lundi, août 29, 2011

17th Century Honey Cake - Dîner chez Septime

Article écrit et réalisé par Very Easy Kitchen



On peut dire cette année que nous avons eu un été anglais et encore suis-je, là, un peu mauvaise langue car lors de notre périple printanier dans le Sussex et le Kent, la température avait été très agréable. Les nuages qui jouent avec le soleil au Nord de la Loire, nous obligent presque à envisager des goûters à l’intérieur autour d’une tasse de thé. Il reste un mois d’été, voilà qui promet.





En Angleterre il existe deux organisations : English Heritage et National Trust dont le but est de préserver les monuments historiques. Le National Trust a été fondé en 1895 avec l'objectif de « promouvoir la préservation permanente, pour le bénéfice de la nation, des terres et des habitations d’intérêt historique ou de grande beauté ». Il est depuis devenu la plus grande organisation de conservation d’Europe. C’est une organisation indépendante du gouvernement qui ne reçoit ni subvention ni donation publique pour son activité. Il compte sur le soutien de ses 3,6 millions de membres, des 55 000 bénévoles et des 15 millions de visiteurs, sans compter les mécènes, les partenaires, etc. Le travail des bénévoles est important avec près de 3 millions d’heures de travail, l’équivalent de 25 millions de £. Le coût d'un visite d'un lieu protégé par le National Trust est onéreux mais cela permet d’ouvrir à la visite de nombreuses maisons, manoirs, jardins, châteaux ou lieux industriels intéressants. L’achat d’un National Trust Pass est intéressant si vous avez prévu plusieurs visites lors d'un séjour en Grande-Bretagne.





Au cours d’une visite, j’avais acheté un livre : National Trust tea time baking book, comprenant des recettes de scones, breads, cakes et pies de toutes les régions d’Angleterre la plupart inconnues en France. Beaucoup de lieux tenus par le National Trust, proposent une cuisine de qualité, fraiche et simple, ancrée dans son terroir ainsi que des produits à emporter : confitures, lime curd, miels, biscuits et bonbons. Je n'avais pas encore étrenné ce livre mais ce dimanche maussade et ma visite chez deux anglophiles enthousiastes m’ont stimulé à tenter cette recette du 17ème siècle : un cake au miel très simple recouvert d’un glaçage plus moderne.





17th-Century Honey Cake
Pour un gâteau de 22 cm de diamètre (8 personnes)
175g de beurre doux
175g de sucre blond
3 oeufs battus
175g de farine à levure incorporée tamisée
1 belle cuillère à soupe de miel clair
1 cuillère à thé de bicarbonate de sodium
quelques gouttes d’essence d’amandes améres 


pour le sirop
1 belle cuillère de miel clair
1 jus de citron


 Pour le glaçage
150 g de fromage frais (type philadelphia ou nature à tartiner)
100 g de sucre glace
1/2 jus de citron


 Préchauffez votre four à 180°C. Battez longuement le beurre et le sucre. Rajoutez les oeufs battus. Continuez à fouetter. Rajoutez le miel, l’amande amère et versez la farine en deux fois dans laquelle vous aurez incorporé le bicarbonate. Mélangez longuement votre pâte. Versez dans un moule beurré et placez au four pour 50 à 60 minutes. A mi-cuisson recouvrez votre gâteau avec un papier de protection car le gâteau colore très vite. Le gâteau est cuit quand la lame d’un couteau ressort sèche. Pendant la cuisson, préparez votre sirop en mélangeant le miel et le jus de citron. Dès que le gâteau est cuit, sortez-le du four et imbibez-le de sirop. Attendez son complet refroidissement pour le glacer. Pour cela mélangez intimement le fromage frais avec le sucre et le citron. Faites prendre votre glaçage au frais. Sortez le gâteau du frigo au moins une heure avant dégustation. Ce gâteau est meilleur le lendemain.






Si vous souhaitez une recette encore plus ancienne, faites un tour du côté de mon Lapin au Syrop du 14ème siècle. Vous avez raté la découverte des jardins du Kent et du Susses, suivez le lien.


Pour finir, un petit compte-rendu de ma visite chez Septime en juillet. J’avais déjà donné mon avis sur Itaste mais pas encore partage sur le blog.

Chaque année, j'attends de tester les restos qui font le buzz surtout ceux des chefs pleins de promesses comme Bertrand Grébaut (ex Agapé). A peine ouverts, la liste d'attente est déjà longue. Avant de vous donner mes conclusions voici ce que nous avons dîné ce soir de juillet.
Entrée : tomates anciennes eau de tomate râpé de chèvre



Entrée 2 : gnocchis juste poêlés purée de maïs vieux gouda 24 mois






Poisson : merlu purée de courgettes emulsion de jambon italien chou pointu



Viande : agneau, aubergine fumé oignon en robe des champs






Dessert : chocolat (ganache), café et glace à la menthe




Vins : vin d'anjou nature de chez Mosse 2010 et un vin de Savoie 2009 Grandes Jorasses de chez Beluard.
 Infusions : excellents notamment celle au Shisho/mandarine






Tout était très bon mais un très gros coup de gueule sur ces menus imposés "carte au chef" pour une cinquantaine d'euros : honnêtement il n'y a rien dans les assiettes : portions microscopique : si nous avons mangé 50 g de poisson et 50 g de viande c'est bien le bout du monde, on aurait presque pu compter les 5 gnocchis dans l'assiette. A ce vouloir "bistrot gastronomique" il faut aller jusqu'au bout de l'idée : amuse bouche, mignardises, entre-plat façon Bistrot. De quoi amuser les convives.

Moralité : entre chaque plat on mange du pain, et on boit des vins natures parfois difficiles à apprécier. Au royaume de la boboitude, il faut être stoïque... Dommage car le chef est très doué

. Je préfère Spring : au moins les plats sont généreux même si cela reste bcp plus classique. Points à améliorer les portions vraiment minuscules 
la carte des vins : trop de vins natures produits en bio dynamie,  certains produits viennent par avion (mandarine d'uruguay...) pas terrible et surtout beaucoup trop bruyant.

35 commentaires :

LILIBOX a dit…

j'y retourne demain, toujours au déjeuner pour apprécier pleinement le'excellent rapport qualité prix de 26 euros pour entrée plat dessert.
Je reste effectivement mitigé sur les demi-portions de la carte blanche midi ou soir ...Ce n'est pas un resto calme et tranquille, voire romantique mais plutôt fait pour les copains, la famille, car c'est décontracté et bon vivant.

Babeth59 a dit…

très envie d'un thé gourmand, moins du restaurant....

Caroline a dit…

un beau gâteau comme je les aime !
et le glaçage est sympa, ça change avec le fromage, bises & bon app !

Méli a dit…

Le gâteau est à tomber... Accompagné d'une tasse de thé, je succomberais bien volontiers...
Le glaçage... Ho...

Val a dit…

Moi, ce menu, il me va très bien,hi!!!! Bisous

choupette88 a dit…

Hum ça me met l'eau à la bouche !!
Bonne nuit !
bisous

Karine D. a dit…

Ce gâteau est magnifique !! J'aime beaucoup le glaçage !
Bis et bonne semaine !

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Fermé en août comme bon nombre de tables de la capitale, mais j'y serais bien allée.
Ton english cake me plaît, avec ou sans son glaçage "moderne"... J'avais acheté un livre de boulange/pâtisserie sur Amazon UK, pas encore étrenné non plus, juste feuilleté, ce sera pour l'automne !

Christel a dit…

Terriblement gourmand! C

Marion Chocolat et Vieilles Dentelles a dit…

Aurais-tu testé la recette de scones de tons bouquins?Mes parents en avaient ramené d'Irlande, isl étaient trop bon, les meilleurs jamais mangés, alors si je trouve une recette s'en rapprochant ce serait cool;-)

Macaronette a dit…

Soudain j'ai envie qu'il soit l'heure du thé pour tester ce gâteau.
belle découverte

Sweet-Paris a dit…

Il me fait rever ce gâteau! Tout, sa tête, sa presentation, les photos....

Messergaster a dit…

Ce gâteau au miel a tout pour me plaire!!

boljo a dit…

Je viens de finir de manger et pourtant je prendrais bien une part (énorme de ce gâteau.

ça sent beau... a dit…

J'ai voulu tester mais le Septime était fermé en août. Nous nous sommes rabattu sur l'Agapé Substance. A découvrir je crois même si tout n'est pas parfait d'un point de vue tarif (surtout les vins).

Laurent [aka Kitchen Chick] a dit…

Je ne connais pas Septime le soir, que le midi, et à chaque fois, ce fut un enchantement, plein de vie et de découvertes...

Sha a dit…

Quel beau cake!
Sur la première photo, il me fait penser à mon carrot cake, sans le topping noix de pécan caramélisées que j'ajoute...
Ca me donne envie de le faire!


A vrai dire, l'été en Angleterre, c'est moche (j'exagère car ça me convient, mais si on aime la chaleur, ce n'est sûrement pas là qu'il faut aller)! Mais en automne et en hiver, il fait meilleur que dans le Nord Est de la France (en général).


En ce qui concerne les produits locaux, on en trouve un peu partout car c'est très populaire ici (fermes, farmers' markets, marchés, grandes surfaces, delicatessens, restaurants, cafés, festivals etc.). Mais la cuisine locale (spécialités régionales), c'est plutôt rare! Au mieux, il y a des gastro pub et salons de thé en ville, mais rien de 'local', juste du handmade British. Ca vaut sûrement le détour de visiter les endroits protégés par le National Trust! On m'en a parlé récemment.


Le menu me semble intéressant! Je te suis sur le rapport quantité/prix!

Elise GUERRILLOT a dit…

miam miam ce cake!

et pr Septime même avis!!! j'y étais allée un soir peu de temps ap l'ouverture et nous en plus des micro portions on s'était retrouvé avec une assiette de poisson mal cuit et sans saveurs! bref...
Je me suis promis d'y retourner et de préférence un midi!

Fantaisie a dit…

Un peu de douceur dans l'assiette avec un bon thé c'est super !

prici a dit…

Très beau gâteau!

Virginie d'Une Pincée de Gourmandise a dit…

Je suis fan de pâtisserie anglo-saxonne et ce petit gâteau là je n'y ai pas encore goûté mais ce sera très vite chose faite...

Aurélie Wa a dit…

A part les portions microscopiques, ça fait quand même bien envie

lustine a dit…

un régal tout simplement !!merci énormément de tous ces beaux partages! Bisous
Lustine

Mercotte a dit…

C'est vrai que quand je suis à Paris je n'ai guère le temps d'aller au restaurant, en plus je préfère le midi car le soir j'ai sommeil !! j'aurais plus envie d'après ce que je lis de tester l'Agapé Substance, et aussi d'après ce que m'en disent mes copains !

Pascale (Snapulk) a dit…

Ah ces gâteaux anglais... J'imprime, envie de le garder en réserve.

stephatable a dit…

Ce restaurant me fait très envie!

Foodie Froggy a dit…

Quel dommage pour Septime ! Comme Lili et Laurent (le chicken), je n'y suis allée que le midi (2 fois) mais quel enchantement ! Le genre de repas qui nous hante pendant des heures voire des jours...Et puis toute l'équipe est vraiment sympa, on s'y sent bien, tout simplement...

toutendouceurs a dit…

Magnifique ton gâteau ! De loin, j'aurais cru que c'était un carrot cake ! Bises, bonne soirée,
Delphine

senga a dit…

Comme c'est beau chez toi et au resto, tout en couleur et en saveurs... Je note avec envie... et ce gâteau qui se mange des yeux avec miel et épices...

féenoménale a dit…

un bien beau gâteau et tes photos le même bien en valeur

CARDAMOME a dit…

quel beau gâteau qui ressemble un peu à un 4 quart et j'ai bien envie de tester un jour!
tu as de bien belles recettes et j'apprécie bcp l'avis que tu laisse sur le septime (moi aussi j'écris sur itaste)
belle journée!

Mélodie a dit…

Le gâteau est vraiment très beau, le glaçage a pas l'air trop écoeurant, à essayer :-)

john.watson60 a dit…

Yummy!
I m dying to eat it.
psd to html

Ûmm Zakariyyâ a dit…

Oh qu j'aime ce glaçage, depuis que je l'ai découvert je ne m'en lasse pas. Je le trouve tellement meilleur que celui au beurre, j'ai l'habitude de le faire sur mon carot cake, mais ton gâteau me met l'eau à la bouche !

Alex Gastronome Parisien a dit…

Tout à fait d'accord avec ton coup de gueule. Ça devient lassant ce genre de restaurant tous construits sous le même moule. C'est vraiment dommage car les chefs ont du talent et on pourrait y faire de magnifiques repas. Mais bon tant qu'il y aura une clientèle (de bobos) pour ça, ça ne risque pas de changer.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails