dimanche, septembre 18, 2011

Cake au sésame noir, salade acidulée au crabe- le lundi de Toshiro et les vins en biodynamie



Je cherchais une recette qui puisse faire le lien entre les derniers beaux jours et les premières brumes de l’automne. On a encore envie de manger dehors d’un repas rapide pour profiter du soleil. J’ai trouvé cette recette de petits cakes au sésame noir accompagnés d’une salade acidulée au crabe dans le dernier Gala Goumand. L’association du sésame noir à la saveur chaude et de l’acidité du pamplemousse fonctionne très bien.




Cakes au sésame noir et salade acidulée au crabe
Pour 4 petits cakes
3 oeufs 
160 g de farine à levure incorporée
100 g de pâte de sésame noir (en épicerie japonaise)
30 g de beurre fondu
sel de guérande et poivre du moulin
Pour la salade
1 boite de chair de crabe
1 pamplemousse rose
1 cuillère de crème fraiche
ciboulette
sel et poivre


Préchauffez votre four à 180°C. Battez les oeufs avec la pâte de sésame noir. Rajoutez le beurre fondu et la farine. Salez et poivrez. Versez dans des moules à cake individuels. Faites cuire environ 25/30 minutes au four. Démoulez les cakes quand ils sont tièdes. Préparez la salade en mélangeant la chair de crabe avec des morceaux de chair de pamplemousse que vous aurez pelé à vif, et la cuillère de crème fraiche. Rajoutez la ciboulette émincée, et rectifiez l’assaisonnement. Pour servir, coupez la tête de vos cakes et creusez les légèrement. Remplissez l’intérieur avec la salade acidulée. Servez comme un plat complet pour un déjeuner léger.




Nous poursuivons l’aventure des Lundis de Fulgurances organisé par Hugo et Sophie au Kitchen Studio de Boulogne.
La dernière édition nous emmenait encore en Belgique avec le second de L’air du Temps dirigé par Sang Hoon Degeimbre, Toshiro Fujii. On commence à reconnaitre quelques visages. Cela devient vite un rendez-vous d’habitués.
Voir le Lundi de Toshiro

Quelques plats intéressants, la mise en bouche Eau de Sakura, fraiche et floral en bouche, l’association du foie gras (français) , de l’anguille fumée (si typiquement belge) et la sauce ponzu (purement japonaise), traits d’union de la cuisine de ce soir. Maquereau, tomate et fleur de capucine. Chou et poutargue. Mais toujours cette cuisine à la pince à épiler qui est très esthétique mais trop attendue...trop artistique pour être vivante. A trop vouloir sublimer le produit on arrive parfois à ne plus le cuisiner mais à l'assembler à d'autres produits afin de voir les interactions possibles. Ce serait un défaut commun à cette cuisine dite du Nord.

L’équipe de l’Air du Temps est présente derrière Toshiro alors que Sang Hoon profite de la soirée accompagné de son plus fidèle client : près de 500 visites chez le chef ! Le jardinier en chef Ben est lui aussi présent, tous les légumes viennent du jardin du restaurant.






Les plats étaient accompagnés par des vins sélectionnés par Wouter de Bakker, sommelier belge, qui nous a proposé des vins natures ou produits en biodynamie. Je n’arrive pas pour l’instant à apprécier ces vins, et ce fut l’objet d’une discussion intéressante avec Laurent des GoT.

Ces vins renaissent de l’idée de révéler les terroirs, de ne plus utiliser de produits chimiques mais uniquement des levures naturelles présentent sur les grains de raisins pour la fermentation. Mon goût est formé aux vins conventionnels contemporains dans lesquels sont parfois rajoutées des levures aromatiques qui artificiellement «fabriquent» des vins aux notes florales, épicées ou fruitées sensées plaire au plus grand nombre et surtout aux critiques. Au final ce sont des vins très minéraux, très vifs et francs et surtout très différents les uns des autres. Impossible de confondre un terroir avec un autre.
Cette culture du vin en biodynamie semble être la voie dans laquelle de nombreux producteurs s’engouffrent (5% des producteurs actuellement) afin de créer des vins avec une vraie identité, respectueux de leur environnement et du consommateur. Ce sont aussi des vins qui se gardent mieux que des vins artificiellement travaillés. Affaire à suivre car la biodynamie semble être la voie de la viticulture de demain. Un article intéressant à lire, et aussi celui remarquable d'Eric du blog Boire Manger ,  quant à moi qui ne suis pas une grande amatrice de vins, toute ma ré-éducation reste à faire.

Allez pour finir un petit morceau de The Horrors, groupe que je découvre seulement maintenant et qui sait retenir le meilleur des 80's.







18 commentaires :

LILIBOX a dit…

contrairement à toi, les vins naturels parlent à mes papilles!
J'aime justement leur coté franc. Parfois cela déconcerte de devoir "remuer" le contenant pour faire échapper le cO2 mais on s'habitue.
Quelques belles découvertes récentes comme Sauvage, un gamay rosé naturellement effervescent, suave, girlie et léger de Vinibrato de JM Brignot, qui s'est associé à E.Lemoigne, le sommelier de Saturne.

julien a dit…

J'ai vraiment du mal avec le pamplemousse mais le cake au sésame est très tentant

Clemence a dit…

très original avec cette petite salade sur le dessus pour apporter de la fraîcheur...

RoseNoisettes a dit…

Le cake au sésame doit être vraiment intéressant en bouche, il doit émoustiller les papilles!
L'idée de disposer la salade sur le dessus est sympathique, bien que je n'aime pas le crabe.

Bon Dimanche & weekend!

Caroline a dit…

superbe ce cake !
très original en tout cas, avec l'accompagnement ça donne envie d'y goûter ...

Laurent [aka Kitchen Chick] a dit…

Voilà une chose très très étrange... Mais très belle en présentation...

Kokille a dit…

Ce cake a l'air très bon, merci du partage !!

Karine D. a dit…

Magnifique ce cake !! Et la salade sur le dessus c'est une très bonne idée ! Ce doit être bien savoureux !
Bis et bonne soirée !

Une Femme a dit…

y a du vent sur Tunis, l'impression que l'automne arrive. Bon lundi :) Bise

Nour

Mercotte a dit…

C'est amusant car le cake au sésame noir je le voyais plutôt en sucré moi ! quelle déformation c'est juste pas possible me diras-tu....!!

toutendouceurs a dit…

Ton cake est très original, il ferait sensation lors d'un apéro dînatoire ! :) Ta salade du dessus m'a l'air bien fraîche ! Bonne soirée, bises !
Delphine

boljo a dit…

Je connais la pâte de sésame (tahiné) mais pas noire, à tester donc. Par contre, j'ai des amis oenologue qui m'ont initiée à ces vins sans produits chimiques, le premier moment de surprise passé, j'ai découvert de jolies choses.

Wonderalice a dit…

Je t'ai invité à participer à un petit jeu des saveurs ! Va voir sur mon blog http://aliceswonderkitchen.blogspot.com/ pour voir comment participer !

stef de fla a dit…

Pas banal du tout ce cake!

Le chant des cerises agitées a dit…

Roh la la mais c'est terrible cette histoire :) Et les photos sont toujours aussi superbes! Merci de ta visite sur mon blog, pour la newsletter disons qu'un moment donné j'ai arrêté de suivre mes flux RSS car j'en avais trop alors c'est une méthode de fainéante pour moi, comme ça je suis sûre de pas trop rater les articles de mes blogs préférés... Et pour te répondre, j'habite Verchaix, c'est à côté de Samoens dans la vallée du Haut Giffre mais je déménage d'ici peu :) Bye bye haute savoie!

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Il y a du bon dans tout du moment que c'est sans excès, l'approche biodynamique dépend aussi du vigneron, parfois il y a deux poids deux mesures. Ceci dit, il est logique d'utiliser le moins possible d'ajuvant et de travailler avec des levures indigènes. Pour les rouges, c'est aisé, parfois les blancs demandent une aide extérieure. Il y a de très bons vins naturels et biodynamiques qui fleurissent mais qui se boivent presque plus seuls qu'accommpagnés, relatif non sens : le vin est un compagnon de la cuisine, un duo gastro (même si on peut en siroter certains à l'apéro bien sûr !)
A part ça j'aime ton crabe acidulé qui pulse le cake en dessous

Sophie_cdugateau a dit…

original et très sympathique

senga a dit…

beau et coloré, une recette plaisir pour sa fraîcheur et son originalité...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails