jeudi, février 12, 2009

Poisson à la mauricienne



Aujourd’hui, la chaleur vient de l’Ile Maurice, une île merveilleuse où j’ai eu la chance de passer près de 20 jours il y a quelques années, et par la même occasion de vivre un bout de cyclone. (cyclone qui par la suite a fait malheureusement beaucoup de dégâts sur Madagascar et le Mozambique). Nous avions trouvé un pêcheur près de Tamarin qui nous emmenait la journée à la pêche dans le lagon et nous faisait aussi à manger à midi : langouste, huitres sauvages et du poisson près de l'Ile au Bénitier. C'était l'époque où je pouvais partir en vacances en début d'année... J'y retournerai bien juste pour les ananas Victoria, les meilleurs du monde pour moi.




J’avais envie de poisson et pour la première fois depuis au moins 5 ans, j’ai acheté du cabillaud qui venait du Groeland. Je n’achète pas de poisson dont l’espèce est en danger. Pour mémoire, voici les poissons en danger de disparition qu’il faut éviter de consommer.

Le thon rouge d’Atlantique Nord-Est et de Méditerranée. Il est très recherché car il est vendu à des prix élevés pour alimenter le marché des sushis et sashimis. Des bateaux trop nombreux le capturent et l’acheminent dans des fermes d’engraissement. La Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique évoque «un possible effondrement des stocks dans un proche avenir».Le cabillaud pêché au sud de la zone Atlantique Nord-Est. L’état des stocks est critique dans le sud de la zone de pêche traditionnelle européenne (Mer du Nord, Écosse, Irlande, Bretagne). Il est correct plus au nord. Faute de précision sur les étiquettes, on évitera donc le cabillaud vendu en frais sur les étals qui a de fortes probabilités de venir du sud ; et on se contentera, de temps en temps, de cabillaud surgelé du nord, pêché au large de la Norvège ou du Groenland.Les poissons des grands fonds. Pour satisfaire la demande, nous avons dérangé des espèces vivant en eaux profondes. L’empereur est à proscrire comme vient de le faire Picard en le retirant de son offre. Intermarché qui dispose d’une flotte intégrée a lui aussi arrêté de le pêcher depuis un an et demi. Le grenadier, le sabre et la lingue bleue appartiennent à la même catégorie et mieux vaut donc ne pas en abuser.
Essayez d’acheter des poissons avec le label MSC garantissant que le poisson vendu vient de la pêche durable. Il est présent chez plusieurs enseignes et marques de surgelés. Dans les 3 ans un Eco label Bleu aussi devrait apparaitre en france.
Pour plus d’infos :
Pour une Pêche Durable
MSC Marine Stewardship Council
En attendant, vous pouvez consommer avec modération des langoustines, du homard, de la lotte, des coquilles Saint-Jacques et du saint-pierre. et privilégier les poissons pêchés à la ligne comme le bar, le lieu jaune et le thon germon. Les moules et huîtres en provenance d'élevages français, les maquereaux et harengs venus de l'Atlantique nord-est, la truite européenne ou les crevettes grises de la Manche et de la mer du Nord sont également à privilégier.


Ragout de poisson à la MauriciennePour deux personnes
1 morceau de poisson blanc (cabillaud ou loup) coupé en lamelles de 3 centimètre
1/4 de piment rouge épépiné et finement émincé – à mettre selon vos goûts
1 poivron vert, épipiné et coupé en morceaux de 1cm
2 tomates bien mures, épépinées et coupées en morceaux de 1 cm
quelques tranches de citron vert séché (très dur à trouver)
1 citron vert
1/2 gousse de vanille
1 cuillère à soupe de cumin
1 cuillère à soupe de curcuma
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 gousse d’ail écrasée.
Coriandre ou basilic

Dans une poêle à fond épais, faites revenir vos épices et l’ail écrasé dans l’huile d’olive. Quand les épices brunissent, Versez dessus les tomates, poivrons, piments, les tranches de citron séché ou frais, la vanille et 50 cl d’eau. Faites cuire pendant 20 minutes pour que le bouillon réduise. Salez. 5 minutes avant de servir, rajoutez les tranches de poisson. Servez dans des bols avec des herbes fraiches. Vous pouvez manger ce ragoût avec du riz blanc.

Recette issue du livre : Recettes Evasion, simples et originales de Michèle Cranston.

Juste un mot aussi sur les macarons de Sadaharu Aoki que j'ai pu aussi goûter récemment : yuzu, matcha, sésame noir, et genmaicha. Honnêtement bons sans être exceptionnels. Trop sucrés à mon goût et beaucoup trop secs. Dommage car ce sont 4 parfums que j'aime beaucoup.



Week-end chargé au niveau de la table ce week-end avec un petit tour à l’Arnsbourg à Baarenthal.

29 commentaires :

Calou a dit…

superbe, ce poisson à la mauricienne !! Et quand tu parles de déguster une langouste fraichement pêchée ... hummmmmmmmm ... un régal, j'en salive rien qu'en y pensant ...

Anne-Sé a dit…

Merci beaucoup de ce point sur les espèces en danger... Cela fait longtemps que j'ai arrêté de manger du thon rouge (et pourtant j'adore ça !) mais je ne savais rien des subtilités des zones de pêche de cabillaud... Je note pour la prochaine fois...
J'aime beaucoup ta recette légère et ensoleillée !

Géraldine a dit…

ce poisson a l'air absolument délicieux, j'y gouterais bien! dommage pour les macarons, je n'ai jamais gouté mais j'en espérais plus!

laeti_miam a dit…

Quel bonheur de découvrir cette recette aux accents Mauricien alors qu'il neige dehors... très bonne idée pour contrer l'ihiver!

Flo Makanai a dit…

Bien jolies photos et très appétissante recette parfumée, qui me fait très envie et me donne bien des idées, merci :)
Sans compter que tu as bien raison de rappeler qu'il faut y réfléchir à deux fois avant d'acheter n'importe quel poisson. Et pas seulement parce qu'il y a des espèces menacées, mais aussi parce qu'il en existe qui sont élevés ou exploités dans des conditions intolérables...

Marie a dit…

Merci pour cette recette colorée et parfumée ... et cette réflexion sur les espèces en danger.

laure a dit…

quelle belle recette!!

Foodie Froggy a dit…

Ça m'a l'air vraiment délicieux ce p'tit poisson.

barbichounette a dit…

Tout l'exotisme et le soleil dans une recette !!!
C'est bien de la chaleur !!
Pour les macarons...c'est dommage !!
Bizzzzzzz
Barbichounette

LILIBOX a dit…

belle recette colorée avec des saveurs qui me parlent !
tout à fait d'accord avec toi pour les macarons.

féenoménale a dit…

toute ces belles couleurs donnent vraiment envie de manger ce plat!

Pascale (ivS) a dit…

Merci pour ce petit rayon de soleil virtuel, tu me donnes une idée pour ce dimanche qui s'annonce douillet dedans parce que froid dehors...

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Tout à fait d'accord pour le Victoria, c'est de loin le meilleur et dégusté sur place, n'en parlons même pas. En ce moment, privée de poisson pour cause de poissonnier en vacances, je garde ta recette sous le coude. Je pense qu'on doit pouvoir l'adapter avec une viande blanche.

Murielle a dit…

Je suis d'accord avec toi, les ananas Victoria sont les meilleurs du monde.
Je ne suis pas objective, certes...
Ce poisson me rappelle les saveurs de là-bas et le soleil qui nous manque aujourd'hui !

Alice a dit…

ma maman est mauricienne ... j'approuve à 100% cette recette .. ce week-end j'ai réalisé différents rougails ( mangue, tomate, avocat ..) ... cette cuisine me transporte !

Poucecaillou a dit…

Quel délice cette recette !

Béran a dit…

Mmmmhhhh que de bonnes saveurs... Ca réchauffe les coeurs... et certainement les estomacs également... Superbes photos et recette bien tentante! Bisous, Béran

Gourmandises et gf a dit…

De belles couleurs pour une recette alléchante ! superbes photos en prime !

~marion~ a dit…

Une gousse de vanille et un peu de piment dans une marmite de poisson, en voilà une recette qui donne envie de voyager.

Hélène a dit…

Je garde un si beau souvenir de l'île Maurice. Nous étions à l'hôtel Tousserok à côté de l'île aux cerfs. Le paradis! Ton poisson est une invitation aux voyages.

Miss Diane a dit…

Ton plat de poisson tout en couleurs a l'air délicieux. Mais j'ai entendu hier que la lotte aussi est en danger.

Pour l'ananas Victoria, je ne peux commenter car nous n'en avons pas chez nous. Ils viennent presque tous du Costa Rica et je ne crois pas qu'il y ait là de Victoria.

cath.woman a dit…

Merci pour ces infos sur les poissons et pour cette recette toute en saveurs et légèreté.

Hèle Heldé a dit…

Voilà une recette pleine de soleil et très appétissante!
Et merci pour les conseils sur les poissons en danger: c'est important de prendre du temps pour rappeler ces choses-là...
A bientôt!

senga a dit…

Superbe, coloré, esthétique et exotique, comme l'île...
D'accord avec toi pas sexy par contre la queue de boeuf mais à se damner !!

plume_d_argent a dit…

Ce devait être excellent, bravo, j'adore ce genre de plat! Tes photos sont superbes!
bises

ny a dit…

J'ai également été assez déçu par les macarons d'Aoki sauf le macaron Umé (acidulé avec une pointe de sel, j'adoÔore). J'ai beaucoup aimé ses pâtisseries par contre!

Mélanie a dit…

A tester !

irisa a dit…

j'ai bien noté ! quand même , je pense que ce ne sera pas facile , les homards et st pierre coutent chers , les poissons de ligne aussi, alors que les poissons " en danger" sont plus adaptés au porte monnaie de nombreuses familles .... comment faire !

fine bouche a dit…

ça a l'air très très bon...je rêve de vacances et de soleil ! que de bons souvenirs à l'Ile Maurice...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails