dimanche, août 29, 2010

Des ratés et des inratables...









Je lisais récemment sur un blog que l’auteur en avait assez de lire des recettes parfaites, jamais ratées, de pures merveilles, présentées sur la plupart des blogs culinaires.

A première vue, je me suis demandée l’intérêt de présenter des recettes ratées sur un blog.
Cela n’intéressera personne. Je lui ai répondu qu’avant de présenter la recette parfaite, il y avait souvent des tests et parfois des déboires. L’intérêt pour le lecteur est de savoir comment on est arrivé à cette réussite. Je teste souvent des recettes de cuisine issues de magazines et ayant l’habitude des quantités à adopter ou de certaines techniques, je me rends souvent compte que c’est du grand n’importe quoi. A se demander si les recettes sont vraiment cuisinées...





Ensuite la photo peut être belle mais la recette immangeable. Ne vous fiez donc pas totalement à ce qui est écrit dans les magazines, la preuve avec cette pêche en croustillant de cheveux d’ange. Je n’ai pas aimé du tout, c'était sec et en plus c’est hyper dur à manger correctement. Voilà un vrai raté et je ne tenterai même pas une V2.

Je fais plus confiance en général aux recettes qui sont présentées sur un blog culinaire (je parle ici d’un blog honnête, qui ne cherche pas à vouloir à tout prix vendre un partenariat ou un produit, où tout est bon, beau et parfait). Les recettes ayant été réalisées par des amateurs, il est tout à fait légitime d’espérer les dupliquer en bénéficiant en plus de l’expérience du bloggueur. Rarement de déboires de ce côté là. La preuve avec cette tarte gâteau aux pêches de Corynne dans sa Cuisine Piège à garçons. Je vous conseille son blog et en plus elle participe à Masterchef (j’ai cru comprendre que cela s’est bien passée pour elle).

Pour finir les recettes de chef : il y a deux écoles :
- le chef qui simplifie sa cuisine pour la mettre à niveau des amateurs comme par exemple Jean Sulpice (bien que je ne crois pas crédible que l’on puisse réussir sa pomme en coque de meringue à la maison), Fumiko Kono, Camdeborde, ...
- et les autres qui pensent que nous disposons tous d’un four vapeur, d’un pacojet, de 3 commis pour réaliser une recette qui va vous prendre, seul avec les moyens du bord, la journée complète voire la nuit pour un résultat moyen avec une présentation misérable car nous n’avons jamais les bonnes assiettes pour chaque plat.
Les premiers, je les adore, leurs livres sont cornés et tachés, quant aux seconds, leurs livres sont sagement rangés dans la bibliothèque...

Bon, j’ai grossièrement simplifié le trait. Mais c'est vrai que nous présentons tous des recettes que nous avons "customisé", remixé à notre sauce pour les partager. Les recettes ratées on les laisse de côté sauf aujourd'hui où je vous présente une recette réussie, une recette réussie mais ratée en fait, et un indémodable inratable.




Vous trouverez l’original de cette tarte gâteau chez Corynne. Mais comme je l’ai légèrement modifiée voici ma version.

Tarte gâteau aux pêches de Corynne
Pour la pâte
150g de farine à levure incorporée
100 g de beurre doux en pommade
3 jaunes d'oeufs
100g de sucre semoule
zestes d’un demi citron
1 bouchon d’amaretto (optionnel)
1 pincée de sel

Pour la garniture
3 grosses pêches jaunes
1 cuillère de sucre blond de canne ou de sucre vanillé

Préchauffez votre four à 180°C.
Mélangez au batteur ou au robot, les jaunes d'oeufs, avec le sucre sucre, le zeste de citron jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Rajoutez le beurre pommade et le bouchon d’amoretto. Ajoutez la farine en deux fois avec la pincée de sel.
Vous obtenez une pâte assez épaisse. Etalez cette pâte dans un moule rectangulaire de 25 x 20 cm chemisé de papier cuisson, sur une épaisseur de 1 cm environ.
Lavez vos pêches mais ne les pelez pas. Coupez les en tranches pas trop fines et plantez ces tranches dans la pâte. Saupoudrez avec du sucre vanillé ou du sucre blond et mettez au four pour 40 minutes environ.


Un conseil : A faire et refaire les yeux fermés.






Maintenant la recette ratée.




Au départ cela partait plutôt bien car la recette était de Fumiko Kono. Une belle pêche jaune coupée en tranche, posée sur un lit de cheveux d’anges croustillant accompagnée d’une crème mascarpone à l’amaretto. Au final un résultat joli mais totalement immangeable. Je ne sais pas si cela vient des cheveux d’ange (Kadaïf) mais c’était sec, immangeable proprement sans mettre des cheveux d’ange partout. Bref, une catastrophe. Je vous envoie la recette par mail si vous la souhaitez et que vous voulez tester cette recette chez vous.




Enfin dans les inratables, voici une recette ultra simple de lasagnes aux tomates et pesto.

Lasagnes aux tomates et pesto
Pour un petit plat ou 4 mini-cocottes de lasagnes
Des feuilles de lasagnes fraiches ou sèches (de Cecco)
1 gros pot de caviar de tomates ou une belle sauce tomates avec des morceaux de tomates déjà cuites bien confites et légèrement caramélisées (je prends le caviar de tomates à l’ail de chez Sacla que l’on trouve partout notamment chez Franprix)
1 pesto maison au basilic et pignons de pin (deux poignées de feuilles de basilic mixées avec 80 g de pignons de pins légèrement grillés, 50 g de parmesan et trois cuillères d’huile d’olive)
1 ou 2 grosses tomates (Cornue des Andes pour moi qui viennent du jardin d’Annecy)
Du parmesan fraichement rapé

Faites précuire vos feuilles de lasagne 3 minutes à l’eau bouillante salée. Sortez les de l’eau en prenant soin de ne pas les superposer afin qu’elles ne collent pas entre elles.
Si vous présentez vos lasagnes en cocotte, coupez vos feuilles de lasagnes en arrondi au diamètre de la cocotte. Sinon conservez les rectangulaires.

Huilez légèrement le fond du plat. Versez une cuillère de caviar de tomates, placez une feuille de lasagne en appuyant. Mettez une couche de pesto et encore une feuille de lasagne. Mettez une couche de caviar de tomates et quelques rondelles de tomates. placez encore une feuille de lasagne. A nouveau une couche de pesto, une dernière feuilles de lasagne. Sur cette dernière feuille étalez une fine couche de caviar de tomates, une belle rondelle de tomate, quelques gouttes d’huile d’olive et saupoudrez de parmesan. Placez au four préchauffé à 200°C pour 20 à 30 minutes. Servez bien chaud avec quelques feuilles de basilic.

Attention, pesto et parmesan sont salés donc je ne sale pas mon plat mais je poivre légèrement à chaque couche de lasagne.






N'hésitez pas à me dire ce que vous pensez de tout cela, si vous présentez vos ratés, bref, j'attends vos avis. En attendant je m'ouvre une San Pé orange ma boisson de l'été trop mignonne avec son étiquette vintage.





N'oubliez pas le KKVKVK 35, je compte sur vous pour voter pour mon quatre-quarts matcha pralines chez
Rouge Framboise.

30 commentaires :

M. a dit…

Moi je ne présente pas mes râtés, aucun intéret que je m'embete à faire des jolies photos, je vais plutôt chercher à tirer le meilleur de l'échec et améliorer la recette ou m'en inspirer. Souvent je le mentionne, comme pour les macarons (j'ai eu un mal de chiens à régler mon four)
Sur les blogs on poste des recettes faisables pour une ménagère classique avec des budgets raisonnables mais des recettes créatives, pensées, testées et approuvées. On conseil on répond aux problèmes des lecteurs ce qu'il n'y a pas dans les bouquins =)
Quand à ta recette de lasagnes c'est top, j'adore
bis et bonne soirée

Pich a dit…

Perso je ne présente pas mes râtés non plus, mais j'essaie de dire dans mes recettes : "attention, ne faites pas ça comme ça mais plutôt comme ci, moi je me suis faite avoir la première fois", etc...
Ou alors je présente aussi les recettes que je trouve géniales mais pas forcément réussies à la perfection, parce qu'on est pas au restau justement mais à la maison! Comme ma dernière recette de tarte au citron, la meringue est loin d'être parfaite, j'étais un peu déçue en bonne perfectionniste, mais les invités ont été bluffés et ont adoré...Là on relativise et on se dit qu'une très bonne recette est loin d'être un recette parfaite!
Et merci pour les lasagnes ;)

Épicéanne a dit…

ça y est; j'ai voté pour le super quatre-quart pralines et thé matcha. En ce qui concerne les recettes des magazines, j'en ai repérées certaines avec "tricherie" En plus,les photos culinaires doivent être aussi retouchées que celles des mannequins. bonne semaine.

Flo a dit…

J'ai beaucoup aimé lire ton billet d'aujourd'hui, et dès ce soir je me met à ta recettes de lasagnes, j'ai des tomates à liquider ^^ Je te tiendrais au courant bien sûr !
La recette de tarte-gâteau je la note pour plus tard, je suis fan du principe :) et concernant les râtés, j'avoue moi aussi qu'en général je ne les fais pas passer par la case blog ! Pour finir, je me contenterais de dire que je suis bien de ton avis concernant les bouquins des chefs.

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Des fois ça peut être rigolo de mettre un raté, mais souvent j'indique des ajustements à faire sur la recette, sans être ratée, telle ou telle recette peut gagner à être moins sucrée (le cas de 2 cheesecake sans pâte récents, l'un accompagné d'abricots/passion était bon, l'autre à la menthe, sur la même base avec un coulis de mûre était trop sucré, car non contrebalancé par des notes acidulées), ou s'il faut ajouter certains ingrédients.
La tarte-gâteau me plaît bien et me permet de découvrir un nouveau blog (ça tombe bien c'est blogday !)

Hélène a dit…

J'ai moins de râtés avec les recettes anglaises et quand cela arrive, c'est souvent une erreur de traduction de ma part.
Du pesto dans les lasagnes quelle bonne idée. Merci pour ce nouveau blog. Les photos sont réussies et certaines recettes originales.

Kouka a dit…

J'adore ta recette de lasagne, je la testerai bientôt!! Je rejoins ce qui a été dit, je ne vois pas l'intérêt de présenter ses ratés, mais j'apprécie les conseils et les notes qui suivent une recette quand cela est nécessaire. Bonne semaine!

cuisineplurielle a dit…

sympa ton petit billet.. les ratés évoqués (pas forcèment présentés) permettent parfois de lancer un SOS pour améliorer les choses et trouver une astuce

Hélène a dit…

Marie je parle du blog de cette jolie candidate ;-)

Nastenka a dit…

J'avais raté mon flan au citron vert et je l'avais quand même montré, mon brownie au chocolat blanc était tellement collé au plat que c'était un vrai désastre mais je l'avais quand même montré...
Evidemment il vaut mieux mettre sur son blog plus de recettes réussies que d'incendies dans le four, mais un blog c'est pas un bouquin de chef, c'est un genre de "raconte ta life au quotidien", et ta life au quotidien elle est rarement parfaite, et heureusement sinon on s'ennuirait ;)
Une catatrophe culinaire de temps en temps ne peut que faire du bien à ton blog !
(Ah sinon je t'aime bien parce que tu bois aussi du Saint Pèlerin !)
;)

Canotte a dit…

Les échecs, moi non plus je ne les présente pas, mais il m'arrive d'en parler. Les livres de cuisine et les magazines ont souvent des photos bidouillées, avez-vous déjà essayé de faire cuire des poivrons vert rouge jaune et d'avoir la même couleur que sur la photo du magazine ? C'est impossible.
Par contre le nombre de choses que j'ai apprises depuis que je tiens un blog c'est immense, et dans beaucoup de domaines. Par contre j'attache beaucoup d'importance à la rédaction des recettes, au choix du vocabulaire le plus imagé et précis possible.
En tous cas je fais un copié collé de la recette du gâteau aux pêches.
Je te souhaite une belle journée, merci pour ta visite, Je te mats dans mes favoris...

Val a dit…

Moi, je ne mets jamais des plats râtés sur mon blog. QQfois, ils ne sont pas à mon goût gustativement parlant, mais jamais râtés. Je ne comprendrais pas l'intérêt! Tout le monde en fait des comme ça, hi!!!!! Enfin, c'est ma façon de voir les choses et c'est aussi ce que je recherche chez les autres!
Ta région est ma préférée, je ne peux pas me passer d'elle au moins une fois par an! Bisous

cath.woman a dit…

A l'origine mon blog a remplacé mes cahiers de recette dans lesquels je ne conservais que les recettes que nous avions appréciées pour pouvoir les retrouver et les refaire facilement. Le blog apporte le partage, des rencontres aussi mais je feuillette encore mes vieux cahiers. Et rien ne remplacera le plaisir d'y retrouver ces papiers collés, les pleins et déliés de ma grand- mère, les "pattes de mouches" de ma mère, les grosses lettres rondes de mes enfants...
Dans nos assiettes il y a parfois des ratés, des "bof", et il y a parfois plusieurs essais avant que le résultat ne mérite sa place dans mon cahier virtuel.
J'ai beaucoup aimé ton billet et je vais tenter ton inratable.

Michette a dit…

Je fais rarement des ratés, l'expérience et les années parlent ; mais si certaines de mes recettes ne sont pas appréciées par la tablée complète je ne publie pas.
Tout simple mais combien savoureux ce gâteau tarte.

delices eyes a dit…

Je suis tout à fait d'accord, il n'y a pas d'intérêt à présenter les ratés...On ne parle ainsi que des chefs qui valent la peine...
Bonne journée

stef de fla a dit…

J'aime beaucoup ton gâteau aux pêches et tes lasagnes. Comme toi je ne fais plus aucune confiance aux recettes de chef dans les magazines qui sont souvent très mal expliquées. Sur les blogs on a de vraies photos avec des vrais conseils.

Bérangère a dit…

Alors là, d'accord avec toi. Je ne pense pas que toutes les recettes des bouquins soient testées c'est clair. Je prendrai bien une part du beau gâteau aux pêches, l'autre photo ça a l'air pire que sec. J'aime bcp ton blog. Je vais suivre. Bises.

CoCO a dit…

Bel article ... merci !

Carole a dit…

Ça m'est arrivé une fois ou 2 de présenter mes ratés mais sous la forme d'un récit "humoristique" , pour rigoler un peu. Sinon je suis d'accord, je vois pas l'intérêt de présenter des recettes ratées ...
Quand aux recettes des magazines ou livres, justement hier, en faisant une recette de Martha Steward, je me suis interrogée sur la methode que je devais utiliser pour tamiser ensemble de la farine, de la levure et du gros sel ! Y a un truc qui a du m'échapper non ? ;)
Miam ! Ton gâteau aux peches, avec amaretto pour moi, semble vraiment terrible !

une cuillère pour les délices a dit…

Ta recette de lasagne est superbe! :)
C'est peut être un raté mais au moins ça nous apprend à tous quelque chose! ;)
Bise & Bonne soirée

senga a dit…

L'intérêt d'un blog culinaire est effectivement de faire et refaire et surtout d'arriver à rectifier la recette et de trouver les bonnes doses, les astuces qui simplifient... récemment j'ai eu un commentaire d'une personne qui a raté complètement ma sauce café de Paris et qui me demande si ma recette est une plaisanterie !!?? Il faut refaire et comprendre pourquoi c'est raté ! 3 essais pour un gratin d'aubergines récemment ! et bien j'ai fini par le faire !! en tt cas moi je trouve toujours une solution pour ce qui me séduit... tos lasagnes en tt cas ! (il y en a bien qui réussiront à les rater lol!)

Cathy's Delights a dit…

Superbe recette, je prendrai volontier une part de chaque...
Belle soirée

beah a dit…

Non évidemment je ne présente pas les ratés, mais mes recettes ne sont pas des modèles de perfection non plus, d'ailleurs je déteste refaire deux fois la même chose, donc il y a toujours une part d'adaptation. C'est comme pour les photos de paysage, puisque je présente souvent des photos de mon coin de pays du Québec, je ne m'amuse pas à publier celles qui sont ratées ou qui n'ont aucun intérêt! Bonne continuation

sel en grain a dit…

Il y a dans mon index de recettes une section sur les ratés mais je ne l'alimente plus depuis longtemps. Je ne publie sur mon blog que ce que je considère comme de bonnes recettes: si c'est raté, c'est raté et j'en fait encore souvent!
En ce qui concerne les magazines, je trouve souvent qu'au niveau des proportions c'est un peu n'importe quoi mais ça ne m'empêche pas d'en acheter beaucoup quand je rentre en France. Au niveau des blogs culinaires ( français ou anglais ) la source d'inspiration est inépuisable). Pour le plaisir des yeux un condensé de blogs anglo- saxon avec de très bonnes photos: "tastespotting"
Je garde ta recette de cake et les lasagnes aussi bien sûr!
iza:)

chaudronnette a dit…

hum moi je vais bien de la tarte gâteau un très joli nom en plus
chaudronnette

Gatzi a dit…

Voilà un sujet qui est très intéressant ! Chez Gatzi & Popiette, nous présentons aussi quelques ratés. C'était un parti pris à la création du blog mais ça fait bien longtemps qu'on en a pas publié un... Pourtant je pense que ça donne un côté plus humain car ça arrive à tout le monde de rater une recette. Ca a quelque chose de rassurant de savoir que les autres se trompent aussi. Quant aux recettes des magazines, je suis tout à fait d'accord, bien souvent les proportions sont complètement invraisemblables et on se demande bien où ils pêchent leurs recettes !

Le Sot L'y Laisse a dit…

Bonjour,
Alors plusieurs choses, tout d'abord, je vous remercie pour votre commentaire sur mon blog. Car j'ai toujours un peu la crainte de ne pas être suffisamment précis pour que les recettes ou les techniques que je propose puissent être réalisées. Ce qui m'amène à vous dire que j'ai apprécié votre article relatant la faisabilité dans une cuisine de particuliers de certaines recettes de chef, tout comme votre échange avec un internaute à propos des plats ratés... Je ne présente pas les recettes qui ne m'ont pas plu, tout comme celles qui sont ratées. Mais comme il est dit dans d'autres commentaires, si elles en valent la peine, je les retravaille et j'essaie de les améliorer. Par contre les échecs nous permettent justement de souligner les points délicats, d'une recette ou d'une technique. Et là j'en reviens à certains professionnels qui garde jalousement leur savoir faire, d'où des recettes difficilement réalisables par le commun des mortels, car incomplètes ou imparfaites dans leur descriptif. J'ai beau être prof de cuisine, sans pour autant avoir la prétention d'être un grand chef, il m'arrive et il m'arrivera encore de rater des choses en cuisine, c'est pour cela que la cuisine demande patience et l'humilité…
Je ne me rappelle pas si je vous l'ai déjà dit, mais je trouve votre blog est très sympa, tant par son contenu que par son design.
Enfin dernière chose, (suis bien bavard moi ce soir), Lloyd Cole and the Commotion, excellent, mais voilà qui ne me rajeunit pas… et là je ne sais pas si je dois vous remercier…
Bon week end.
Christophe

lacuisinedefabrice a dit…

j'adore ta plume et ton analyse des recettes "magasines" (rarement cuisinées, juste mises en scène au spray peinture) et les recettes des chefs, souvent prises en note par des journalistes !!! côté recette manquée, ca m'arrive quelques fois : soit je publie, soit je refais. si je n'arrive pas à améliorer, je jette l'éponge...

Rosa's Yummy Yums a dit…

Certaines recettes dans les magazines sontplus qu'imparfaites... Je ne présente jamais mes râtés, par contre j'explique ce que j'ai fait afin de réussir ma recette.

Tes créations sont superbes!

Bises et bon lundi!

Bises,

Rosa

299999 a dit…

Miam miam !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails