dimanche, février 07, 2010

Poire noyée dans un caramel épicé et son fontainebleau





Lorsque j'ai acheté des poires, je pensais au départ faire des poires rôties au marsala pour manger avec un gorgonzola et puis l'idée à passer et je les ai plutôt vues en dessert. Envie de Poire Belle Hélène pas mais envie de faire une glace... pourtant je les aurais bien noyé sous quelque chose ces poires ! Alors le livre d'Aurélie Godin Divin caramel, m'a alors sauvé une fois de plus.





Poire noyée dans un caramel épicé et son FontainebleauPour 2 personnes
2 petites poires type William
1 bouchon de liqueur de poire
100g de sucre blanc
60 cl d’eau
1 étoile de badiane
quelques gousses de cardamome
Un fontainebleau

Versez dans une casserole à feu épais, le sucre. Faites le fondre sans y toucher jusqu’à ce qu’il colore. A ce moment là, remuez-le pour uniformiser le caramel ; hors du feu, versez le bouchon de liqueur et un peu d’eau pour dissoudre le caramel. Remuez bien pour dissoudre les éclats de caramel, rajoutez le reste d’eau et les épices.
Plongez dans le caramel les poires épluchées mais en ayant gardé la queue.
Laissez les cuire à feu découvert pendant 15 à 20 minutes. Une lame de couteau doit les transpercer sans problème. Laissez les refroidir.
Faites réduite l’eau de caramel épicé jusqu’à obtenir un sirop. Enlever les épices.
Servez votre poire froide avec un fontainebleau (non sucré) et un nappage de caramel épicé
.

Fontainebleau : J'ai acheté le mien mais vous pouvez le préparer si le coeur vous en dit...La préparation est simple, du fromage blanc (ou de la faisselle) et de la crème (deux valeurs de l'un pour une valeur de crème) sont battus fermement, l'ensemble est alors sucré ou non, et peut être accompagnement de fruit. On recommande généralement de consommer le Fontainebleau le plus tôt après la préparation car elle est très fragile.




Il y a 15 jours lors de mon week-end mensuel à Annecy, j'ai mangé des bûgnes pour ceux qui connaissent.






En région Rhône Alpes pour la Chandeleur on prépare des bûgnes. Il se murmure que les bûgnes seraient plus du Dauphiné que de Lyon mais généralement on parle de Bûgnes Lyonnaises. Il existe des variantes dans chaque region dont les Merveilles à Bordeaux ou les oreillettes dans le Sud. Cela vient du fait de la simplicité de la recette qui fait qu’elle en devient universelle. Seule la forme permet de différencier les régions.
Donc cette année, maman a testé la recette d’Alain Ducasse dans son livre La Riviera. Elle change de recette tous les ans au moins une fois.



Les bûgnes lyonnaises d’Alain Ducasse
Recette issue de son livre La Riviéra
500g de farine type 45
10g de sel de mer fin
25g de sucre semoule (pas assez en mettre plutot 50g)
10 g de levure de boulangerie fraiche
7 œufs
100 g de beurre très mou
2 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger
un bain de friture
sucre glace

Diluez la levure dans 2 cuillères à soupe d’eau à peine tiède. Dans le bol d’un batteur électrique équipé de crochet, mettez la farine, le sel et le sucre. Faites tourner et rajoutez peu à peu la levure, les œufs un à un, et l’eau de fleur d’oranger. Laissez le robot pétrir la pâte 1/4 d’heure jusqu’à ce qu’elle se décolle des parois. Ajoutez alors le beurre et battez encore 2 minutes. Enlevez la pâte de la cuve et laissez là reposer 3 heures au frigo.
Après le repos, étalez votre pâte sur un plan de travail fariné sur une épaisseur de 5 mm environ. Coupez des rectangles de 10 x 5 cm environ. Incisez le rectangle en son centre dans la longueur sur 2 cm environ. Prenez le bas du rectangle et faites le passer dans le trou afin de créer un noeuf au centre de la bugne.
Faites chauffez le bain d’huile. Quand il frémit, glissez les bugnes dans l’huile. Dés qu’elles ont gonflé et doré, sortez les de l’huile avec un écumoir et posez les sur un papier absorbant. Laissez les refroidir avant de les saupoudrer de sucre glace. Servez les le jour même fraiches. Elles sèchent très vite…

Quelques fleurs de mimosa pour rendre hommage à la Côte d'Azur. Dommage qu'elles se fanent si vite car j'adore leur couleur qui annonce presque le printemps

Bonne semaine à tous.

27 commentaires :

tattoo a dit…

de bien jolies gourmandises bien parfumées !

chapot a dit…

Tes bugnes sont superbes, j'ai quelques difficultés à les réaliser, avec ta recette, je devrais y arriver, merci

~marion~ a dit…

C'est très gourmand aujourd'hui chez toi... on n'ose presque pas regarder de peur d'en rêver toute la nuit...
Tes bugnes ressemble comme 2 gouttes d'eau aux "merveilles" telles que les préparent mon amoureux, le zeste de citron en moins!

Sophie a dit…

je ne prends pas de bouée, je plonge avec les poires et le fontainebleau.

@nnick a dit…

Beaucoup de gourmandises dans tout ça. Le caramel, les épices... et le fontainebleau, miam. Même le mimosa me touche. Merci pour ce petit bonheur à papilles et bonne semaine.

marie a dit…

Bien sûr, je craque pour la poire et son caramel épicé, non seulement c'est très joli à regarder mais je sens d'ici les effluves de ce caramel à la cuisson ... et les bugnes ne déméritent pas !!

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Que du bonheur pour moi ton billet. Un peu tard pour aujourd'hui, tout me fait envie, les poires, le Fontainebleau et pour terminer les bugnes. Demain; il y aura de la gourmandise d'ans l'air.

Mistikris a dit…

Et bien je ne regrette pas ta venue sur mon blog... Je pense que je vais testé tes recettes. Tes photos sont magnifiques et bien appétissantes. Passe une bonne journée Misti

Cherine a dit…

Elles sont super appétissantes tes bugnes toutes dorées!!

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Sur la cote d'azur, le mimosa arrive précocément, ici il faut bien attendre mars en général. C'est fugace car le mimosa ne dure pas longtemps en cette période printanière souvent pluvieuse...
Superbe tes bugnes, quant au fontainebleau, je n'en ai jamais fait mais j'ai tout ce qu'il faut fromage blanc fermier et crème fraîche ! Tu fouettes comme une chantilly c'ets bien ça ?

Nilufer a dit…

Elles sont belles tes photos, la première est magnifique, j'adore !
On dirait de la poésie gourmande :)

guylaine a dit…

Hum ce dessert me fait drôlement envie, je crois que je vais te piquer la recette !

Philo a dit…

Quelle délicieuse idée ! La poire est un fruit que j'aime beaucoup

Aromatic Elixir a dit…

Merci pour ton passage chez moi. je me délecte de tes poires au caramel et de ce beau blog ou se plaisent finesse des recettes et plaisir des yeux. Les bugnes, je ne connaissais pas... mais maintenant c'est noté!
Bonne journée +++AE

Rosa's Yummy Yums a dit…

Irrésistibles ces bugne et un beau dessert raffiné!

Bises,

Rosa

Mlle G&G a dit…

Tes photos sont superbes et la recette est très gourmande. J'en ferais bien mon dessert de midi!

Naolia a dit…

Cela doit être fabuleux! Je ne connaissais pas le fontainebleau.

lydian a dit…

Moi qui pensais que le fontainebleau était un type de fromage blanc, je fond devant la texture q'il a à côté de cette sublime poire caramélisée!
Bises

Mélanie a dit…

Jolies photos !

Hélène a dit…

Je craque pour les poires et le fontainebleau. Un dessert de saison et parfait en fin de repas.

Diane-plop a dit…

Magnifique poire noyée dans son caramel...
J'adore c'est un dessert très fin et délicat, présenté avec beaucoup de raffinement. En plus,avec un Fontainebleau c'est une belle idée. C'est délicieux ce fromage blanc à la chantilly, facile à faire mais long en repos ...

Je ne connais pas les bugnes et tu me fais très envie avec ces jolis beignets. Il faut absolument que je les goûte un jour...

Ta photo de mimosa est magnifique... Je les sens de laà ... Vivement que le Printemps arrive... Tu dois avoir beaucoup de neige à Annecy...
Bonne fin de journée,
Diane-plop - La Table de Pénélope

Applemini a dit…

Je découvre le fontainebleau, je ne connaissais pas.
Comme ta maman j'aime beaucoup tester de nouvelles recettes de beignets; dommage qu'il faut utiliser la friture pour les cuire.
Je retiens cette recette de Ducasse.

kouka a dit…

Elles est très gourmande ta version!Moi par contre j'adore le thé et le rooibos en particulier et comme je le précise dans mon billet TK m'a bien inspiré sur cette recette.

Blomma (prononcer Blouma, "fleur" en suédois) a dit…

J'aime beaucoup ton dessert à la poire, je vais m'en inspirer quand nous aurons des invités. C'est tout à fait ce qu'il me faut, un dessert pas trop lourd, facile mais qui fait de l'effet!

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
GoodMoodBadBoy a dit…

Les Bugnes s'appellent Rousseroles en Poitou et Sud Touraine et Bottereaux en Vendée... C'est très... international !

Lydoue a dit…

Hello!

Très jolie recette... Qui m'a forcément attirée, puisqu'épicée! Et en plus à la badiane... Belle et délicieuse.

Le Fontainebleau... Jamais fait, mais j'en ai toujours eu envie...
Oui, pourquoi pas avec cette jolie poire. Joli mariage. Inattendu.

Week end mensuel à Annecy... Quelle chance!... Moi, je suis expat à Bruxelles depuis fin juin 2012, et en provenance d'Annecy!... Tu comprendras sans doute, le manque de mes montagnes...

A bientôt.
Lydoue

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails