lundi, octobre 17, 2011

Poire au chocolat, crumble aux noisettes - Fetish Azur

Article écrit et réalisé par Very Easy Kitchen





Comme vous le savez peut-être, il y a peu de recettes à base de chocolat sur mon blog. Je n’aime pas trop le cuisiner, je préfère le croquer. Cependant la période des poires est à son apogée et il faut avouer qu’associer poire et chocolat, si n’est pas très original, en revanche c’est toujours très gourmand.
Amoureux du chocolat aux noisettes et de la poire confite, foncez vers cette recette. Ne prenez pas des poires trop grosses (maximum 6/7 cm de longueur), mûres mais fermes.
La liqueur aux noisettes Frangelico est utilisée dans la recette originale (Delicious). Elaborée avec la célèbre noisette du Piemont, elle est obtenue par distillation des noisettes dans l'alcool. Le mélange est ensuite infusée avec du cacao, du café grillé, de la vanille de la rhubarbe, fleur d'oranger... N'en ayant pas trouvée, et n'ayant pas vraiment le temps d'en chercher, j'ai mis de la liqueur de noix. Afin de respecter l’association poire, chocolat, noisette, n'aromatisez pas une liqueur type Cointreau, Grand-Marnier qui dénaturerait la recette.







Poire gourmande au chocolat, crumble aux noisettes
Pour 6 personnes
6 petites poires
Le sirop : 
1 litre d’eau, 
250 g de sucre en poudre, 
zestes de 2 oranges, 
1 gousse de vanille ouverte, 
1 bâton de cannelle, 
1/2 jus de citron, 
3 clous de girofle
La crème pâtissière au chocolat : 
30 cl de lait entier, 
30 cl de crème liquide, 
3 jaunes d’oeuf, 
50 g de sucre en poudre, 
1 cuillère à soupe de maïzena, 
200 g de chocolat noir, 
1 bouchon de liqueur de noisettes Frangelico,
Le crumble aux noisettes : 
30g de farine, 
70g de flocons d’avoine pour porridge, 
40 g de sucre muscovado, 
50 g de beurre doux en cubes, 
40g de noisettes grillées en morceaux, 
15 g d’amandes effilées, 
1 cuillère de golden syrup ou miel léger si vous n’en avez pas.


Préparez votre crumble. Vous pouvez le faire à l’avance et le conserver dans une boite à l’abri de l’humidité. Préchauffez votre four à 180°C. Mélangez avec les doigts, le beurre, la farine, les flocons d’avoine, le sucre et le golden syrup. Incorporez ensuite, les noisettes et les amandes grillées. Vous devez obtenir des gros morceaux de pâte que vous placerez dans un moule passant au four. Faites cuire pour 15 minutes environ. Surveillez la cuisson afin d’éviter que le mélange ne brûle. Laissez refroidir et cassez les plus gros morceaux. Placez dans une boite après complet refroidissement.


Préparez le sirop en mélangeant tous les ingrédients avec l’eau. placez sur le feu à chaleur moyenne. Coupez la base de vos poires pour qu’elles tiennent droites. Pelez-les en gardant bien leur petite queue. Essayez de les évider légèrement sans les abîmer. Placez-les dans le sirop et faites-les confire doucement pendant 20 minutes environ. Elles doivent être fondantes. Gardez-les légèrement tièdes.


La crème pâtissière se prépare de façon très classique. Faites chauffer dans une casserole à fond épais, la crème et le lait. Attention le mélange ne doit pas bouillir. Pendant ce temps, mélangez les oeufs, le sucre et la maïzena. Rajoutez le chocolat que vous aurez fait fondre. Quand le lait et la crème sont chauds, versez quelques cuillères dans le mélange oeuf/chocolat pour le détendre un peu. Versez ce mélange dans le lait chaud et faites cuire à feu très doux quelques minutes jusqu’à ce que la crème nappe la cuillère. Rajoutez au dernier moment la liqueur. Mélangez bien.


Si vous comptez la service froide, couvrez la crème au contact avec un film alimentaire afin qu’il ne se forme pas de peau. Vous avez ensuite trois solutions pour le service : tiède ou froid selon votre choix. Crème et poire tièdes, crème froide, poire tiède, ou crème et poires à température ambiante.







Nouveau Fetish : Azur chez Pierre Hermé qui associe un chocolat noir Manjari à 64 % de cacao et le Yuzu dont la saveur rappelle la mandarine avec une pointe de citron vert. Rencontre de l’acidité et l’amertume teintée par la rondeur du chocolat. Une pointe de sel exacerbe la rencontre. Jusqu’au 13 novembre en boutique ou en ligne.





Mention spéciale pour l’éclair et le gâteau Azur avec son sablé sans farine et sa feuille de chocolat, le millefeuilles était décevant car trop riche selon moi.


Si vous aimez les beaux paysages islandais, jetez un coup d'oeil au clip de Washed Out, Amor Fati. Je ne peux que vous conseiller son album qui tourne en boucle à la maison. Et d'aller visiter ce merveilleux pays.



 

16 commentaires :

Dominique a dit…

Il ne faut absolument pas laisser trainer ce genre de dessert sous mes yeux: même si elle est classique, comme tu le dis, l'association poire chocolat est extra! Quant au gâteau de PH: je ne suis pas parisienne, ça me gêne, ça me gène... Quelqu'un peut m'en livrer un?
Bises et bonne semaine...

Clemence a dit…

chocolat et yuzu, ça doit être délicieux ! Et ta verrine est ultra gourmande !

Gourmandiseuse a dit…

Une belle réalisation autour de ce crumble de poire... et ces desserts en fin d'article me donnent tellement faim !! ;D

gaelle a dit…

Une belle recette de saison !

Clémence Laedis a dit…

Je viens de tomber sur votre blog et c'est une petite merveille remplie de douceurs sucrées et salées.... Un grand Merci... Vivement que je puisse tester tout ca!!!!!

Caroline a dit…

belle recette !
ça change de "la traditionnelle poire avec du chocolat fondu", tu as fait un réél travail de recherche, crème pâtissière et poire pochée le tout surmonté de noisette ! moi aussi je dits miam même si le chocolat je le croque aussi plus souvent que je ne l'utilise en cuisine !

Laurent [aka Kitchen Chick] a dit…

Ne pas se laisser tenter... Ne pas se... Oh et puis flûte !!! :))

duo de toquées a dit…

J'adore, j'adore !
tes photos sont magnifiques !!

cova a dit…

C est vrai que les photos sont magnifiques...
Bon, les poires chocolat-crumble je vais pouvoir goûter en suivant la recette, mais les gâteaux de Pierre H. Il va falloir que je trouve sa pâtisserie pour les déguster

Bon Ap chez Mamounette a dit…

Les gâteaux de Pierre Hermé sont tout simplement magiques !
Pour la cuisson de mes madeleines, comme tu dis ça vient des moules, mais aussi du four. Monter en température ne servira qu'à faire gonfler la bosse qui n'a pas lieu d'être dans ma recette.
Il y a 2 liens sur ce billet pour d'autres recettes de madeleines et le four est plus fort effectivement pour la bosse mais la cuisson en est réduite.
http://mamounette85.canalblog.com/archives/2007/06/15/5306774.html
J'adore l'association choco poire.

El Pollo a dit…

Très joli dessert. On part de la classique poire au chocolat mais on l'agrémente subtilement de ce crumble aux noisettes. L'association me paraît redoutable autant que jolie.

Lizon a dit…

Une belle recette qui pourrait participer au concours de recettes de brunch sur CuisiCook.com http://cuisicook.com/blog/2011/10/31/gagnez-un-des-5-livres-je-brunche-bio/

Anonyme a dit…

Merci à Pierre Hermé pour ses réalisations toujours aussi splendide, merci à Washed out pour son travail (les 3 albums de Washed out tourne à la maison aussi despuis un petit moment avec une mention pour Feel it around et Belong) et enfin merci à toi pour ce merveilleux blog.

Philo a dit…

C'est un beau dessert, vraiment festif visuellement

chef cuistot a dit…

Le gâteau azur, une petite merveille!! Heureusement que je n'ai pas une telle pâtisserie sous la main!!! Par contre ton crumble avec l'avoine je retiens.

Alison a dit…

Coucou! J'ai utilisé ton crumble (version noix) pour des muffins et pour parsemer une purée de potimarron et c'était délicieux,, voici le lien de mon article où j'ai mis un lien vers ici bien sûr :)
http://rappelletoidesmets.fr/aiguillettes-de-canard-caramelisees-puree-de-potimarron-en-crumble-de-noix/

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails