participent, pour la médiatisation?

misa a dit…

J'attends le dernier billet pour choisir où me faire inviter pour mon anniversaire...
Sympa aussi de nous faire partager tes concerts, c'est clair que sur Paris tu as le choix, mais je ne me plains pas : la métropole Lilloise offre aussi pas mal de possibilités ! bonne journée

~marion~ a dit…

Vous en avez fait une belle sortie gastronomique en allant dans ce bon resto étoilé, la crise ne passe pas par votre estomac et c'est tant mieux!
Quand à cette panna-cotta cerisée elle m'a l'air délicieuse, pour l'instant je ne l'avais vu que dans l'autre sens (panna en bas & cerises en haut), ta version est très jolie.

Melle Marion a dit…

C'est une très bonne idée! La population n'est pas assez informée des effets d'une rop importante consommation de viande! Je te remercie de toutes ces informations! Je suis très sensibilisée à la santé de notre planète et tente chaque jour d'améliorer davantage mon comportement pour la préserver. :)
Je vais parler de cette initiative à mon entourage et pourquoi pas les convaincre!

Cette panna-cotta aux cerises est divines!

Bisou

cath.woman a dit…

J'ignorais ces chiffres sur la production de viande, merci de participer activement à l'éveil de nos consciences. L'objectif proposé me semble atteignable, je vais en convaincre mon carnivore de fils. Ton panier de cerises me fait autant envie que les pannacotta par contre Gand me semble un peu loin de chez moi, même si ta description est bien tentante.

Anne-Sé a dit…

Tiens, c'est amusant, j'étais moi aussi à la cigale jeudi soir !! J'ai été d'aileurs un peu déçue par sa prestation...
Le restaurant et la pana cotta me font de l'oeil, merci de nous les faire partager... quant à l'initiative "un jour sans viande", c'est déjà très souvent le cas chez moi !

laeti_miam a dit…

Voilà déjà quelques années que j'ai réduit ma consommation de viande, notamment pour les raisons que tu évoques. je ne suis en rien végétarienne mais suis effarée des effets de l'industrialisation de sa consommation.
En tout cas, merci beaucoup pour cette balade gastronomique, encore une belle adresse que tu nous recommandes!
PS : tes panna cottas sont à tomber!

Le Cookie Masqué a dit…

Et ben, tu enchaînes les gastro en ce moment ... J'approuve !

Nanoud a dit…

C'est très intéréssant l'initiative de Gand mais pas facile à faire appliquer ...nous avons diné chez Hof Van Cleeve et c'était un enchantement comme les assiettes que tu nous montres , elles me font plus rêver les unes que les autres .

dada a dit…

Quel billet. De belle initiatives, des plats alléchants et cett panna cotta superbe et toute fruitée. La photo aussi est très jolie. Je me permets juste d'ajouter que la panna est l'équivalent de la crème fleurette (quelquefois en UHT pour la cuisine mais pas pour les desserts). En Italie on n'utilise presque pas de crème épaisse (qui est pourtant si gourmande). Bonne journée

Garance a dit…

Je dois avouer que je fût 12 ans durant végétarienne et puis quelle mouche m'a piqué à 40 ans de devenir aussi carnivore que je le suis devenue depuis ,
je m'applique donc a ne manger que de la bonne viande et sans excés (3 ou 4 fois / semaine)ça reste toujours trop ..
ta description m'a donné très envie et que dire de la Pannacotta ?

toujours un bon moment chez toi....

garance

liseron a dit…

La photo du Porcelet est divine. Ce n'est pas étonnant que ce restau affiche une version moderne de "La Cène". Ton billet suscite ma curiosité, j'aimerais y goûter... mais comme je n'ai pas prévu de me rendre à Gand, je me contenterai de la Panna Cotta Cerises ! Bonne journée.

Claude-Olivier a dit…

ET bien...que des photos alléchantes et de plats tentants...splendide!bravo et merci pour l'adresse.biz

lavande a dit…

perso je suis plutôt du genre à me forcer à manger de la viande qu'à courir après !

facefood a dit…

merci pour ce superbe feu d'artifice. encore une vrai source d'inspiration pour moi. tes photos sont superbes comme d'hab. merci encore pour le gand, c jean que je connaissais pas...... bravo

Virginie a dit…

Je trouve très intéressante l'initiative de nos voisins de Gand. Je ne sais pas si tout le monde suivra car la Belgique est un gros consommateur de viande. Mais ça a au moins le mérite d'éveiller les consciences sur les dégats que causent les élevages industriels.
C'est un très beau resto qui donne envie de s'y arrêter quand j'irai me balader dans cette jolie ville de Gand. Merci pour l'adresse.

trinidad a dit…

moi j'aime ce genre de cuisine minimaliste elle correspond à mon appétit, surtout qd il faut déguster plusieurs assiettes d'affilée.

au passage je te chipe une pannacotta !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails